Bijoutier-joaillier | Fiche métier

Quelles sont les missions du Bijoutier-joaillier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Bijoutier-joaillier.

Bijoutier-joaillier | Fiche métier

Métier de Bijoutier

Bagues, colliers, boucles d’oreilles, parures, broches, etc. autant de pièces conçues par ce professionnel. Véritable artiste, le bijoutier-joaillier est un artisan qui sait concevoir des pièces uniques alliant pierres et métaux précieux. Découvrez ce métier ancestral en détail. 

Qu’est-ce qu’un Bijoutier-joaillier ?

Les métiers de bijoutier et de joaillier bien que différent se recouvrent en règle générale pour ne faire plus qu’un. En effet, tandis que le premier magnifie les métaux (or, argent, platine, cuir…), le second crée les montures en métal destinées à accueillir pierres précieuses ou perles. 

Lorsqu’on parle du métier de bijoutier-joaillier, nous avons tendance à nous focaliser sur l’aspect création. Pourtant, ce professionnel est également amené à réparer ou transformer des bijoux existants.

En termes de création, il débute son travail par un dessin du futur bijou en concertation avec son client au besoin. Il sélectionne ensuite  les matériaux et les pierres ou perles à incruster avant de tracer une ébauche, le plus souvent par ordinateur pour estimer le tarif. La maîtrise de logiciels de CAO 3D est donc un prérequis indispensable.

Il peut ensuite passer à la phase de la fabrication en procédant à la fonte des métaux, le laminage, le découpage, la mise en forme par emboutissage, l’assemblage des éléments…

Le bijoutier-joaillier peut enfin proposer ses créations à des boutiques ou les vendre en direct dans son atelier ou lors de salons.

Missions du joaillier 

  • réaliser des ébauches des bijoux commandés;
  • sélectionner les métaux et pierres précieuses qui entreront dans leur fabrication;
  • façonner les bijoux;
  • sertir les pierres précieuses ;
  • vendre ses créations ;
  • restaurer et transformer des bijoux ;

Qualités d’un Bijoutier-joaillier

Minutie

Les bijoux sont souvent ornés de détails infimes, ce qui rend le travail de création et/ou de restauration très précis. La taille des pierres précieuses est un travail particulièrement minutieux. 

Passionné et créatif

Ce métier demande une grande imagination pour se renouveler sans cesse.

Savoir parler anglais

Amené à communiquer avec des clients étrangers, il est indispensable que le bijoutier-joaillier sache parler une langue étrangère, en l'occurrence l’anglais.

Formation pour devenir Bijoutier-joaillier

Formation initiale

Plusieurs diplômes sont accessibles pour devenir bijoutier-joaillier :

CAP ou équivalent

  • CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie sertissage
  • CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie option bijouterie-joaillerie
  • CAP Art et techniques de la bijouterie-joaillerie option polissage finition
  • CAP Lapidaire option B pierres de couleur

CAP ou équivalent + 1 an

  • MC joaillerie

Bac ou équivalent

  • BP gemmologue
  • BMA Bijou option bijouterie joaillerie
  • BMA Bijou option bijouterie sertissage
  • BMA Bijou option polissage finition

Bac +2

  • DMA art du bijou et du joyau (être titulaire d’un CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie ou d'un BMA)

Bac +3

  • Diplôme national des métiers d'art et du design mention objet (DN MADE) accessible aux bacheliers de toute filière, titulaires d’un CAP bijouterie. Se déroulant sur deux ans, ce diplôme est le plus recherché en joaillerie.

Formation continue

Envie de devenir bijoutier-joaillier dans le cadre d’une reconversion professionnelle ?  Vous pouvez suivre le CQP opérateur en sertissage ou le CAP art et techniques de la bijouterie-joaillerie par la voie de la formation continue.

Pour les bijoutiers déjà en activité, plusieurs spécialisations et perfectionnements sont accessibles comme le CQP expert en polissage ou le CQP concepteur 3D en bijouterie-joaillerie.

Débouchés du Bijoutier-joaillier

Au commencement de sa carrière, le bijoutier est en général salarié pour une bijouterie, pour une grande marque de luxe, pour une entreprise de créateurs ou même pour la grande distribution.

Après quelques années, il peut choisir de se spécialiser dans la restauration, le travail de l’or, etc.

Après quelques années d’expérience et avoir fait ses preuves, le bijoutier-joaillier peut s’installer à son compte, et ouvrir sa propre bijouterie.

Avec le développement de la bijouterie en grande distribution et des bijoux fantaisies, les opportunités d’emploi ne manquent pas pour le jeune créateur. 

Salaire d’un Bijoutier-joaillier

En début de carrière, l’ouvrier bijoutier gagne environ 1400 -1 500 € brut par mois.

S’il est installé à son compte, les revenus du bijoutier-joaillier dépendent de la taille de son entreprise et surtout de l’importance de sa clientèle.

Évolutions possibles 

Les évolutions de l’éducateur de chiens guides d’aveugle sont très limitées et se concentrent surtout sur des évolutions internes d’encadrement.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test