Fiche métier Grutier

Quelles sont les missions du Grutier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Grutier.

Fiche métier Grutier
Sommaire

    Métier de Grutier

    Technicien de chantier très qualifié et très demandé, le grutier est un professionnel indispensable dans la conduite et la manoeuvre d’engins de levage. Découvrez ce métier pour lequel il ne faut absolument pas avoir le vertige.

    Qu’est-ce qu’un grutier ?

    Egalement connu sous le terme de Conducteur de grue, Conducteur d'engins de levage ou Pontier, le grutier est un expert de chantier très demandé qui se charge de la conduite d’engins de levage sur tout type de chantier : activité de construction d’édifices publics ou privés (habitations, écoles, magasins, usines, bureaux …) et activités des  Travaux Publics (routes, canalisations, ponts, barrages, pistes d’aéroport…)

    Il gère sur le terrain le transport des charges lourdes en les amenant d’un point à un autre : parpaings, échafaudages, autres outils ou machines de chantier, éléments de béton armé, murs préfabriqués, etc. C’est un travail de précision où la moindre erreur pourrait être fatale. Le grutier doit donc s’assurer que l’amarrage des matériaux soit correctement effectué et connaître le poids des charges à manutentionner. La météo est également un facteur très important à prendre en compte. Si le vent est trop important, hors de question de faire fonctionner l'engin.

    Le grutier manipule des engins pouvant être très hauts (20 à 100m) et très variés comme les grues à tour, grues portuaires, grues mobiles télescopiques et qui demandent chacune une maîtrise parfaite de leur conduite.

    Sa mission ne consiste pas uniquement à manipuler la grue. Le grutier assure également le montage, la mise en service et l’entretien courant des engins en assurant lui-même les petites réparations. Il tient à jour un carnet d’entretien.

    Le grutier travaille en étroite collaboration avec le chef de chantier et prend ses instructions directement auprès de lui.

    La conduite de son engin se fait majoritairement par radio, il ne dispose pas de visibilité direct sur le terrain du fait de son placement en altitude.

    Qualités pour devenir grutier

    Bonnes conditions physiques

    Une fois monté dans sa grue, le professionnel va devoir passer de longs moments assis. Le froid ou la chaleur peuvent parfois être désagréables, en plus du manque de sanitaires qui peut se faire ressentir. Il se peut également que le grutier travaille sur des horaires décalés selon les chantiers, la nuit et les week-end.

    Excellente coordination

    Une excellente coordination des mouvements et une totale absence de vertige sont nécessaires à la conduite de grues à des altitudes très élevées. Bien apprécier les distances est aussi indispensable.

    Grande rigueur

    En raison de la dangerosité de la tâche, le grutier se doit d’être consciencieux et attentif dans l’entretien des engins et dans le respect des consignes de sécurité.

    Formation pour devenir grutier

    Formation initiale

    Le métier de grutier est un des rares postes où la qualification et l’expérience sont deux critères à importance égale. 

    Devenir grutier nécessite d’être obligatoirement titulaire d'un CACES "grue" (Certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) qui sera renouvelé tous les 5 ans et pour cela, être âgé de plus de 21 ans, être reconnu apte médicalement et détenir le permis C (pour le CACES grues mobiles).

    Pour devenir grutier, différentes possibilités s’offrent à vous : 

    • le CAP conducteur d’engins de travaux publics et carrières, 
    • le brevet professionnel conducteur d’engins, travaux publics et carrières, 
    • le bac pro maintenance des matériels, option travaux publics et manutention, 

    Formation continue

    Tous les professionnels en activité peuvent profiter de la formation continue pour acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser, ou évoluer dans leur métier. 

    Pour ceux qui souhaitent se tourner vers le métier de grutier dans le cadre d’une réorientation, vous pouvez préparer le CACES correspondant ou le titre professionnels (TP) conducteur de grue à tour.

    Salaire d’un grutier

    Pour le salaire brut initial du début de carrière, le grutier débutant tourne autour des 25 000 € par an. 

    Ensuite, le salaire évoluera de la manière suivante :

    • 28 000 € à partir de 3 ans d’expérience ;
    • 30 0000 € à partir de 5 ans d’expérience ;
    • 34 000 € à partir de 10 ans d’expérience.

    Les débouchés du grutier

    Les besoins en grutiers sont importants et les entreprises du BTP embauchent de plus en plus de jeunes professionnels. Plusieurs niveaux de qualification correspondent à plusieurs degrés de technicité et de responsabilité sur le chantier. En général, le jeune grutier débutera sa carrière sur des grues de faible tonnage, en équipe avec un conducteur plus expérimenté. puis évoluera vers des machines de plus grande envergure.

    Après plusieurs années d’expérience, une évolution de carrière sera  possible dès lors que le grutier aura eu le temps de tester ses aptitudes. Il pourra alors conduire des engins différents qui auront notamment une plus forte capacité de levage. Le grutier pourra également choisir de s’intéresser à un poste lui permettant d’encadrer des équipes.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti