Quelles sont les missions d’un électricien ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’électricien.

Sommaire

    Électricien : métier de reconversion

    L'électrotechnique est un domaine incroyablement passionnant et enrichissant en reconversion. Si vous êtes intéressé par une carrière d'électricien, il existe plusieurs façons de s’y rediriger en tant qu’adulte.

    Spécialiste des travaux d’installations électriques et des raccordements des appareils électriques, l’électricien est un ouvrier du bâtiment indispensable et polyvalent très prisé. De quoi obtenir l’assurance d’un recrutement rapide.

    Découvrez le métier en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un électricien ?

    Également appelé installateur électricien, installateur en équipements électriques ou monteur électricien, ce professionnel possède les connaissances et les compétences nécessaires pour effectuer tous travaux d'électricité.

    Il intervient dans tous types de bâtiments, des maisons individuelles aux bâtiments commerciaux ou sites industriels.

    À une époque où quasiment tout fonctionne à l’énergie électrique et où se développe la domotique, l’électricien assure l’alimentation, la maintenance ou le dépannage des appareils en tout genre.

    L’installateur électricien intervient également sur des chantiers de plus ou moins grande envergure lors de construction ou de rénovation.

    Pour travailler, il s’appuie sur des schémas et des plans. Une connaissance de base de la maçonnerie ou encore de la menuiserie est donc primordiale.

    Avec les nouvelles technologies, le métier d’électricien est en pleine évolution. Consommation d’énergie, écologie, éclairage basse consommation, domotique… Les enjeux sont multiples et l’expertise d’un électricien est de plus en plus demandée.

    Les missions d’un électricien

    Les électriciens travaillent dans une variété d'environnements. Ils peuvent travailler seuls ou avec d'autres personnes pour installer et entretenir des systèmes électriques (pose de câbles, de fils, de tableaux ou d’armoires électriques et de prises).

    Les électriciens peuvent également effectuer des inspections pour s'assurer que l'équipement électrique fonctionne correctement.

    La mission de l'électricien consiste à évaluer, dépanner, réparer, installer et entretenir l'ensemble du système électrique d'un bâtiment ou d'une installation.

    L'électricien doit également être en mesure de résoudre les problèmes lorsqu'ils surviennent. Enfin, l'électricien doit être capable de réparer les équipements électriques existants et d'en installer de nouveaux si nécessaire.

    Si vous songez à devenir électricien car vous souhaitez fuir la monotonie de votre poste actuel, vous allez être satisfait car la routine ne fera pas partie de votre quotidien.

    Où travaille un électricien ?

    Comme beaucoup de métiers artisanaux, l’électricien peut choisir de se mettre à son compte, ce qui attire de nombreux candidats à la reconversion.

    En tant que salarié, ils peuvent être recrutés par des sociétés d'installations électriques, des services de maintenance de grandes entreprises (EDF, SNCF, industrie automobile, agroalimentaire...), des PME, des établissements publics...

    Bref, les opportunités ne manquent pas.

    Tendance de la profession

    Le secteur du BTP est très dynamique et la recherche en ouvrier qualifié est importante. De plus, la profession d'électricien fait partie de ces métiers en tension du bâtiment et des métiers artisans qui recrutent.

    Choisir d’exercer le métier d’électricien est une excellente idée. Le jeune électricien n’aura donc aucun mal à trouver un emploi.

    De plus, les innovations techniques créent de nouveaux débouchés pour les électriciens : informatique, téléphonie, vidéosurveillance...

    Conditions de travail

    Comme évoqué plus haut, l'électricien peut travailler dans de nombreux endroits différents. Il est donc amené à se déplacer souvent. Il est important pour un électricien d'être à l'aise pour travailler dans différents environnements.

    Le travail se faisant souvent en équipe, l'électricien doit être capable de bien travailler avec les autres et d'établir un bon contact lorsqu'il communique avec les gens.

    Les risques liés à une défaillance électrique sont nombreux (électrocution, brûlure, coupure…). Tout au long du chantier, il doit respecter les normes de sécurité en vigueur.

    Pourquoi une reconversion en tant qu’électricien

    Une profession en forte demande

    Les offres de recrutement ne tarissent pas le métier étant en tension. Cela offre une certaine stabilité de l'emploi et des opportunités de travail constantes.

    L’indépendance

    De nombreux électriciens choisissent de créer leur propre entreprise. Cela peut offrir une plus grande liberté et un contrôle sur votre emploi du temps et vos projets.

    Des opportunités variées

    Le domaine de l'électricité englobe une grande variété d'opportunités. Vous pourriez travailler dans la construction, la maintenance, la réparation ou même vous spécialiser dans les énergies renouvelables.

    Un métier accessible en formation courte

    De nombreux candidats à la reconversion professionnelle souhaitent accéder rapidement à leur nouvelle vie pro. Une formation courte est donc recommandée. 

    Salaire compétitif

    Les électriciens qualifiés peuvent gagner un salaire compétitif. Avec l'expérience et la spécialisation, les revenus peuvent augmenter au fil du temps.

    Formation électricien

    Les évolutions technologiques font du métier d’électricien un domaine en perpétuelle évolution. Aujourd’hui, la polyvalence devient primordiale pour offrir les meilleures prestations et expertises.

    Si le métier est accessible sans diplôme, la pratique restant le maître mot, le suivi d’une formation professionnelle permet d’accéder à ce métier plus rapidement et de se différencier des concurrents. Il peut s’agir d’une formation continue ou d’une formation initiale.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP électricien (ex CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques)
    • CTM Installateur en équipements électriques
    • BEP Métiers de l'Electricité et de ses Environnements Connectés

    Niveau BAC ou équivalent

    • Bac pro MELEC - métiers de l’électricité et de ses environnements connectés (ex Bac pro Eleec)
    • BP électricien (ex BP installations et équipements électriques) 
    • BTM installateur en équipement électrique

    Niveau BAC +1 à BAC +2

    • MC technicien en énergies renouvelables, option énergie électrique ou option énergie thermique
    • BM installateur en équipements électriques
    • BTS FED - fluides énergies domotique
    • BTS électrotechnique

    Formation continue

    Dans le cadre d’une reconversion vers le métier d’électricien d’équipement, les candidats peuvent préparer le titre professionnel (TP) électricien d’équipement du bâtiment, le TP technicien d'équipement et d'exploitation en électricité ou le TP électricien d'installation et de maintenance des systèmes automatisés.

    Le CAP électricien, le BP électricien ou le bac pro métiers de l'électricité et de ses environnements connectés sont également des diplômes qui peuvent se préparer par la voie de la formation continue des adultes.

    Les professionnels déjà en activité peuvent suivre des formations afin d’acquérir de nouvelles compétences ou d’évoluer dans leur métier. Ils peuvent par exemple préparer le CQP électricien du spectacle.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    L'Atelier des Chefs
    CAP Electricien à distance
    Proposé par L'Atelier des Chefs
    400h
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    IFOCOP
    Formation courte Habilitation électrique Bs/Be manœuvre (2 jours)
    Proposé par IFOCOP
    2 jours
    En centre
    390,00 €
    Voir la formation
    Formations électricien
    Trouvez les formations électricien adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir électricien

    Le métier demande certaines aptitudes :

    La patience et la minutie

    Premières qualités de ce métier, la patience et la minutie sont indispensables à la sécurité du professionnel et des personnes qui l’entourent. En effet, être en contact avec des lignes à haute tension peut être fatal. Le respect des règles de sécurité et la maîtrise des lois physiques de l’électricité sont primordiaux.

    Le sens des responsabilités

    L’électricien est responsable de ses travaux et doit garantir la solidité et le respect de toutes les normes de son travail. Seules une très bonne organisation et la conscience de ses responsabilités permettent de s’assurer la meilleure qualité.

    Une bonne condition physique

    Comme la plupart des métiers du bâtiment, celui d’électricien est un métier physique qui impose de maintenir des positions relativement inconfortables pendant son travail et de porter régulièrement des charges lourdes.

    Avoir un bon sens relationnel

    L’électricien est souvent assisté par d’autres professionnels du bâtiment lors des chantiers. Il faut donc savoir travailler en équipe pour répartir efficacement les tâches et mener à bien la mission.

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Électricité du domaine des Voix, Données, Images (VDI)
    • Automatisme
    • Domotique
    • Électronique
    • Utilisation d'appareils de mesure électrique (multimètre, ...)
    • Règles et consignes de sécurité
    • Règles de sécurité du travail sous tension
    • Lecture de plan, de schéma
    • Techniques de soudure
    • Mécanique

    Savoir-faire

    • Creuser des saignées
    • Réaliser et poser des chemins de câbles et des conduits électriques en apparent ou en encastré
    • Positionner une armoire électrique de locaux domestiques ou tertiaires
    • Raccorder une armoire électrique aux équipements de locaux domestiques ou tertiaires
    • Positionner une armoire électrique industrielle
    • Équiper une armoire électrique industrielle
    • Fixer des éléments basse tension
    • Raccorder des éléments basse tension
    • Câbler un matériel
    • Mettre sous tension une installation électrique
    • Contrôler une installation électrique

    (Source: ROME)

    Évolutions possibles de l’électricien

    Hormis créer sa propre entreprise artisanale, l’électricien salarié pourra devenir chef de chantier, conducteur de travaux, chef d’équipe, responsable des études, formateur.

    Quel est le salaire d’un électricien ?

    Un électricien débute rarement à son compte car le métier demande de la pratique. En début de carrière, il exerce donc généralement pour une entreprise de BTP qui le déploie sur des chantiers au fur et à mesure des besoins.

    En fonction de sa spécialité, de sa qualification et de ses compétences, un électricien peut prétendre à un salaire brut mensuel :

    • du SMIC à 1 800 € pour un électricien salarié ;
    • de 1 800 à 2 300 € pour un chef d'équipe ;
    • de 4 000 à 5 000 € pour un électricien indépendant.
    Article mis à jour le 06/10/2023
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Bâtiment BTP