Quelles sont les missions du raccordeur de fibre optique ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de technicien en fibre optique.

Sommaire

    Technicien fibre optique : présentation du métier

    Si vous êtes passionné de technologie et cherchez à vous reconvertir dans un métier très recherché et rapide d’accès, devenir monteur-raccordeur FTTH pourrait répondre à vos attentes.

    Qu’est-ce qu’un monteur raccordeur de réseau fibre optique ?

    Le dispositif France Très Haut Débit a permis d'accélérer le déploiement de la fibre optique dans le pays. Afin de couvrir le plus rapidement possible l'ensemble du territoire et maintenir le réseau, le technicien fibre optique est donc actuellement un métier très porteur. Le secteur des télécommunications embauche donc énormément de professionnels pour répondre aux besoins. Il faut dire que la population est désireuse de profiter d'un débit stable et d'une vitesse de connexion particulièrement rapide.

    Le monteur raccordeur de réseau fibre optique est aussi nommé câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique et FTTH, monteur raccordeur fibre optique, monteur-raccordeur FTTH ou encore technicien fibre optique.

    Son activité principale consiste à construire les réseaux de communication en fibre optique et à les raccorder (installation et raccordement des équipements).

    Activités du câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique et FTTH

    Le technicien exerce au sein d’une équipe et sous les directives du Chef d’équipe. Son quotidien se compose de nombreuses activités dont les plus courantes sont : 

    • la préparation et la clôture du chantier;
    • tirage des câbles sur appuis aériens ou en conduites souterraines;
    • installation des câbles sur les façades et à l’intérieur des bâtiments;
    • soudage des jonctions de câbles;
    • tirage des câbles de branchement;
    • installation des prises et terminaux du client;
    • raccordement des équipements du client au réseau;
    • vérification de l’installation; 
    • compte rendu.

    Où travaille le monteur-raccordeur FTTH ?

    De nombreux employeurs recherchent des techniciens fibre optique :

    • fournisseurs d'accès à internet
    • entreprises d'installation et de maintenance des réseaux fibre optique
    • administrations publiques 
    • armée

    Le monteur câbleur raccordeur de fibre optique travaille dans plusieurs endroits différents : 

    • en extérieur ;
    • à l'intérieur de bâtiments ou en façade,
    • au domicile du client ;
    • dans une chambre de tirage,
    • sur la voie publique (trottoirs, chaussées, voiries),
    • dans les égouts visitables,
    • en bordure de voies ferrées,
    • sur des pistes d'aéroport…

    Conditions de travail

    L'installateur travaille souvent dans des bâtiments occupés, et doit donc planifier et organiser son travail en fonction des  personnes présentes (enfants, employés).

    Le monteur câbleur raccordeur fibre optique travaille majoritairement sur des chantiers de proximité durant le jour et possède des horaires classiques.

    En termes de risques, ces derniers se limitent aux travaux en hauteur, à ceux dus à la présence de réseaux électriques basse ou haute tension dans l'environnement du chantier et à la présence de tension sur les réseaux de télécommunications.

    Pourquoi se reconvertir monteur raccordeur de réseau fibre optique ?

    Le secteur des télécoms ne connaît pas la crise et offre de nombreuses opportunités de recrutement ce qui n’est pas négligeable dans le cadre d’une reconversion.

    Nul besoin de posséder de grands diplômes car de nombreuses formations spécifiques menant au métier de monteur câbleur en fibre optique sont accessibles pour les adultes en reconversion.

    Avec de l’expérience, les possibilités d’évolution vers des postes d’encadrement sont aisées.

    Formations de monteur raccordeur fibre optique

    Le grand avantage de ce métier pour les candidats à la reconversion, c’est qu’il n’existe pas de parcours type pour devenir technicien fibre optique. Plusieurs voies s’offrent à vous selon votre niveau de qualification.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • TP Installateur de réseaux de télécommunications en fibre optique
    • Certification professionnelle de Câbleur raccordeur réseaux fibre optique et FTTH
    • CAP Electricien + formation complémentaire

    Niveau Bac

    • Brevet Professionnel Electricien
    • Bac pro Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés - MELEC
    • Bac pro Cybersécurité, informatique et réseaux, électronique - CIEL (ex bac pro systèmes numériques)

    Niveau Bac +2

    • DEUST Maintenance et installation de réseaux
    • BTS Systèmes électroniques
    • DUT Génie électrique et informatique industrielle
    • DUT Réseaux et télécommunications
    • Certificat de technicien-conseil en réseaux et télécommunications

    Niveau Bac +3

    • Licence pro RTHD 
    • Licence pro IOP (instrumentation optique et nanophotonique)
    • Licence pro Réseaux et télécommunications, spécialité métiers, produits et services des télécommunications.

    Formation continue

    Des cursus de formation continue ont été développés (comme le CQP Monteur raccordeur fibre optique) accessibles notamment via votre CPF. Si vous êtes en reconversion professionnelle, cette voie est idéale pour acquérir les compétences requises.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    L'Atelier des Chefs
    CAP Electricien à distance
    Proposé par L'Atelier des Chefs
    400h
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations technicien fibre optique
    Trouvez les formations technicien fibre optique adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Financer sa formation de technicien fibre optique

    Vous envisagez de changer de métier ou d’évoluer professionnellement et pour cela, vous prévoyez de suivre une formation mais son coût vous effraie.

    Vous avez de la chance car en France, nous disposons de nombreux dispositifs qui permettent de financer en tout ou partie un projet de formation.

    Envie d’en savoir plus sur ces dispositifs de financement ? Consultez notre guide du Financement de sa reconversion professionnelle.

    Qualités requises pour devenir monteur raccordeur de réseau fibre optique

    Rigueur et minutie

    On attend du technicien une pratique irréprochable des techniques, le respect des normes et procédures, et surtout, le bon fonctionnement du réseau. En effet, cette profession nécessite de posséder une excellente connaissance de la fibre optique (codes couleurs, structures des câbles, connecteurs).

    Bonne capacité physique

    Ce poste requiert une bonne condition physique car le tirage de câbles peut être éprouvant. De plus, le travail s’effectue majoritairement en extérieur. Il est donc dépendant des aléas de la météo (pluie, vent, fortes chaleurs). 

    Enfin, les missions se déroulent parfois en hauteur donc à éviter si on est sujet au vertige.

    Évolutions possibles du câbleur-raccordeur de réseaux fibre optique et FTTH

    Avec l'expérience, le technicien gagnera en responsabilités managériales et pourra prétendre aux postes de responsable d'activités, chef d’équipe ou chef de chantier, puis de chef secteur.

    En suivant une formation adaptée, il peut également viser des postes tels qu’administrateur de réseaux.

    Salaire du monteur raccordeur fibre optique

    Comme on l’a dit, le technicien en fibre optique est très recherché ce qui lui permet de prétendre à des salaires relativement intéressants. Ainsi, en France, le salaire médian d'un monteur FTTH est d'environ 2 000 € bruts par mois. Le débutant peut s’attendre à tourner autour des 1 700 € bruts et voir son salaire augmenter régulièrement pour atteindre jusqu’à 2 150 € de salaire brut mensuel.

    Article mis à jour le 07/02/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Bâtiment BTP