Géomètre-topographe | Fiche métier

Quelles sont les missions du Géomètre-topographe ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Géomètre-topographe.

Géomètre topographe
Sommaire

    Métier de Géomètre-topographe

    Ouvrier qualifié expert dans les relevés métriques et topographiques d’un terrain, ce métier est peu connu du grand public. Découvrez la profession de géomètre-topographe en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un géomètre-topographe ?

    Spécialiste des relevés topographiques et des délimitations de terrain, le géomètre-topographe intervient en amont de tout projet d'aménagement urbain ou rural. 

    Sa mission principale consiste donc à réaliser ou à contrôler précisément des mesures topographiques et de les représenter sur un support informatique ou écrit. Pour cela, il utilise divers outils comme le théodolite, le télémètre laser, le GPS différentiel, le tachéomètre, le niveau optique de chantier... afin de relever toutes les métriques d'un espace donné en tenant compte des distances, de l'altitude, des profondeurs, des poteaux, des murs.

    Suite à cela, le géomètre va réaliser des plans et des cartes à plusieurs échelles.

    Le géomètre-topographe est un maillon essentiel de tout projet d’urbanisme ou d’aménagement. Il peut également régler des litiges entre propriétaires, estimer des biens immobilier ou encore évaluer la valeur de terrains agricoles ou de propriétés.

    Il existe différents niveaux de géomètre-topographe : 

    • le technicien
    • l’assistant ou l’opérateur géomètre
    • le géomètre expert
    • l’ingénieur topographe

    C’est le niveau d’études qui les distingue et leurs missions varient selon leurs compétences.

    Il exerce sa profession au sein de cabinets de géomètre, de bureaux d'études ou d'entreprises du BTP, mais aussi dans le secteur public, notamment dans certains EPIC (SNCF, EDF, ONF,...). Il peut donc être salarié, fonctionnaire ou bien encore indépendant.

    Missions du géomètre-topographe 

    • Réaliser ou contrôler précisément les mesures topographiques d'un terrain ; 
    • Etablir un plan et une carte exacte de tous les détails d’un terrain (relevé foncier, bornage, division foncière, relevé d'architecture...) ;
    • Mener une médiation en cas de conflits entre propriétaires sur la délimitation du terrain, ou d'un bâtiment ;
    • Participer aux projets d’aménagement urbain et rural, aux implantations industrielles ou aux estimations de biens.

    Qualités pour devenir géomètre-topographe

    La profession de Géomètre-topographe est un métier physique qui se pratique la plupart du temps en extérieur avec parfois des conditions de travail pénibles : froid, pluie, terrains escarpés... 

    Le géomètre doit aimer le contact car il est amené à interagir avec plusieurs interlocuteurs différents. 

    Ce professionnel est doté d’un sens aigu de l'observation et son oeil expert ne doit rien laisser passer. Autrement, les conséquences pourraient s'avérer délicates à régler sur le plan juridique en cas d'erreur de sa part. 

    Formations pour devenir géomètre-topographe

    Pour devenir géomètre-topographe, le suivi d’une formation qualifiante et diplômante professionnelle est obligatoire afin d’acquérir les savoirs indispensables. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant que géomètre-topographe.

    Formation initiale

    Niveau BAC

    • Bac Pro Technicien géomètre-topographe. Il se prépare en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro), en lycée professionnel. Ils peuvent aussi se préparer après un CAP ou après une 2de générale et technologique. Ce bac permet d'accéder au métier de technicien géomètre.

    Niveau BAC+2

    • BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique. Il se prépare en deux ans et est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac S, bac pro (technicien géomètre-topographe), bac STI2D.

    Niveau BAC+3

    • Licence professionnelle Géomatique et Environnement. Il se prépare en un an et est accessible après un diplôme de niveau bac + 2 (BTS, DUT, 2e année de licence...).
    • Licence professionnelle Cartographie, topographie et système d'information géographique. Il se prépare en un an et est accessible après un diplôme de niveau bac + 2 (BTS, DUT, 2e année de licence...).
    • Licence pro Métiers du BTP, parcours Géomesures et Aménagement. Il se prépare en un an et est accessible après un diplôme de niveau bac + 2 (BTS, DUT, 2e année de licence...).

    Niveau BAC+5

    • Diplôme d’ingénieur en topographie. Trois écoles préparent au diplôme d’ingénieur topographe : l’Esgt, l’Estp et l'Insa

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution ou d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir géomètre-topographe par la voie de la formation continue en préparant les diplômes ou titres suivants :

    • titre professionnel (TP) technicien supérieur géomètre topographe option cabinet de géomètre ou option entreprise de travaux publics
    • BTS métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique
    • titre de géomètre-géomaticien de l’ENSG-Géomatique

    Salaire d’un géomètre-topographe 

    Le salaire mensuel moyen net d’un géomètre-topographe salarié est d’environ 2000 € pour un homme et 1860€ pour une femme.

    (Source : statistiques Insee).

    Débouchés et évolutions du géomètre-topographe   

    Le métier de géomètre-topographe peut s'exercer aussi bien en cabinet d'études que dans une entreprise de travaux publics, ou encore dans le cadre de la fonction publique.

    Le géomètre-topographe peut évoluer vers un poste de géomètre expert, ce qui induit davantage de responsabilités.

    Au sein du secteur public, il peut devenir géomètre principal. Dans le privé, il peut ouvrir sa propre agence de conseil ou son bureau d’études.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti