Conducteur de travaux : tout savoir du métier

Chef d'orchestre du chantier, le conducteur de travaux coordonne et dirige l’ensemble des activités. Découvrez le métier de chef de chantier : mission, formation, salaire, débouchés, vous saurez tout.

Conducteur de travaux
Sommaire

    Conducteur de travaux : tout savoir de ses missions

    En tant qu’homme de terrain, le conducteur de travaux est un rouage essentiel de tout chantier. En effet, supérieur hiérarchique des chefs de chantier avec qui il travaille en étroite collaboration, il est en charge du bon déroulement des opération, aussi bien en terme de délai qu'en terme de qualité et de respect des budgets. 

    Même si ses attributions sont nombreuses, ses principales tâches sont  :

    • La mise en place du chantier. Pour cela, avant le début des travaux,  il vérifie les budgets prévisionnels, s’assure de la conformité des différents documents, donne son avis sur le cahier des charges, les devis ou les plans. Il règle les éventuels problèmes administratifs et procède au recrutement  du personnel nécessaire.
    • En contact permanent avec le client et les différents intervenants (fournisseurs, sous-traitants, artisans…), il est au centre de la coordination et de la planification du travail. 
    • Tout au long du projet, il s’assure que tout se déroule au mieux : respect des délais fixés et respect du budget. Il règle également les litiges et autres aléas qui peuvent se produire. Métier de terrain, il contrôle le respect des différentes normes et procédures de sécurité et suit du début à la fin son chantier.

    Qualités requises pour devenir conducteur de travaux

    Devenir conducteur de travaux requiert certaines aptitudes :

    Avoir un bon sens relationnel

    Un bon conducteur de travaux dispose des qualités indispensables propres à tous les managers d'équipe et qui lui permettront de se faire respecter : charisme naturel et sens du relationnel. Mais il est également en relation avec les clients et les fournisseurs ce qui lui impose également une certaine diplomatie.

    Être un bon gestionnaire 

    Optimiser les ressources humaines et matériel dont il dispose, estimer les budgets au plus juste, s’adapter aux imprévus… Autant de qualités qui font du conducteur de travaux un excellent gestionnaire.

    Le sens des responsabilités

    Le conducteur de travaux est responsable des travaux qu’il coordonne et doit donc garantir leur solidité et le respect de toutes les normes en vigueur. Seule une très bonne organisation et la conscience de ses responsabilités permet de s’assurer la meilleure qualité.

    Être un bon technicien

    Le métier de conducteur de travaux exige des connaissance approfondies du BTP, des outils informatiques et de la réglementation. 

    Être flexible

    S’occupant en général de plusieurs chantiers, il doit pouvoir se déplacer rapidement en cas d’imprévus et dans des zones géographiques étendues. 

    Comment devenir conducteur de travaux ?

    Accessible avant tout après une expérience professionnelle réussie, aucune formation initiale ne prépare clairement au métier de conducteur de travaux mais de nombreux diplômes du bâtiment et des travaux publics sont bien adaptés.  

    Après le bac

    • BTS bâtiment, 
    • BTS travaux publics, 
    • BTS études et économie de la construction, 
    • DUT génie civil - construction durable. 
    • ESTP (Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie) ;
    • ISCO (Institut supérieur de la construction)
    • licence professionnelle dans les spécialités bâtiment ou génie civil

    Formation continue

    Pour les professionnels en activité, il est possible de se former pour se spécialiser ou évoluer dans leur métier :

    • grâce à la validation des acquis de l’expérience (VAE) en vue d’obtenir un diplôme.
    • titre professionnel (TP) conducteur de travaux du bâtiment et du génie civil. 
    • diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques (DEUST) spécialité conduite de travaux en éco-construction.
    • BTS ou DUT du secteur construction-BTP sont une autre option, également accessible par la voie de la formation continue des adultes.

    Quel est le salaire d’un conducteur de travaux ? 

    Si le salaire d’un conducteur de travaux débutant avoisine les 1900€, l’expérience lui permet de prétendre à des rémunérations allant jusqu’à 4000€ net par mois. 

    Débouchés, évolutions

    D'une manière générale, le secteur du bâtiment recrute et offre de nombreux débouchés ainsi que des perspectives d'évolution intéressantes quel que soit le statut initial. Néanmoins, la fonction de conducteur de travaux constitue un aboutissement en lui-même dans la carrière d’un technicien du bâtiment et des travaux publics. Sa plus grande évolution sera donc de créer sa propre entreprise.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti