Plongeur scaphandrier | Fiche métier

Quelles sont les missions du plongeur scaphandrier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de plongeur scaphandrier.

Plongeur scaphandrier
Sommaire

    Métier de plongeur scaphandrier

    Si vous aimez l’adrénaline et le milieu marin, le métier de plongeur soudeur va vous attirer. Découvrez le métier de scaphandrier en détail afin de vérifier s’il correspond à vos aspirations et vos objectifs de reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un plongeur soudeur ? 

    Le plongeur scaphandrier est un professionnel chargé de réaliser des explorations et des travaux en eaux profondes et/ou en milieu hyperbare (milieux où la pression est supérieure à la pression atmosphérique). Cette contrainte lui impose le respect strict de consignes de sécurité et une formation très poussée. 

    Le scaphandrier intervient dans 4 domaines : 

    • la plongée offshore, 
    • les travaux de renflouage, 
    • le «shipping» 
    • les travaux publics. 

    Profession extrêmement physique, il est rare que ces experts poursuivent dans cette voie passé 40 ans.

    Missions du scaphandrier

    Equipé d’un appareil respiratoire autonome ou non, limité ou non limité, le plongeur soudeur peut réaliser de nombreuses interventions parfois à grandes profondeurs (plus de 150m) et durant plusieurs heures:

    • travaux de soudage, d'oxycoupage, de charpenterie, de bétonnage, d'électricité, de plomberie 
    • dynamitage de structures maritimes(quais de ports, ponts, réseaux électriques souterrains, etc.)
    • prise de photographies sous-marines 
    • recherche d'épaves 
    • récupération d'objets 
    • inventaire sous-marin de la faune aquatique
    • surveillance d'animaux aquatiques 
    • entretien de bassins d'eau (dans un aquariuim ou une pisciculture)
    • opérations de recherche et sauvetage en eau profonde

    Où exerce le scaphandrier

    Le plongeur scaphandrier peut exercer pour des entreprises de génie civil lors d’aménagements de barrages ou de ports, pour l’industrie du pétrole sur des plates- formes de forage en mer, ou même pour le BTP.  

    Qualités requises pour devenir scaphandrier

    • Excellente condition physique car les conditions de plongée sont souvent loin d’être idéales : mauvaise visibilité, eau froide, polluée, courant…
    • Rigueur et méthode
    • Maîtrise du domaine technique lié à l’activité (matériel de plongée, soudure, mécanique…)
    • Savoir lire une carte marine et maîtriser les signaux de plongées
    • Sens du management du risque
    • Esprit d’équipe
    • Maîtrise de l’anglais technique

    Formations pour devenir plongeur scaphandrier

    Le « Titre professionnel de scaphandrier-Travaux publics » est obligatoire pour exercer en France à compter du 1er janvier 2022, aux nouveaux arrivants dans la profession comme aux anciens plongeurs. 

    Ce Titre est obtenu en validant 3 blocs de compétences en une seule fois ou un par un :

    • Certificat de compétences 1 : Effectuer les relevés et positionnements d’ouvrages immergés
    • Certificat de compétences 2 : Construire et entretenir des réseaux et ouvrages immergés
    • Certificat de compétences 3 : Assembler et démonter des ouvrages métalliques immergés

     

    La formation donne accès à différents types de métiers, définis par une « mention »  :

    • Mention A pour les travaux subaquatiques (activités de scaphandrier) : travaux maritimes, pétroliers, industriels, opérations de génie civil (BTP), etc.
    • Mention B pour les interventions subaquatiques :

    - Activités physiques ou sportives ;

    - Archéologie sous-marine et subaquatique ;

    - Secours et sécurité (option sécurité civile ou option police) ;

    - Techniques, sciences, pêche, aquaculture, médias et autres interventions (photographes, cameramen, cadreurs, éclairagistes, acteurs, etc.).

    • Mention C pour les interventions sans immersion effectuées dans le domaine de la santé (médecins, infirmiers, aides-soignants, techniciens, etc.). 
    • Mention D pour les  travaux sans immersion (concerne tous les autres personnels qui interviennent en milieu hyperbare sans immersion : tunneliers, soudeurs hyperbares, tubistes, agents des centrales nucléaires, personnels de l’industrie aéronautique, etc.).

     

    Le niveau de formation des scaphandriers est également défini par des « Classes » :

    • Classe 0 pour travailler jusqu’à 12 mètres de profondeur (cette Classe n'existe plus en mention A) ;
    • Classe I pour travailler jusqu’à 30 mètres de profondeur (cette Classe n'existe plus en mention A) ;
    • Classe II pour travailler jusqu’à 50 mètres de profondeur ;
    • Classe III pour travailler au-delà de 50 mètres de profondeur.

     

    Ces formations sont assurées par : 

    • l'Institut national de plongée professionnel (INPP)  
    • Ecole nationale des scaphandriers (ENS) 
    • Le Centre d'activités Plongée de Trebeurden

    Évolutions possibles du plongeur soudeur

    En passant des formations complémentaires telles que la Qualification de soudure terrestre, la Qualification de soudure sous-marine, les certificats BOSIET (Basic Offshore Safety Induction and Emergency Training) et HUET (Helicopter Underwater Egress Technics) pour être habilité à travailler et à séjourner sur tous types d’installations en mer, le scaphandrier se donne l’opportunité d’évoluer. Il peut aussi préférer monter sa propre activité. 

    Salaire d’un scaphandrier

    Ce métier étant dangereux, son niveau de rémunération est attractif d’autant plus si on choisit de s’expatrier. Le scaphandrier débutant commence son activité à 30 % de plus que le SMIC en moyenne (soit entre 11,50 et 14 euros bruts de l’heure).

    Pour ceux qui choisissent de s’expatrier ou de partir pour des missions de plusieurs semaines ou de plusieurs mois, les salaires oscillent entre 2.500 et 4.000 euros par mois. 

    Dans certains milieux (comme l’exploitation pétrolière), les salaires peuvent atteindre 9.000 à 10.000 euros par mois, mais les places sont chères et accessibles en général après 2 ans d’expérience.

    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test