Maçon : tout savoir du métier

Vous recherchez un métier accessible sans diplôme requis et à fort potentiel de recrutement ? Découvrez en détail le métier de maçon.

Maçon : tout savoir du métier

Maçon : tout savoir de ses missions

Personne indispensable à la construction, le maçon est l’un des premiers intervenants sur le terrain lorsque débute le chantier. 

En tant que professionnel de la maçonnerie, son travail consiste à construire des bâtiments en tout genre : immeubles, maisons, hôtels, hôpitaux… mais pas seulement. Il peut intervenir dans la réhabilitation  et/ou d’entretien de vieux bâtiments.

Il travaille à partir de plans qui lui sont fournis avant que ne débute le chantier et s’occupe en effet d’installer les fondations et les éléments porteurs.

Le maçon peut utiliser différents types de matériaux comme le béton armé, les briques ou les pierres et sait se servir de diverses machines telles que les bétonnières et autres outils mécaniques. L’installation des cloisons, la mise en place des blocs fenêtres font également partie de ses missions. 

Sa mission ne consiste pas seulement à assembler des parpaings ou monter des cloisons car il doit respecter des règles très strictes concernant les niveaux ou le dosage des produits liants (ciment, mortier…) permettant de fixer les matériaux. 

Le maçon peut travailler seul ou en équipe, sous la direction d’un chef de chantier. Il peut également choisir de travailler à son compte.  

Qualités requises pour devenir maçon

Le métier de maçon demande certaines aptitudes :

Le sens des responsabilités

Le maçon est responsable de ses travaux et doit garantir la solidité et le respect de toutes les normes de son bâtiment. Seule une très bonne organisation et la conscience de ses responsabilités permet de s’assurer la meilleure qualité..

Une très bonne condition physique

La maçonnerie est un métier physique qui se pratique la plupart du temps en extérieur et avec des conditions de travail pénibles pour le corps qui porte régulièrement des charges lourdes. 

De la flexibilité

Il est difficile de tenir des planning de 35h à la minute près car le maçon peut devoir travailler loin de chez lui et à des heures variables. 

Avoir un bon sens relationnel

Le maçon est souvent assisté par d’autres professionnels du bâtiment lors des chantiers. Il faut donc savoir travailler en équipe pour répartir efficacement les tâches et mener à bien la mission.

Comment devenir maçon ?

Pour pratiquer ce métier, le bac n’est pas nécessaire mais il faut suivre des formations.

Sans le bac

  • CAP Constructeur en béton armé du bâtiment
  • CAP constructeur en ouvrages d’art
  • CAP Maçon

Avec un niveau bac ou équivalent

  • Bac pro technicien du bâtiment organisation et réalisation de gros oeuvre,
  • Bac pro interventions sur le patrimoine bâti option maçonnerie,
  • BP maçon
  • BP métiers de la pierre
  • BP métiers de la piscine
  • Titre Professionnel maçon du bâti ancien
  • Titre Professionnel maçon spécialisé en pierre calcaire
  • Titre Professionnel chef d'équipe gros oeuvre

Après le bac

BTS Bâtiment

Salaire d’un maçon 

Un maçon débute rarement à son compte car le métier demande de la pratique. En début de carrière, il exerce donc généralement pour une entreprise de BTP qui le déploie sur des chantiers au fur et à mesure des besoins.

Un maçon débutant gagne le S.M.I.C. mais celui qui crée sa propre entreprise peut avoir des revenus moyens de 3000 € à 5000 € par mois en fin de carrière.

Débouchés, évolutions

Le secteur du BTP est très dynamique et la recherche en ouvrier qualifié importante. Le jeune maçon n’aura donc aucun mal à trouver un emploi.

Hormis créer sa propre entreprise artisanale,  le maçon peut, avec l'expérience, devenir chef d'équipe, voire chef de chantier. 

Autre possibilité : se spécialiser dans un domaine, comme la rénovation de bâtiments anciens et la restauration du patrimoine.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test