Conseiller en environnement | Fiche métier

Quelles sont les missions du conseiller en environnement ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d'éco-conseiller.

Conseiller en environnement  | Fiche métier

Métier de Conseiller en environnement

Développement durable, environnement, écologie. Un développement qui voit l’émergence de nouveaux métiers et avec eux, autant d’opportunités d’embauche. Parmi ces professions, nous retrouvons celle de conseiller en environnement. Découvrez alors cette profession en détail et vérifiez s’il pourrait devenir votre métier de reconversion.

Qu’est-ce qu’un éco-conseiller ?

Sollicité par les industriels et/ou les élus pour étudier les impacts d’un projet d’aménagement du territoire ou d’installation d’équipements sur l’environnement, le conseiller en environnement guide les décideurs sur la prise en compte des problématiques environnementales dans le sens d’un développement durable, sur les réglementations en vigueur et les solutions à mettre en œuvre pour  limiter les pollutions et améliorer les cadres de vie. 

Son champ d’intervention est vaste : ​​ recyclage des déchets, qualité de l'air et de l'eau, réduction des nuisances sonores, habitat, transports, espaces naturels…

Véritable médiateur entre les décideurs publics et privés de l'aménagement du territoire, il sait apporter un regard objectif pour proposer une réponse respectueuse de l'environnement qui satisfera l’ensemble des parties prenantes.

Enfin, l’éco-conseiller intervient également en tant que coordinateur des projets. 

Missions du conseiller en environnement

Ces missions peuvent être regroupées en 3 grands types d’activités.

Conseil et aide à la décision 

Grâce à son excellente connaissance des problématiques environnementales, du développement durable et de la réglementation, le conseiller en environnement organise des sessions de réflexion avec tous les acteurs impliqués dans un projet pour l'intégrer au mieux dans l'environnement. Il les informe, tente de convaincre les divers interlocuteurs et concilie les opinions divergentes.

Conduite de projet

De la rédaction du cahier des charges au suivi du projet en passant par son pilotage, l’éco-conseiller est souvent sur le terrain. Il sait également mobiliser des partenaires, des financeurs, faire de la médiation, monter des dossiers.

Communication au sens large

Spécialiste de la communication, il sait écouter et convaincre, se montrer disponible et mobile. Conception et mise en œuvre d’actions de communication, de sensibilisation et/ou de formation à l’environnement et au développement durable en interne (vers les élus, dirigeants, le personnel…) et à l’externe (vers les partenaires, le public cible, la presse…), en particulier dans le cadre de démarches participatives.

Où travaille le conseiller en environnement ?

Les conseillers en environnements sont principalement recrutés par des structures administratives spécialisées, comme l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et les bureaux d'étude spécialisés en environnement.

Toutefois, des débouchés existent également au sein des collectivités, des organismes professionnels (chambres de commerce et d'industrie, chambres d'agriculture), des associations, des entreprises, des cabinets d'études ou de conseil spécialisés dans l'environnement.

Conditions de travail

Vous l’aurez compris, devenir acousticien, c’est faire le choix d’un métier de terrain où il faudra régulièrement se déplacer sur divers lieux.

En début de carrière, il gère surtout des opérations de mesure du bruit relativement simples, puis au fil de son évolution il se voit confier des projets de plus en plus complexes.

Globalement, les horaires de travail sont assez classiques.

Tendances de recrutement

Si le métier a de l'avenir compte tenu de l’importance croissante des questions liées à l'environnement, les embauches sont encore limitées. La profession devrait continuer à se développer, surtout dans le secteur du traitement des déchets.
Le recrutement dans la fonction publique se fait sur concours et le nombre de postes disponibles varie d'une année à l'autre. 

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités pour devenir conseiller en environnement

Garant du respect des normes environnementales, cette profession requiert une grande rigueur, un bon esprit d’analyse et de la méthodologie. Obligé de réaliser de nombreux rapports, ce professionnel doit disposer de bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles.

Le secteur de l’environnement évoluant en permanence, le métier nécessite de se tenir perpétuellement au courant des diverses évolutions.

Le professionnel ne travaille pas seul et doit donc avoir l’esprit d’équipe. En contact avec de nombreux intervenants tels que les élus des collectivités locales et dirigeants d’entreprises mais également en charge de sensibiliser auprès des écoles, des associations, de la population, des industriels…, le conseiller doit savoir faire preuve de pédagogie et de persuasion. 

Formations conseiller en environnement

La profession étant récente, il n'existe pas de parcours type pour parvenir à ces fonctions mais s'il existe des BTS/BTSA dans le domaine de l'environnement (BTS métiers des services à l'environnement, BTSA gestion et protection de la nature, etc.) la fonction de conseiller en environnement est souvent réservée à des bac + 5. 

Formations initiales

Niveau Bac +5

  • Master développement durable, management environnemental et géomatique
  • master économie de l’environnement, de l’énergie et des transports
  • écoles d'ingénieurs

Formations continues

Avec un bac+4, les professionnels souhaitant s’orienter vers le métier de conseiller en environnement peuvent notamment préparer un mastère spécialisé.

Salaire d’un éco-conseiller

Le niveau de salaire varie selon que l’employeur relève du secteur public ou privé. Le salaire d’un débutant varie entre 1600 à 2000 euros bruts par mois. Un professionnel avec de l’expérience peut voir son salaire dépasser les 2500€/mois.

Évolutions du conseiller en environnement

Métier relativement récent, les possibilités d’évolution sont encore peu nombreuses. Toutefois, avec de l'expérience, l’éco-conseiller peut devenir directeur environnement ou conseiller en environnement.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test