Technicien de mesure de la pollution | Fiche métier

Quelles sont les missions d'un technicien de mesure de la pollution ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de technicien de mesure de la pollution.

Technicien de mesure de la pollution
Sommaire

    Métier de technicien de mesure de la pollution

    Le technicien de mesure de la pollution assure le recueil des mesures et données fournies par les appareils de captage et d’enregistrement de la pollution de l'air ou de l'eau, et surtout la maintenance de ces stations.

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un technicien de mesure de la pollution ?

    Dans un but d’information des citadins, toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants se sont dotées d’appareils de mesure de la pollution atmosphérique.

    Autrefois, le technicien de mesure de la pollution était chargé de relever les mesures prises par les stations de captage réparties dans la ville et dans sa périphérie. 

    Aujourd’hui, avec l’évolution des nouvelles technologies, la transmission des données des appareils de surveillance de la pollution étant souvent automatique, son rôle consiste principalement à en assurer la maintenance.

    Le technicien de mesure de la pollution travaille seul et se déplace sur le terrain afin de faire le tour des stations de captage des agglomérations sur lesquelles il travaille.

    Missions d'un technicien de mesure de la pollution

    • Peut être amené à relever les données auprès des appareils d’enregistrement et de captage
    • Assure la maintenance et le bon fonctionnement des appareils de captage et d’enregistrement de données sur l’air et l’eau au sein des stations
    • Contrôle la qualité de l’air et de l’eau en détectant toute présence d’éléments nocifs
    • Surveille la qualité des rejets des installations industrielles dans l’air, dans les cours d’eau ou dans les nappes phréatiques
    • Synthétise les données scientifiques recueillies en vue de fournir à l'ingénieur d'études des informations pour alerter les pouvoirs publics si le taux de pollution dépasse les normes de sécurité préétablies

    Où exerce le technicien de mesure de la pollution?

    Le technicien de mesure de la pollution exerce au sein des AASQA, associations agréées de surveillance de la qualité de l'air.

    Tendances de la profession

    En France (en métropole et en outre-mer), on ne compte que 19 AASQA.

    Celle d’Ile de France (Airparif) emploie 70 salariés mais la plupart ne fonctionnent qu'avec un seul technicien et ingénieur.

    Les places sont donc extrêmement rares.

    Qualités pour devenir technicien de mesure de la pollution

    Le métier de technicien de mesure de la pollution demande plusieurs qualités et compétences : 

    • Compétences scientifiques, techniques, électrotechniques et électroniques
    • Mobilité
    • Bonne condition physique
    • Autonomie
    • Rigueur 
    • Minutie
    • Esprit d’initiative
    • Sens des responsabilités

    Formations pour devenir technicien de mesure de la pollution

    Formation initiale

    Niveau BAC+2

    • BTS Contrôle industriel et régulation automatique (CIRA)
    • BTS Bioanalyses et contrôles
    • BTS Techniques physiques pour l’industrie et le laboratoire
    • DUT Génie biologique option Analyses biologiques et biochimiques
    • DUT Mesures physiques
    • DUT Génie industriel et maintenance (GIM) 

    Formation continue

    Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir technicien de mesure de la pollution par la voie de la formation continue en préparant les diplômes cités ci-dessus.

    Évolutions possibles du technicien de mesure de la pollution 

    Après plusieurs années d'expérience, un technicien de mesure de la pollution peut évoluer en responsabilités et encadrer plusieurs techniciens en devenant responsable de secteur. 

    Il peut également devenir chef du service exploitation et plus rarement, chargé d’études.

    Salaire d’un technicien de mesure de la pollution 

    Un technicien de mesure de la pollution gagne en moyenne 1 600€ en début de carrière et 2 000€ bruts par mois après quelques années d’expérience.

    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test