Rudologue | Fiche métier

Quelles sont les missions du Rudologue ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Rudologue.

Rudologue | Fiche métier

Métier de Rudologue

S’il y a bien un domaine qui ne connaît pas la crise et offre de plus en plus d’opportunité professionnelles, c’est celui de l’environnement et du développement durable. Parmi ces professions on retrouve celle de rudologue. Découvrez en détail en quoi consiste ce métier.

Qu’est-ce qu’un Rudologue ? 

Rudologue. Voici un nom bien étrange pour un métier qui a vocation de préserver l’environnement et de répondre à une problématique moderne nous concernant tous : la gestion des déchets.  Du latin « rudus », qui signifie décombres, la rudologie étudie nos déchets sous un angle sociologique. Avec une société moderne qui produit toujours plus de déchets qu’il faut traiter dans le respect de normes européennes ou internationales de plus en plus sévères, leur surveillance, traitement et valorisation constituent un enjeu de taille.

Spécialiste en matière de déchets, industriels ou ménagers et de la pollution environnementale, le rudologue analyse donc le contenu de nos déchets pour proposer des solutions afin de les réduire et d’en diminuer la pollution. 

Missions du rudologue

  • Analyser la nature des déchets d’un site industriels, ménagers, hospitaliers, nucléaires… (quel types ? quelle toxicité ? de quelle origine ? en quelle quantité ?) en réalisant des prélèvements et des analyses en laboratoire. A partir des résultats obtenus, le rudologue peut déterminer les caractéristiques de chaque déchet et évaluer les pollutions qu’il génère.
  • Conseiller les entreprises et proposer des solutions en matière de traitement des déchets en tenant compte des budgets disponibles et des contraintes réglementaires (réemploi, recyclage, utilisation comme source d’énergie, sensibilisation des ménages…)
  • Faire respecter les règles de protection de l’environnement en surveillant les installations dangereuses telles que les stations d’épuration, d’incinération ou encore les centrales nucléaires, susceptibles de générer de la pollution. Pour cela, il doit définir un cahier des charges, lancer des consultations ou appel d’offres pour le choix des prestataires, surveiller le respect des délais, des coûts et de la qualité tout au long du projet ou du chantier.

Où exerce le rudologue ?

Ce métier peut s'exercer dans différentes entreprises. Le rudologue peut être employé par des organismes publics ou parapublics de protection de l’environnement ainsi que les collectivités territoriales. Il peut également travailler pour une entreprise privée ou dans le secteur industriel surtout chez des entreprises polluantes ou productrices de déchets à risque pour leur permettre de diminuer leur impact et les taxes associées !

Tendances de la profession

Les secteurs du numérique, de la technologies, le numérique, de l’aide aux personnes âgées ou encore de l’écologie révolutionnent le marché du travail en créant beaucoup de nouveaux métiers. Le rudologue en fait partie et manque actuellement cruellement de candidats offrant ainsi de belles opportunités de recrutement. Pour preuve, les projections indiquent  que le métier, qui employait 900 personnes en 2013, devrait employer 5 000 personnes en 2025.

Qualités requises pour devenir rudologue

Méthode et rigueur

Le rudologue doit effectuer de nombreux prélèvements et analyses qu’il doit ensuite interpréter pour prendre les meilleures décisions. Le rudologue doit donc posséder un fort esprit d’analyse et de synthèse mêlé à une rigueur sans faille. De plus, les chiffres et les statistiques n’ont aucun secret pour lui.

Curiosité

Le domaine des déchets est concerné par des évolutions à la fois techniques et réglementaires régulières. Le rudologue doit rester en veille sur ces sujets et se tenir informé.

Sens du contact et de la communication

En contact avec de nombreux intervenants tels que les élus des collectivités locales ou dirigeants d’entreprises mais également en charge de sensibiliser auprès des écoles, des associations, de la population, des industriels…, le rudologue doit savoir faire preuve de pédagogie et de persuasion. 

Formations pour devenir rudologue

Formation Initiale

Niveau BAC+3

  • licence professionnelle (bac + 3) dans le domaine de l’environnement et de la gestion des déchets

Niveau BAC+5

  • master professionnel dans le domaine de l’environnement ou de la gestion des déchets
  • mastère spécialisé « gestion, traitement et valorisation des déchets
  • diplôme d’ingénieur spécialité chimie
  • diplôme d'ingénieur spécialité en environnement

 

Formation continue

Dans le cadre d’une réorientation professionnelle, il est possible de devenir rudologue en suivant le mastère spécialisé en gestion, traitement et valorisation des déchets.

Évolutions possibles du rudologue

Ce métier est encore jeune donc le rudologue évolue surtout suivant sa spécialité de départ. Mais l’évolution attendue de cette profession dans les années à venir, devrait largement diversifier les évolutions possibles de ce métier.

Salaire d’un rudologue

Un rudologue peut espérer toucher un salaire mensuel moyen de 3500 € bruts. 

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test