Elagueur - Grimpeur | Fiche métier

Quelles sont les missions d'un élagueur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’élagueur-grimpeur.

Elagueur - Grimpeur | Fiche métier

Métier d’élagueur-grimpeur

Responsable de l’entretien ou de l’abattage des arbres, l’élagueur-grimpeur est un alpiniste expert du végétal.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un élagueur ?

Également appelé élagueur-grimpeur, arboriste-grimpeur, arboriste-élagueur ou éhouppeur, l’élagueur réalise des opérations de taille, d’élagage, de soin ou d’abattage en fonction des besoins : éclaircissement du végétal, lutte contre les maladies, mise en sécurité…

Il s'occupe de l’entretien des arbres, dans les parcs, les jardins ou le long des voiries. 

Spécialiste du végétal et principalement des arbres, il maîtrise aussi les techniques de grimpe et d'évolution en hauteur.

Perché à plusieurs mètres du sol pendant de nombreuses heures avec plus de 15 kg de matériel, l’élagueur ne doit pas être sujet au vertige. 

Il doit également garder son calme et faire preuve de réflexion pour éviter tout risque éventuel : chute, heurt ou chute de branche, erreur de manipulation d'outil...

Il travaille le plus souvent en équipe avec un “homme de pied” qui surveille sa progression, d'autres élagueurs-grimpeurs et sous la responsabilité d'un chef d'équipe.  

Bien que travaillant toute l'année, l'élagueur est soumis à la saisonnalité (montée de sève au printemps, chute des feuilles en automne) et aux conditions météorologiques.

Missions d’un élagueur-grimpeur 

Les missions d’un élagueur sont les suivantes :

  • Recenser les arbres à élaguer ou couper
  • Déterminer l'élagage ou l'abattage selon la trajectoire de chute des arbres en prenant en compte l'environnement et les conditions climatiques
  • Organiser l'abattage d'une branche ou d'un arbre 
  • Réaliser l'abattage des arbres (positionnement des coins, tronçonnage de la base...) selon la trajectoire de chute voulue
  • Assurer la sécurité de ses collègues et des passants éventuels
  • Élaguer les branches d'un arbre
  • Débiter un arbre selon son usage
  • Réaliser une action curative sur un arbre après intervention
  • Appliquer des produits phytosanitaires
  • Entretenir les équipements
  • Contrôler le fonctionnement d'un équipement de sécurité
  • ...

Où exerce l'élagueur ?

L'élagueur travaille généralement pour le compte d'entreprise d'élagage ou de paysagisme.

Il peut également être employé au sein des entreprises de travaux forestiers ou par des collectivités territoriales comme les mairies.

Tendance de la profession

Selon l’UNEP (Union des entreprises du paysage), l’activité de l’élagage est en forte progression : le nombre d’entreprises réalisant des travaux d’élagage ou d’abattage des arbres d’ornement en France est passé de 4 500 à 6 736 en 2017.

Parallèlement, le nombre d’élagueurs a également progressé sur la période : 8 700 contre 7 800 dix ans auparavant.

Qualités requises pour devenir élagueur

Pour devenir élagueur, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :

  • Connaissances spécifiques des différentes espèces d’arbres
  • Bonne condition physique
  • Grande mobilité
  • Rigueur 
  • Organisation
  • Précision
  • Attention
  • Fort esprit d’équipe

Formations pour devenir élagueur-grimpeur 

Formation initiale

Pour devenir élagueur, il est nécessaire d’obtenir le certificat de spécialisation (CS) arboriste élagueur ou bien le CS diagnostic et taille des arbres.

Ces formations d’un an en apprentissage sont accessibles aux titulaires d’un CAP ou d’un Bac pro dans le domaine agricole, horticole, de l'aménagement paysager ou des travaux forestiers.

Niveau CAP

Accessible en 2 ans après la classe de 3ème : 

  • CAP Jardinier-paysagiste
  • BEPA Travaux paysagers
  • BPA Travaux des aménagements paysagers
  • CAPA Travaux forestiers
  • BEPA Travaux forestiers
  • ...

Niveau BAC

Accessible en 3 ans après la classe de 3ème ou en 2 ans après un CAP du secteur : 

  • BAC PRO Aménagements paysagers
  • BAC PRO Forêt
  • BAC PRO Conduite de productions horticoles
  • ...

Le CACES plateforme élévatrice mobile de personnes (nacelle) est parfois requis. 

Formation continue

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir élagueur-grimpeur en préparant le CS arboriste élagueur ou le CS diagnostic et taille des arbres.

Les diplômes cités ci-dessus (CAP, BAC pro…) peuvent également se préparer en formation continue.

Évolutions possibles d’un élagueur

Après quelques années d’expérience, l'élagueur-grimpeur peut évoluer vers des fonctions de chef d'équipe ou de conducteur des travaux.

Il peut également créer sa propre entreprise.

Avec une formation complémentaire, il peut aussi envisager un poste de gestionnaire du patrimoine arboré ou de technicien de l'arbre urbain au sein de la fonction publique territoriale (concours de niveau A ou B). 

Salaire d’un élagueur-grimpeur 

En début de carrière, un élagueur est généralement payé au SMIC.

Après quelques années d’exercice ou installé à son propre compte, ses revenus sont plus conséquents.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test