Fiches métier de l’Environnement

La prise en compte de plus en plus importante de l'environnement et de la nature en fait un secteur en pleine révolution offrant de nombreuses embauches à la clé. Découvrez les professions qui s’offrent à vous grâce à nos fiches métiers

Sommaire
Environnement - Nature

A savoir sur le secteur de l’environnement et de la nature

Développement durable, environnement, écologie. Autant de notions qui ne sont plus étrangères à personne et se retrouvent au cœur des débats ces dernières années. Bien que pas encore suffisants, les efforts pour la préservation de la planète sont de plus en plus importants et nombre d’entreprises innovent en matière d’environnement.

Un développement qui voit l’émergence de nouveaux métiers et avec eux, autant d’opportunités d’embauche.

Les emplois environnementaux sont rarement situés au cœur même de la nature. Les deux tiers des personnes travaillant dans ce secteur le sont au sein des éco-industries avec pour principale mission la mesure, la prévention et la réduction des pollutions. 

Comment classer les métiers de l’environnement

Métiers de la gestion de l’eau et du traitement des déchets

Avec près de 75% des recrutements dans le secteur de l’environnement et une augmentation de ces embauches proportionnelle à l'augmentation de la population et de la consommation, les métiers de la gestion de l’eau et des déchets ont de beaux jours devant eux. 

Les entreprises et les collectivités recherchent des profils de plus en plus qualifiés, à commencer par les techniciens supérieurs (bac+2). 

Métiers de la protection de la nature

Véritable vocation pour la majorité des candidats, ce domaine d’activité recrute également, mais les profils recherchés ne sont pas nécessairement aussi qualifiés que dans les précédents et offrent donc de belles opportunités de reconversion. 

Métiers des énergies renouvelables

Le domaine de la performance énergétique et des énergies renouvelables forme un autre débouché majeur offrant de plus en plus d’opportunités professionnelles.

Quelles formations sont nécessaires ?

Formations aux métiers de la gestion de l’eau et du traitement des déchets

En ce qui concerne les métiers de la gestion de l’eau et du traitement des déchets, les deux formations les plus courantes sont le BTS Métiers de l’eau et le BTSA Gestion et Maîtrise de l’eau (GEMEAU). 

Vous pouvez ensuite choisir de pousser plus loin le niveau de formation soit via l’une des nombreuses licences professionnelles disponibles ou une licence biologie-environnement de l’université de Versailles pour enchaîner ensuit sur un master en sciences de l’environnement, du territoire et de l’économie.

Les ingénieurs étant toujours très recherchés, vous pouvez vous tourner vers une école proposant des cursus environnement. 

Formations aux métiers de la protection de la nature

Pour accéder à ces métiers, une formation en 2 ans après le bac est possible (BTSA Gestion et protection de la nature). Existe également un BTSA Gestion forestière.

Pour ceux qui souhaitent se tourner vers des formations plus poussées, il existe des masters.

Formations aux métiers des énergies renouvelables

Vous souhaitez une formation courte ? Vous pouvez vous tourner vers le BTS Fluides, Energies, Domotiques ou le BTS Electrotechniques, ainsi que le DUT Génie thermique et énergie, qui permettent d’obtenir des connaissances techniques appréciées des entreprises. 

Vous préférez les métiers commerciaux tout en restant dans l’environnement ? Optez pour le BTS technico-commercial Energies renouvelables.

Pour poursuivre, de nombreuses licences professionnelles tournées vers les sciences et les technologies des énergies renouvelables sont accessibles. 

Enfin, vous pouvez opter pour une école d’ingénieur pour devenir un expert en recherche et développement. 

Quelles qualités sont nécessaires pour travailler dans l’environnement et de la nature ?

Evidemment, la fibre écologique est indispensable pour exercer dans ce secteur mais surtout, en évolution constante, le secteur impose aux entreprises de recruter des profils de plus en plus qualifiés. 

Du technicien environnement à l’ingénieur en traitement des déchets,  chacun possède des connaissances spécifiques, à la fois techniques et théoriques sur son domaine propre.

Les emplois sont donc variés et accessibles du CAP au Bac + 5.

 Une grande rigueur est également nécessaire.