Bûcheron : un métier au plus près de la nature

Quelles sont les missions du Bûcheron ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Bûcheron.

Devenir Bûcheron : un métier au plus près de la nature
Sommaire

    Parmi les métiers forestiers, le bûcheron est certainement le plus connu.  Entretien des espaces forestiers, abattage et rangement du bois, les missions de ce professionnel est vaste. Découvrez le en détail.

    Métier de bûcheron

    Qu’est-ce qu’un bûcheron ? 

    Amoureux de la nature, le bûcheron est un ouvrier qualifié pour exécuter des coupes de bois en forêt au moyen d’outils et d’engins spécifiques. Il travaille exclusivement en plein air et veille à respecter l'équilibre naturel de la forêt. 

    Missions du bûcheron

    Son métier consiste majoritairement à abattre des arbres, dans le respect des règles de sécurité et des techniques d'abattage afin d'en tirer du bois destiné à plusieurs usages (fabrication, chauffage,…).

    Cependant, il ne fait pas cela au hasard. Le bûcheron est au fait de la législation sur les exploitations forestières et il détermine quels arbres peuvent et doivent être abattus selon l'usage qui va être fait du bois. Chaque bois étant différent, ce professionnel a une excellente maîtrise des différentes espèces d’arbres, lui permettant d’opter pour la meilleure technique de travail.

    Activité particulièrement risquée, le bûcheron prend toutes les règles de sécurité possibles pour l’abattage et utilise des engins qui demandent un grand savoir-faire.

    Le bûcheron peut également assurer des opérations de reboisement pour assurer l'avenir de la forêt. 

    Qualités requises pour exercer ce métier

    Même si le bûcheron travaille en équipe, il se retrouve souvent isolé sur une parcelle et doit alors s’organiser seul d’où un besoin d’autonomie important. 

    Pour les bûcherons qui se destinent à se mettre à leur compte, il doivent avoir des connaissances en droit forestier et en gestion. 

    Comme tout métier exercé en plein air, le métier de bûcheron nécessite une certaine force physique et résistance pour faire face aux conditions météorologiques parfois difficiles. 

    Le métier nécessite également une certaine méticulosité et de la patience. 

    Pour résumer, un bon bûcheron :

    • aime travailler au plein-air
    • possède une excellente condition physique
    • maniee les outils forestiers (tronçonneuse, scie,…) et les engins agricoles
    • connaît la législation sur l'abattage du bois
    • est rigoureux sur le respect des consignes de sécurité

    Formations pour devenir bûcheron 

    Pour devenir bûcheron, plusieurs formations existent :

    • CAP agricole travaux forestiers, spécialité bûcheronnage ou sylviculture

    Pour s'installer à son compte, il faut posséder au minimum un niveau bac :

    • Bac professionnel forêt
    • Bac professionnel gestion des milieux naturels et de la faune (GMNF)

    Un niveau bac+2 est possible :

    • BP responsable de chantier forestier
    • BTS agricole gestion forestière

    Salaire d’un bûcheron 

    Le bûcheron salarié débutant est le plus souvent rémunéré au Smic. Les bûcherons indépendants peuvent gagner beaucoup plus mais cette augmentation de salaire s’accompagne également d’une forte  charge de travail supplémentaire. 

    Débouchés : où travailler ?

    Une grande partie des bûcherons travaillent pour l’Office national des forêts (ONF) ou pour les conseils généraux ou les collectivités territoriales propriétaires des forêts domaniales. 

    Le bûcheron peut aussi travailler au sein d’entreprises de travaux forestiers, de groupements de propriétaires forestiers ou encore pour des particuliers.

    Avec l'expérience, le bûcheron peut encadrer une équipe d'ouvriers et  devenir conducteur de travaux.

    Grâce à un concours interne, le bûcheron qui travaille au sein de l'ONF peut évoluer vers un poste d'agent technique forestier.

    Il peut également s'orienter vers une spécialisation en sylviculture.

    Tendances de la profession 

    C'est le secteur de la forêt qui offre le plus d'emplois. De plus, avec l'intérêt environnemental des collectivités, les débouchés dans la fonction publique sont nombreux.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti