Saunier | Fiche métier

Quelles sont les missions du saunier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de paludier.

Devenir saunier : formation, salaire, reconversion
Sommaire

    Métier de saunier

    Depuis 2019, la saliculture est désormais reconnue comme profession agricole.

    Ce métier vieux de 800 ans a connu son apogée au XIXe siècle avant de connaître un déclin au cours du XXe siècle. Cependant, depuis une quinzaine d’années, la profession commence à renaître de ses cendres.

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un saunier ?

    Egalement appelé paludier, saliculteur, salinier ou producteur de sel, un saunier (anciennement saulnier) est un travailleur récoltant le sel dans des marais salants.

    Il réalise les opérations de production de sel (entretien et maintenance des sites salins, mise en eau et régulation des niveaux d'eau, récolte, ...)  selon les objectifs d'exploitation (commerciaux, qualitatifs...), les normes environnementales, les règles d'hygiène et de sécurité.

    Il peut également coordonner une équipe ou diriger une exploitation salicole.

    Il est en relation avec différents intervenants (techniciens de coopérative, conseillers de chambre d'agriculture...).

    Son activité varie selon le secteur géographique et les saisons.

    La production de sel dépend des conditions météorologiques mais le résultat est également le fruit du travail de préparation des salines et de l’implication du professionnel.

    Missions du paludier

    Les missions d’un saunier sont les suivantes :

    • contrôler le niveau d'eau des salines
    • ajuster le niveau des eaux (en fonction des conditions météorologiques)
    • immerger des salines
    • réaliser un prélèvement et un test de contrôle de salinité
    • réparer des dégâts d'origine naturelle
    • récolter le sel et la fleur de sel
    • les ranger dans la zone de stockage
    • renseigner les supports de suivi d’activité
    • entretenir et assurer une maintenance des sites salins, des zones de stockage du sel et des équipements
    • utiliser un engin nécessitant une habilitation
    • planifier une opération saliculturale sur un site d'exploitation
    • définir des besoins en approvisionnement
    • suivre l'état des stocks
    • préparer les commandes
    • coordonner l'activité d'une équipe

    Où exerce le saunier ?

    Le paludier exerce au sein d'une exploitation salicole dans les marais salants du littoral atlantique (Guérande, Noirmoutier, l’Ile de Ré, l'île d’Oléron) ou bien dans les salins du littoral méditerranéen.

    Il peut travailler en équipe ou de manière indépendante en effectuant seul et en totalité les étapes de la production de sel.

    Tendance de la profession

    Le métier de salinier est économiquement très instable. C’est pourquoi certains exercent cette profession à temps partiel ou en saison (entre deux et quatre mois dans l’année) uniquement.

    Qualités requises pour devenir paludier

    Pour devenir saunier, plusieurs qualités sont indispensables :

    • maîtrise des techniques de production salicole
    • connaissances des règles d’hygiène et de sécurité, des normes environnementales
    • notions en mécanique générale
    • disponibilité : ce métier peut s'exercer les fins de semaine, jours fériés et être soumis à des astreintes
    • bonne forme physique : cette profession demande de l’endurance et de l'effort 
    • aimer la nature et le travail au grand air : le professionnel travaille en environnement humide. Il doit faire face aux aléas de la météo.
    • connaissances en gestion (pour un producteur de sel indépendant)

    Formations pour devenir saunier

    Ce métier est accessible avec un BEP Agricole ou un diplôme de niveau Bac (Brevet de Technicien Agricole, Brevet Professionnel, Bac Professionnel ...) en productions aquacoles et saliculture.

    Toutefois, même sans diplôme, il est accessible à condition de bénéficier d’expériences professionnelles suffisantes dans le domaine.

    Le Brevet professionnel Responsable d’entreprise agricole (BPREA) est requis pour l'obtention de prêts destinés à faciliter l'installation des jeunes sauniers (des agriculteurs en général).

    Le Centre de formation de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire dispense la formation préparant au BPREA - Orientation Saliculture.

    Enfin, un ou plusieurs Certificat(s) d'Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peu(ven)t être exigé(s) pour conduire certains engins agricoles et de chargement.

    Évolutions possibles du paludier 

    Un saunier peut devenir chef d’exploitation salicole.

    Salaire d’un saunier 

    Le salaire d’un paludier avoisine les 2 100€ bruts par mois. En moyenne, un saisonnier gagne entre 1 200 et 1 500 € par mois. 

    Néanmoins, sa rémunération dépend du rendement.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti