Arboriculteur - Arboricultrice | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Arboriculteur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Arboriculteur.

Arboriculteur
Sommaire

    Métier d’Arboriculteur

    Spécialiste de l'entretien des arbres fruitiers, d'ornement et forestiers,  découvrez comment devenir arboriculteur, le salaire moyen et les évolutions possibles.

    Qu’est-ce qu’un arboriculteur ?

    De saisons en saisons, l'arboriculteur ou agent arboricole se charge de sélectionner des variétés d’arbre selon leur fonction (produire des fruits, décorer, reboiser) et/ou des terrains pour planter, tailler, mettre en forme, protéger, entretenir et récolter la production au besoin. 

    L’arboriculture est un secteur très demandeur de main d’œuvre, tant permanente que saisonnière. D'où une qualification de plus en plus spécifique pour les techniques d'entretien de plantation.

    Il connaît les caractéristiques propres à chaque arbre, les gestes appropriés, les soins à prodiguer à chaque saison.

    Missions de l’arboriculteur 

    • Tailler les arbres 
    • Préparer le terrain
    • Palisser les arbres (les mettre en forme)
    • Traiter les arbres de la façon
    • Soigner les arbres
    • Suivre le bon développement des fruits
    • Entretenir le matériel et les machines agricoles
    • Récolter la production
    • Trier et calibrer les fruits
    • Nettoyer et conditionner les fruits 

    Qualités pour devenir arboriculteur

    Polyvalence

    L’arboriculteur doit s'adapter facilement à des cultures diverses mais aussi au rythme qu'imposent la nature et la météo.

    Autonomie

    De la plantation à la récolte, l'arboriculteur s'appuie sur un travail en équipe tout en restant autonome. Il applique les consignes du chef de culture ou de l'exploitant. 

    Bonne capacité physique

    Il possède une bonne résistance physique et de l'endurance : les charges sont parfois lourdes et le travail s'effectue souvent en plein air.

    Observateur

    De cette capacité dépend souvent la production. Il doit surveiller de très près les tiges, branches, feuilles et fruits naissants pour détecter un début de maladie ou les nuisances d'un insecte. 

    Formation pour devenir arboriculteur

    Si la cueillette et l'élagage peuvent s'apprendre sur le tas, la taille nécessite une certaine expérience et une bonne connaissance des espèces d'arbres. Une qualification de plus en plus spécifique est donc fortement conseillée pour évoluer plus rapidement.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP agricole Métiers de l'agriculture
    • BPA travaux des productions horticoles

    Niveau BAC

    • Bac pro productions horticoles

    Niveau BAC+2

    • BTSA PH - production horticole,
    • BTSA agronomie : productions végétales

    Niveau BAC+3

    • licence pro productions végétales
    • licence pro gestion des organisations agricoles et agroalimentaires

    Formation continue

    Tous les professionnels en activité peuvent profiter de la formation continue pour acquérir de nouvelles compétences, se spécialiser,  évoluer dans leur métier ou se reconvertir. Pour cela, l’ensemble des formation initiale ci-dessus sont accessibles par la voie de la formation professionnelle.

    Salaire d’un arboriculteur 

    Un arboriculteur est généralement payé au SMIC, auquel s’ajoutent des primes de rendement. S’il est exploitant, son salaire dépendra de son niveau de production et des prix pratiqués.

    Débouchés et évolutions de l’arboriculteur

    Avec les évolutions sanitaires, les innovations technologiques, la concurrence internationale ou encore les attentes environnementales,  l'arboriculture est au coeur de toutes ces préoccupations.

    En termes de recrutement de main-d’oeuvre, l’arboriculture se place 2e, après la viticulture. Cependant, la main-d'oeuvre recherchée doit être de plus en plus qualifiée pour respecter les notions de qualité, de sécurité, d'aspect, critères de vente et de survie économique des exploitations.

    L’arboriculteur peut, avec de l’expérience, devenir chef d’équipe, voire chef de culture ou se spécialiser dans la culture de certaines espèces  ou la sylviculture (arbres forestiers).

    Un arboriculteur expérimenté pourra également être débauché par une station d'expérimentation spécialisée dans la culture de certains fruits ou légumes où il mènera des tests pour apporter des conseils à la profession arboricole.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti