Agriculteur | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’agriculteur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d'agriculteur.

Agriculteur
Sommaire

    Métier d’agriculteur

    Passionné par la nature, l’agriculteur est un véritable chef d'entreprise, qu'il gère un élevage d’animaux, cultive des céréales ou bien qu’il produise des légumes ou des fruits…

    Découvrez cette profession en détail : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un agriculteur? 

    Autrefois considéré comme un paysan ou un fermier, aujourd’hui l'agriculteur est aussi un chef d'entreprise à part entière.

    Qu'il soit propriétaire des terres (exploitant agricole ou chef d’exploitation agricole), locataire d'une exploitation ou simple employé (ouvrier agricole), l'agriculteur travaille la terre selon un système d’exploitation biologique ou intensif et/ou gère une production animale (viande, lait, œufs…). 

    Il peut aussi gérer des parcelles de terre pour produire des cultures : céréales, oléagineux, légumes, fruits et vignes. 

    Les missions d’un agriculteur

    Il doit préparer les sols, semer, planter mais également épandre les engrais.

    En plus de conduire des machines agricoles, l’agriculteur met régulièrement la main à la pâte pour effectuer leurs réparations.

    S’il élève des animaux, l’exploitant agricole se charge de leur reproduction et leur alimentation, veille à leur développement, les vend ou commercialise leurs productions.

    Dans le but d’augmenter leurs revenus, de plus en plus d’agriculteurs diversifient leurs activités notamment dans le tourisme vert ou rural : chambres ou tables d'hôte, accueil à la ferme, vente de produits bio, visites pédagogiques…

    Gestion comptable et administrative font aussi partie de son quotidien de chef d'entreprise.

    Qualités requises pour devenir agriculteur

    Pour exercer ce métier, l’amour de la nature et des animaux est indispensable mais ne suffit pas pour autant.

    Cette profession convient parfaitement à tous les candidats souhaitant travailler dehors mais cela implique de faire face aux aléas climatiques (sécheresse, vent, neige, froid et inondation).

    A cela s’ajoutent des conditions d’exercice assez difficiles : baisse de la rentabilité des productions, hausse des charges, chute constante des prix agricoles, lourd emprunt à rembourser...

    Véritable chef d’entreprise, il doit posséder de solides connaissances en gestion, en comptabilité, administratives et commerciales…. pour assurer la rentabilité de son exploitation.

    Doté d’une grande polyvalence, un exploitant agricole ne compte pas ses heures week-ends et jours fériés compris.

    Formations pour devenir agriculteur

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP agricole (CAPA) métiers de l’agriculture qui se prépare en deux ans après la classe de troisième à temps plein ou en apprentissage.
    • CAP agricole agricultures des régions chaudes qui se prépare en deux ans après la classe de troisième à temps plein ou en apprentissage.

    Niveau Bac

    Pour s'installer à son compte et obtenir les aides nécessaires à l'installation, il faut justifier d’une capacité professionnelle agricole qui demande au moins d'avoir le niveau bac.

    • Bac Professionnel Conduite et gestion de l'entreprise agricole (CGEA) : accessible en trois ans après la classe de troisième ou en 2 ans après un CAP du secteur (sous certaines conditions)
    • Bac Professionnel Productions horticoles : : accessible en trois ans après la classe de troisième ou en 2 ans après un CAP du secteur (sous certaines conditions)
    • BP Responsable d'entreprise agricole : accessible en 2 ans après un CAPA ou après un BEP ou une classe de seconde

    Niveau Bac + 2

    • BTSA Production horticole
    • BTSA Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole
    • BTSA Productions animales
    • BTSA  Agronomie : productions végétales

    Ces diplômes, accessibles en 2 ans après un diplôme de niveau bac ou équivalent du domaine agricole, permettent d'exercer des fonctions de production, mais aussi de conseil, de recherche, ou encore des fonctions commerciales.

    Niveau Bac + 5

    • Diplôme d'ingénieur agricole ou agronome

    Formation continue

    Pour ceux qui souhaiteraient se reconvertir et devenir agriculteur, les différents diplômes du secteur agricole sont accessibles dans le cadre de la formation continue notamment au sein d’un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA). 

    D’autres certifications de spécialisation existent comme le CS Conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation.

    Salaire d’un agriculteur

    La plupart du temps indépendant, sa rémunération varie selon le type et la taille de l'exploitation.

    A cause de la baisse des prix des produits et de l'augmentation des charges, les marges se resserrent et les revenus diminuent dans beaucoup d'exploitations.

    Tendances de la profession de l'agriculteur

    Avec la libéralisation des marchés, les exploitations de petite taille tendent à disparaître au profit d'exploitations de plus en plus importantes.

    Parce que nous pouvons vivre sans agriculture, l'État propose de nombreux dispositifs d'aide à l'installation aux futurs jeunes exploitants agricoles.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti