Pisciculteur | Fiche métier

Quelles sont les missions du Pisciculteur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de pisciculteur.

Pisciculteur | Fiche métier

Métier de Pisciculteur

Non, le pisciculteur n’élève pas des piscines 😂. Spécialiste de l’aquaculture, ce professionnel élève des poissons. Si vous souhaitez faire une reconversion professionnelle et vous orienter vers ce métier, cette fiche métier est faite pour vous.

Qu’est-ce qu’un pisciculteur ?

Éleveur de poissons d’eau douce ou d’eau de mer, le pisciculteur, également appelé agent piscicole, ouvrier piscicole ou encore technicien d’élevage de poissons, gère toutes les étapes de sa filière, de la sélection des espèces à leur commercialisation finale.

Évidemment, pour s’orienter dans cette voie, mieux vaut aimer avoir les pieds dans l’eau car les exploitations de reproduction et d'élevage se situent souvent au bord des littoraux.

Missions du pisciculteur

Si vous souhaitez vous reconvertir dans un métier polyvalent où la routine n’existe pas, vous allez être servi. En effet, les tâches du métier de pisciculteur sont extrêmement diverses.

Élevage des poissons

  • Sélection des poissons reproducteurs
  • Récolte de la laitance et des œufs selon les époques
  • Surveiller le développement des œufs, leur donner les soins nécessaires durant leur incubation puis s’occuper des alvins
  • Nourrir les différentes espèces en fonction de leur régime alimentaire
  • Capturer des poissons prêts à se reproduire ou à être vendus
  • Replacer les éléments les plus jeunes jusqu'à ce qu'ils parviennent à l'âge adulte;

Surveillance et entretien des installations

  • S’assurer de la qualité de l’eau, de sa température, de son degré d'oxygénation pour prévenir du mal-être animal et les maladies
  • Nettoyer et maintenir en parfait état de fonctionnement les bassins
  • Protéger les animaux des prédateurs
  • Retirer les poissons morts
  • Fertiliser l'eau 

Management

Pour les professionnels ayant la qualité de responsable d’élevage s’ajoutent des tâches de supervision des collaborateurs et des missions administratives.

Quelles entreprises recrutent des pisciculteurs ?

Le pisciculteur travaille dans des exploitations de reproduction et d’élevage de poissons en bordure des littoraux pour les espèces marines (saumons, daurades), le long des rivières ou dans des plans d’eau pour les espèces d’eau douce (truites, carpes, brochets). 

Conditions de travail du pisciculteur ou de la piscicultrice

Vous vous en doutez mais le pisciculteur (ou la piscicultrice) travaille en milieu humide, par tous les temps, été comme hiver. Mieux vaut avoir une santé de fer.

S’il travaille proche du milieu marin, ses horaires dépendent en grande partie des marées et s’il exerce en pleine mer, il doit posséder le permis de conduire des bateaux à moteur et être qualifié en plongée sous-marine. Ils sont parfois appelés à porter des charges lourdes. Enfin, ils travaillent le plus souvent seuls.

Tendances de la profession

Le secteur de l’aquaculture français se porte bien et est un secteur à fort potentiel économique qui continue de recruter. Les besoins de recrutement ayant tendance à dépasser les demandes, ce métier offre de belles opportunités pour les candidats à la reconversion. 

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités pour devenir pisciculteur

Passion pour la mer

Pour se lancer dans l'aquaculture, aimer l'eau et les animaux marins  est un prérequis indispensable car le travail se fait les pieds et les mains dans la mer, les rivières ou les étangs. 

Bonne condition physique

Ce travail physique impose d'être en bonne santé, endurant et résistant aux écarts de température. Les horaires de travail sont  irréguliers à cause notamment des aléas climatiques ou des horaires des marées, et il peut exercer tous les jours de la semaine, week-end et jours fériés inclus.

Maîtrise des réglementations

Le pisciculteur est un technicien pointu en biologie qui doit maîtriser la réglementation très stricte en matière de production agricole et respecter les consignes d’hygiène et de sécurité.

Posséder un certificat de plongée

Pour les professionnels qui travaillent en pleine mer, la possession d'un certificat de plongée professionnelle peut s’imposer. 

Formations pisciculteur

Accessibles en formation initiale ou professionnelle, les formations pour devenir pisciculteur sont :

Niveau CAP

  • CAP conchyliculture,
  • CAP agricole agricultures des régions chaudes - ARC (uniquement en Polynésie française, Nouvelle Calédonie, Martinique et Guadeloupe), 
  • CAP développement option gestion et entretien en milieu marin,
  • BEPA Productions aquacoles ;
  • BEP Maritime de Cultures marines ;

Niveau bac

  • Bac pro cultures marines,
  • Bac pro PA - productions aquacoles,
  • BP responsable d'exploitation aquacole marine continentale,

Niveau bac + 2

  • DEUST Technicien de la mer et du littoral,
  • BTSA aquaculture, 

Niveau bac + 3

  • Licence pro Aquaculture durable et gestion de la qualité ;
  • Licence pro Aquaculture continentale et aquariologie ;
  • Master Sciences halieutiques et aquacoles.

Le CAP conchyliculture (maritime) est accessible à partir de la 3ème qui permettra d’évoluer vers le BPAM (brevet professionnel agricole et maritime) Productions aquacoles à partir de 18 ans et un an d’expérience.

Pour s’installer à son compte, le niveau bac (S, STAV ou bac pro - Productions aquacoles ou Cultures marines) est recommandé.

Salaire pisciculteur

Un pisciculteur débutant perçoit un salaire équivalent au SMIC. 

Avec de l’expérience, il peut prétendre à un salaire mensuel d’environ 2 000 €. Le responsable d’élevage peut espérer percevoir une rémunération de l’ordre de 3 000 € minimum. 

Évolutions possibles du pisciculteur

Un pisciculteur peut évoluer en changeant de spécialité ou bien en devenant entrepreneur à son compte. Avec des formations  complémentaires, le responsable d'élevage peut évoluer vers des fonctions de technico-commercial ou des métiers en liaison avec la vente. La possibilité de créer son propre établissement afin de gérer son exploitation est tout à fait envisageable. Le secteur est en évolution et les perspectives d’évolution sont nombreuses.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test