Ouvrier agricole | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Ouvrier agricole ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Ouvrier agricole.

Ouvrier agricole
Sommaire

    Métier d'Ouvrier agricole

    Multitâche, l’ouvrier agricole travaille sur des exploitations de toute nature. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un Ouvrier agricole ? 

    Soutien indispensable de l'agriculteur, l’ouvrier agricole participe à toutes les tâches de l’exploitation et constitue un véritable tremplin pour devenir agriculteur.

    Il peut au choix se spécialiser dans un type précis d’exploitation (céréale, bovins, maraîchage…) ou au contraire, préférer la polyvalence.

    L’ouvrier agricole peut aussi bien être salarié d’un exploitant unique que mobile en intervenant quand le besoin s’en fait sentir sur diverses exploitation.

    Sa polyvalence lui permet aussi bien d’intervenir sur les actions de production que sur l’entretien des bâtiments et des machines en passant par les services de commercialisation. 

    Dans tous les cas, ce professionnel connaît parfaitement son domaine.

    Missions de l’Ouvrier agricole

    Suivant l’exploitation où il travaille, les missions de l’ouvrier agricole sont différentes.

    S’il exerce dans un élevage (bovin, ovin…), il est en charge du troupeau et devra donc veiller à les nourrir, les sortir, s’assurer de leur bien être ou encore surveiller le vêlage des femelles. Il connaît parfaitement les caractéristiques de son élevage. Il intervient également sur l’entretien des bâtiments et des machines et ceux, quel que soit le type d’exploitation.

    Dans le cas d’une exploitation laitière, l’ouvrier agricole devra effectuer la traite, contrôler la qualité du lait et effectuer nettoyage des machines.

    Dans le cas d’une exploitation de poules pondeuses, il procédera au ramassage des oeufs, à leur tri et leur préparation pour la commercialisation tout en s’assurant de l’entretien des animaux.

    Dans une exploitation céréalière ou fourragère, ce professionnel prépare les sols, sème les futures récoltes, les entretient, les récolte et les stocke.

    S’il est spécialisé en viticulture, il entretiendra ses vignes tout au long de l’année : organisation de la vigne, taille, attache des ceps, ébourgeonnage, effeuillage, épamprage...

    Où exerce l’ouvrier agricole ?

    Emploi majoritairement saisonnier ou à temps partiel, l’ouvrier agricole peut travailler sur n’importe quelle exploitation. Exerçant sous la responsabilité du chef d’exploitation, du responsable d'élevage ou du chef de cultures, il est un maillon indispensable de l’exploitation.

    Il peut également travailler pour un groupement d'agriculteurs et ainsi partager son temps entre plusieurs structures.

    Suivant le type d'agriculture, les emplois seront plus ou moins saisonniers.

    Tendances de la profession

    Le secteur agricole ayant tendance à voir le nombre de ses exploitations baissé, nous pourrions penser que la profession d’ouvrier agricole a peu d’avenir. C’est faux car si elles sont moins nombreuses, elles gagnent cependant en taille obligeant plus que jamais les agriculteurs à avoir recours aux ouvriers agricoles.

    Qualités requises pour devenir un ouvrier agricole

    Pour exercer ce métier, l’amour de la nature et des animaux est indispensable mais ne suffit pas pour autant.

    Cette profession convient parfaitement à tous les candidats souhaitant travailler dehors mais cela implique de faire face aux aléas climatiques (sécheresse, vent, neige, froid et inondation).

    Doté d’une grande polyvalence, un ouvrier agricole ne compte pas ses heures week-ends et jours fériés compris et doit savoir s'adapter à toutes les situations.

    Pouvant intervenir en absence du chef d’exploitation, l’ouvrier agricole doit savoir faire preuve d’autonomie et d’initiative.

    Formations pour devenir ouvrier agricole

    Plusieurs diplômes peuvent mener au métier d’ouvrier agricole que ce soit en formation continue ou initiale offrant la possibilité de se reconvertir aisément dans cette profession.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP agricole (CAPA) métiers de l’agriculture qui se prépare en deux ans après la classe de troisième à temps plein ou en apprentissage.
    • CAP agricole agricultures des régions chaudes qui se prépare en deux ans après la classe de troisième à temps plein ou en apprentissage.

    Niveau Bac

    Bac professionnel conduite et gestion de l’exploitation agricole qui se prépare en trois ans après la classe de troisième en lycée professionnel. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

    Formation continue

    Vous envisagez une reconversion professionnelle en tant qu’ouvrier agricole ? Sachez que ce métier est accessible par la voie de la formation continue des adultes en préparant le CAPA métiers de l’agriculture et le bac professionnel conduite et gestion de l’exploitation agricole.

    Pour ceux qui possèdent déjà un diplôme agricole, il est possible de  compléter sa formation grâce à un certificat de spécialisation (CS) : CS tracteurs et machines agricoles, utilisation et maintenance ; CS taille et soins des arbres ; CS transformation et commercialisation des produits fermiers

    Plusieurs certificats de qualification professionnelle sont également mis en place : CQP d’ouvrier / salarié qualifié (en exploitation viticole, en productions légumières, en élevage, ou encore en conduite d’engins agricoles).

    Ces certifications sont également accessibles dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

    Évolutions possibles de l’ouvrier agricole

    En suivant diverses formations comme listées ci-avant, l’ouvrier agricole peut espérer progresser dans ses qualifications et donc changer plus aisément de lieu de travail.

    La multiplication des expériences lui offre également la possibilité à terme de se mettre à son propre compte.

    Salaire d’un ouvrier agricole

    L'ouvrier agricole démarre généralement sa carrière au SMIC et ne connaît qu'une assez faible revalorisation de sa rémunération au cours de sa carrière.


    Photo by Annie Spratt on Unsplash