Métrologue | Fiche métier

Quelles sont les missions du Métrologue ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Métrologue.

Métrologue
Sommaire

    Métier de Métrologue

    Encore largement méconnue du grand public, le métrologue est pourtant le spécialiste des instruments de mesure. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un métrologue ? 

    Au quotidien, notre santé, notre environnement, nos performances sportives, notre vitesse sur la route… sont certifiés par des mesures qui doivent refléter la réalité. C’est là qu’intervient le métrologue qui, grâce à ses mesures et ses réglages, garantit l'exactitude des résultats des instruments de mesure (balance, thermomètre, compteur...).

    Son rôle est important dans divers secteur  et en particulier dans le secteur industriel :  automobile, électronique, mécanique, aéronautique…

    En effet, au quotidien, il se charge des tests permettant de s’assurer de la précision des instruments ainsi que des opérations d’étalonnage et de calibrage des différents appareils de mesure et, si besoin, procède aux réglages nécessaire. 

    Il veille également à ce que toutes les normes soient respectées que ce soit quant à l’utilisation des appareils ou le respect de la législation en vigueur.

    Enfin, il peut être en charge de la formation des ouvriers au fonctionnement/à la lecture d'un nouvel instrument.

    Missions du métrologue

    Définition des procédures 

    • Mise en place des procédures de métrologie, des fiches et des documents de suivi
    • Définition des méthodes d’étalonnage et de vérification et proposition des instruments de mesures de référence
    • Gestion des étalons de références et des instruments de mesure
    • Rédaction des procès-verbaux de contrôle

    Coordination des étalonnages

    • Coordination, planification et réalisation des interventions d’étalonnage et de vérification
    • Contrôle du déroulement des opérations d’étalonnage et de vérification dans les services de production
    • Contrôle et traçabilité des moyens et instruments de mesure 
    • Réalisation de mesures physiques en laboratoire de contrôle

    Veille et formation

    • Organisation de la sous-traitance pour la vérification et la qualification des équipements
    • Veille technologique et réglementaire
    • Formation et sensibilisation des ouvriers à l’utilisation des instruments de mesure

    Où exerce le métrologue ?

    Les métrologues exercent principalement au sein de grandes industries, en particulier dans les secteurs aéronautique, pharmaceutique, électronique et automobile. Un nombre assez important d’entreprises convoite les plus qualifiés.

    Parfois, il peut être recruté pour le compte d'une société de services (SSII)

    Tendances de la profession

    Cette profession ne connaît pas la crise. Ces techniciens sont très recherchés car très qualifiés.  

    Qualités requises pour devenir métrologue

    S’il fallait résumer les compétences d’un métrologue en un mot, ce serait la précision. En effet, la rigueur n’est pas discutable pour que les mesures soient parfaites. Il maîtrise donc à la perfection les instruments et les techniques de mesure.

    Travaillant principalement seul, il doit savoir faire preuve d’autonomie et de réactivité, surtout lorsqu'il est confronté à un défaut, une erreur ou une panne.

    Sa curiosité lui permet d’exercer correctement son métier en restant constamment informé des normes techniques et environnementales, des réglementations et des évolutions technologies. 

    En plus d'être mobile, le technicien métrologue doit de préférence maîtriser la langue anglaise.

    Enfin, le technicien en métrologie doit être pédagogue pour enseigner le fonctionnement de ses outils aux autres membres.

    Formations pour devenir métrologue

    Formation initiale

    Bac +2 (Niveau 5)

    • BTS Techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire accessible à tout titulaire d'un baccalauréat et qui se prépare en 2 ans.
    • DUT Techniques physiques accessible à tout titulaire d'un baccalauréat et se prépare en 2 ans.

    Bac +3 (Niveau 6)

    • Licence Gestion de la production industrielle, option : métrologie, qualité et sûreté industrielle qui se prépare en 1 an.
    • Licence professionnelle Gestion de la production industrielle, spécialisation : capteurs, instrumentation et technologie qui se prépare en 1 an.
    • Licence Métiers de la santé et de l’environnement qui se prépare en 1 an.

    Formation continue

    Vous envisagez une reconversion professionnelle en tant que métrologue ? Plusieurs certifications et titres professionnels permettent d'accéder à ce métier très demandé par les entreprises par la formation continue ou la VAE : CQPM Agent de contrôle qualité dans l'industrie, Titre professionnel de niveau 4 (Bac) de technicien de contrôle non destructif (TCND)...

    Évolutions possibles du Métrologue

    Après plusieurs années d’expérience et d’expertise, ce professionnel pourra évoluer dans la maintenance-qualité ou le contrôle qualité, et espérer accéder à des postes à plus hautes responsabilités tels qu’ingénieur métrologue, contrôleur spécialiste voire chef d'équipe, responsable technique, responsable qualité ou directeur de production..

    Salaire d’un Métrologue

    Son rôle stratégique lui permet de voir son salaire sensiblement augmenter au fil des années voyant ainsi sa rémunération passer de 1600€ mensuels environ en début de carrière à près de 3000€ par mois en moyenne pour un profil expérimenté.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti