Technicien qualité | Fiche métier

Quelles sont les missions du Technicien qualité ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Technicien qualité.

Technicien qualité
Sommaire

    Métier de Technicien qualité

    Garant de la fiabilité des produits dans une usine, le technicien qualité a pour mission d’en contrôler leur conformité par rapport au cahier des charges initial et d’en garantir leur traçabilité en cas de défaut. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un Technicien qualité ? 

    Professionnel particulièrement rigoureux, la qualité des produits qui sortent d’une usine dépend en grande partie du technicien qualité.

    En effet, contrôler, attester de la qualité et vérifier la conformité du produit suivant les normes et la législation en vigueur, voici la quotidien de cet expert. Il contrôle aussi bien les caractéristiques physiques c’est-à-dire la forme, le visuel… que chimique telle que sa composition, les additifs, etc.

    Pour mener à bien sa mission, le technicien qualité utilise divers outils de mesure et de contrôle afin de repérer d'éventuels défauts ou écarts qui pourraient nuire à la qualité des produits tout au long du processus de fabrication. Si les résultats ne sont pas conformes, il identifie les causes et propose des solutions.

    Présent dans tous les domaines (alimentaire, pharmaceutique, chimique, cosmétique...), le technicien qualité oeuvre aussi bien dans son laboratoire d'études que sur les sites des différents ateliers de production. 

    Garant de l'application de la réglementation en vigueur, il sensibilise tous les salariés à la démarche qualité et veille au respect des consignes. Il exerce donc en contact avec tous les services : opérateurs, techniciens et responsables de production, bureau d’études. Il rédige les comptes rendus de contrôle de conformité,  formalise les certificats de non-conformité et assure le reporting pour la direction.

    Missions du Technicien qualité

    • Définir les contrôles et les moyens utiles pour s’assurer de la qualité de la production ; 
    • Analyser le cahier des charges qualité de la direction générale, et/ou des clients tout en tenant compte des contraintes de l'entreprise ;
    • Adapter les modalités de contrôle, de mesures ou d'audit à la politique qualité ;
    • Assurer la fiabilité des moyens de mesure ;
    • Promouvoir la politique qualité auprès des équipes ;
    • Sensibiliser et former le personnel, notamment à l'autocontrôle ;
    • Rédiger, actualiser, gérer les procédures, les instructions ;
    • Participer aux tests ;
    • Contrôler les résultats et proposer des actions correctives ;
    • Veiller à la traçabilité et à la conformité des matières premières, des produits et des procédés ;
    • Participer aux audits internes et préparer les audits externes ;
    • Proposer, superviser et évaluer des actions correctives ou d'amélioration ;

    Où exerce le technicien qualité ?

    Les emplois de technicien qualité sont présents dans tous les domaines de l’industrie : mécanique, métallurgie, électronique, plasturgie, textile, automobile, construction aéronautique ou navale, bâtiment, agroalimentaire, chimie et aussi énergie dont hydraulique, pétrolière, nucléaire. 

    Mais le technicien qualité peut également exercer dans les services (ingénierie, SSII, télécoms)qui recrutent de plus en plus. 

    Tendances de la profession

    L'évolution des réglementations, des normes et des exigences des clients permettent chaque année de proposer plusieurs dizaines de milliers de postes en France.

    Qualités requises pour devenir technicien qualité

    Garant de la qualité des produits qui sortent d’une usine, cette profession requiert une grande rigueur, un bon esprit d’analyse et de la méthodologie. Obligé de réaliser de nombreux rapports, ce professionnel doit disposer de bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles.

    Les techniques et technologies de contrôle évoluant en permanence, le métier nécessite de se tenir perpétuellement au courant des diverses évolutions.

    Une forte autonomie et initiative sont de rigueur ainsi que de la réactivité lorsqu’un incident se produit.

    Le technicien qualité ne travaille pas seul et doit donc avoir l’esprit d’équipe. Obligé de sensibiliser les divers collaborateurs, il doit savoir faire preuve de pédagogie tant avec ses collègues que les clients.

    Enfin,ce professionnel doit connaître les outils et instruments de mesure mais aussi posséder des compétences dans le domaine réglementaire et environnemental.

    La maîtrise d’une langue étrangère (l’anglais en priorité) est un plus.

    Formations pour devenir technicien qualité

    Un diplôme de niveau bac +2 minimum est requis pour une carrière de technicien de qualité. Mais forcément, plus le niveau de diplôme sera élevé, plus le recrutement et l’évolution seront aisés.

    Niveau bac +2

    • BTS Bioqualité
    • BTS Études de réalisation d'un projet de communication option études de réalisation de produits imprimés
    • BTS Pilotage de procédés
    • DEUST Production et contrôles des produits de santé
    • DUT Qualité, logistique industrielle et organisation

    Niveau bac +3

    • Licence pro analyse, qualité et contrôle des matériaux produits
    • Licence pro chimie analytique, contrôle, qualité, environnement
    • Licence pro métiers de la qualité
    • Licence pro métiers de l'industrie : gestion de la production industrielle
    • Licence pro métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité
    • Licence pro qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement

    Formation continue

    La profession de technicien qualité est tout à fait envisageable via la formation continue offrant de nombreuses possibilité de reconversion dans cette profession. 

    Parmi ces formations, nous retrouvons une partie de celles listées ci-dessus mais également : 

    • CQPI Technicien de la Qualité
    • CQPM Technicien en organisation « contrôle-qualité et métrologie
    • Animateur, qualité, sécurité, santé au travail et environnement

    Évolutions possibles du technicien qualité

    Avec une bonne expérience de terrain et une formation adéquat si besoin, le technicien qualité peut évoluer vers un poste de responsable assurance qualité, consultant en qualité, ingénieur méthode, technicien R&D, chargé d'affaires ou encore directeur qualité.

    Bien entendu, plus le diplôme de départ sera élevé, plus l'évolution sera rapide.

    Salaire d’un technicien qualité

    Comme souvent, la rémunération dépend du niveau d’étude initial, du statut professionnel, de l’expérience et du secteur d’activité dans lequel il exerce.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti