Roboticien | Fiche métier

Quelles sont les missions du roboticien ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de roboticien.

Roboticien | Fiche métier

Métier de roboticien

Passionné de science-fiction où robots et humains cohabiteraient, vous recherchez une profession toujours à la pointe du progrès ? Découvrez alors la profession de roboticien afin de vous assurer qu’il correspond à vos aspirations et votre profil.

Qu’est-ce qu’un roboticien ?

Spécialiste de la conception, du développement et de la programmation des robots ou des systèmes robotiques utilisés dans les secteurs de l’industrie, de l’automobile, de l’agriculture, du médical, ou encore de l’aéronautique, le roboticien est un ingénieur utilisant des technologies de pointe.

Cette profession exige des compétences dans de nombreux domaines : électronique, mécanique, informatique, automatisation afin de mener ses projets de A à Z. Que ce soit au niveau de la recherche, de la mise en place du projet, de la maintenance ou de l’amélioration de robots existants, le roboticien dispose d’une forte appétence pour la programmation et les systèmes.

Son objectif : améliorer le quotidien de chacun.

Missions de l’ingénieur en robotique

Le roboticien a un rôle de plus en plus important dans les entreprises et intervient autant sur l’aspect mécanique des systèmes robotisés que sur l’automatisation.

Ses grandes missions sont :

  • intervention sur les lignes de production pour les robotiser et les automatiser. Pour y parvenir, il étudie et analyse le fonctionnement de la production pour conceoir les robots qui interviendront dans la production.
  • étude des projets de robotisation et émission de ses recommandations sur la faisabilité, l’intérêt pour l’entreprise et les moyens à mettre en œuvre. Pour cela, l’ingénieur robotique ne se contente pas de l’aspect technique. Il prend en compte également l’utilité économique pour l’entreprise.
  • mise en place du projet. Le roboticien conçoit et programme la solution retenue. Il interviendra à toutes les étapes de la vie d’un robot et effectue sa maintenance.     

Où travaille le roboticien ?

Les ingénieurs en robotique exercent dans des centres de recherche universitaire, des petites entreprises spécialisées en robotique et de plus en plus de sociétés industrielles utilisatrices ou productrices de robots. 

Tendances de recrutement

La robotisation s'accélère. Automobile, aéronautique, agroalimentaire, industrie pharmaceutique, défense… Un grand nombre de secteurs font appel à des spécialistes de la robotique. Les opportunités professionnelles sont donc élevées.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités pour devenir roboticien

Excellentes connaissances scientifiques

Au quotidien, l’ingénieur en robotique utilise de nombreuses connaissances en informatique, robotique ou électronique mais également en mathématique, mécanique et physique.

Rigueur et esprit d’analyse

Pour exercer dans cette profession, le roboticien doit savoir faire preuve d’un très bon esprit d’analyse et de synthèse couplé à des capacités rédactionnelles optimales.

Créativité

Pouvoir trouver la solution adéquate à une situation à un problème, le roboticien doit faire preuve d’une grande créativité.

Bonnes qualités relationnelles

Le roboticien est amené à coopérer avec des spécialistes et de nombreux intervenants. Un sens poussé du relationnel est donc important.

Parler anglais

Le roboticien peut travailler pour de grandes entreprises internationales. La maîtrise de l’anglais est donc un pré requis quasi obligatoire.

Formations roboticien

Si la voie royale pour accéder au métier d’ingénieur en robotique est un diplôme de niveau bac + 5 minimum, vous pouvez commencer à mettre un pied dans ce domaine avec un bac +2.

Formations initiales

Niveau Bac +2

  • BTS Contrôle industriel et régulation automatique
  • BTS Conception et réalisation des systèmes automatique
  • DUT Génie électrique et informatique industrielle
  • DUT Génie industriel et maintenance
  • DUT Génie mécanique et productique
  • DUT Mesures physiques option techniques instrumentales

Niveau Bac +3

  • Licence pro Automatique et informatique industrielle
  • Licence pro Electricité et électronique

Niveau Bac +5

  • diplôme d’ingénieur : l’admission en cycle d’ingénieur (3 ans), se fait sur concours après une prépa MPSI ou PCSI ou sur titre BTS ou DUT en sciences ou technologies. Certaines écoles proposent une prépa intégrée au niveau bac.
  • master en automatique, robotique, mécatronique, ou encore électronique

Formations continues

Pour les personnes déjà en activité, il est possible de se perfectionner dans leur métier grâce à de nombreuses formations.

Pour les personnes qui souhaitent se reconvertir vers le métier de roboticien, sous réserve de justifier des critères de qualification requis, il leur est possible de préparer un diplôme d’ingénieur ou un master universitaire par la voie de la formation continue. 

Le CQPM technicien d'atelier en installation automatisée permet également d'accéder à ce métier par la formation continue.

Salaire d’un roboticien

Le métier de roboticien fait partie des métiers bien rémunérés. Ainsi, un jeune ingénieur touchera aux alentours des 3 200 € bruts/mois.

Après 5 ans d'expérience, ce salaire peut atteindre 50 000 €/an. 

Enfin, après 10 à 15 ans d'expérience, son salaire peut atteindre 70 000 €/an.

Évolutions du roboticien

L’Ingénieur Roboticien peut évoluer vers des fonctions d'expertise en approfondissant sa maîtrise technique. Il peut également choisir des fonctions d'encadrement.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test