Quelles sont les missions de VRP ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de VRP.

Sommaire

    VRP : présentation du métier

    Si le secteur commercial vous attire, que vous aimez bouger et que vous envisagez une reconversion professionnelle, le métier de VRP pourrait répondre à vos attentes.

    Qu’est-ce qu’un VRP (ou voyageur représentant placier) ?

    Un VRP est un professionnel qui travaille dans le domaine commercial et dont le rôle principal est de promouvoir et de vendre les produits ou services d'une entreprise auprès d'une clientèle définie.

    Le VRP est chargé de prospecter de nouveaux clients, de présenter les produits de l'entreprise, de négocier les conditions de vente, de prendre les commandes et de suivre les clients existants. Il peut travailler dans différents secteurs tels que l'industrie, le commerce de gros ou de détail, les services, etc.

    Le VRP est souvent amené à se déplacer fréquemment sur le terrain pour rencontrer les clients, les conseiller, répondre à leurs questions, et entretenir une relation de confiance avec eux. Il doit donc posséder de bonnes compétences en communication, en négociation, et avoir une connaissance approfondie des produits ou services qu'il commercialise.

    Il existe différents types de VRP, tels que les VRP multicartes, qui représentent plusieurs entreprises, ou les VRP exclusifs, qui travaillent exclusivement pour une seule entreprise. 

    Le VRP et l'agent commercial sont souvent confondus mais ils présentent quelques différences.

    Le VRP est un salarié d'une entreprise. Il est donc lié à son employeur par un contrat de travail et agit en tant que représentant commercial de l'entreprise. Il peut être rémunéré à la commission ou bénéficier d'un salaire fixe en plus de commissions.

    Quant à l'agent commercial, il exerce son activité de manière indépendante. Il représente généralement plusieurs entreprises et est chargé de négocier et de conclure des contrats de vente pour le compte de ces entreprises. L'agent commercial est rémunéré à la commission, en fonction des contrats qu'il réussit à conclure.

    Ainsi, la principale différence réside dans le lien de subordination : le VRP est un salarié lié à une entreprise, tandis que l'agent commercial est un travailleur indépendant qui représente plusieurs entreprises.

    Activités du VRP

    Les missions d'un VRP (Vendeur Représentant en Produits) peuvent varier en fonction de l'entreprise et du secteur d'activité, mais voici une liste générale des missions qui peuvent lui être confiées :

    • Prospection : Identifier de nouveaux clients potentiels et développer un portefeuille de clients.

    • Présentation des produits : Présenter les produits ou services de l'entreprise aux clients et expliquer leurs caractéristiques, avantages et conditions d'utilisation.

    • Négociation commerciale : Négocier les conditions de vente (prix, délais, quantités, etc.) avec les clients afin de conclure des contrats de vente.

    • Suivi des clients : Assurer le suivi régulier des clients existants, les fidéliser et maintenir une relation de confiance avec eux.

    • Conseil et assistance : Fournir des conseils techniques, des recommandations et une assistance aux clients pour les aider à prendre des décisions d'achat éclairées.

    • Prise de commandes : Prendre les commandes des clients, s'assurer de leur bonne exécution et en assurer le suivi.

    • Reporting : Rendre compte régulièrement à sa hiérarchie des activités commerciales, des résultats obtenus, des difficultés rencontrées, etc.

    • Veille concurrentielle : Observer et analyser les actions de la concurrence, les tendances du marché et les évolutions du secteur afin d'adapter sa stratégie commerciale.

    • Participation aux événements : Représenter l'entreprise lors de salons, foires commerciales, conférences, etc., pour promouvoir les produits et établir des contacts.

    • Formation : Se tenir informé des nouveautés et des évolutions des produits de l'entreprise, suivre des formations pour améliorer ses compétences commerciales et techniques.

    Ces missions peuvent être ajustées en fonction des besoins spécifiques de l'entreprise et du marché sur lequel opère le VRP.

    Où travaille le VRP ?

    Le VRP peut être rattaché à différents types d'entreprises, tels que des fabricants, des distributeurs, des entreprises de services ou des sociétés commerciales. Ce commercial se déplace beaucoup puisqu’il se rend chez les clients, qu'ils soient des entreprises, des commerces, des professionnels ou des particuliers, pour présenter les produits, négocier les ventes, prendre les commandes et entretenir la relation commerciale.

    En général, le VRP est responsable d'une zone géographique ou d'une clientèle spécifique. Il parcourt cette zone pour visiter les clients existants, prospecter de nouveaux clients et développer son portefeuille.

    Il participe à des salons, foires commerciales ou événements sectoriels.

    Mais ce professionnel de la vente peut aussi passer du temps au siège de l'entreprise pour participer à des réunions d'équipe, recevoir des formations, établir des rapports, discuter avec sa hiérarchie, etc.

    Conditions de travail 

    • Flexibilité horaire : le VRP a une certaine flexibilité dans la gestion de son emploi du temps. Il peut adapter ses horaires de travail en fonction des besoins des clients, des déplacements nécessaires et des objectifs à atteindre.

    • Déplacements fréquents : il effectue de nombreux déplacements, en fonction de la zone géographique qu'il couvre. Cela peut impliquer des trajets en voiture, en train, en avion ou d'autres moyens de transport, afin de rencontrer les clients, participer à des salons professionnels ou assister à des réunions commerciales.

    • Pression commerciale : ce professionnel est soumis à des objectifs de vente et de performance fixés par l'entreprise. Il peut y avoir une pression pour atteindre les quotas de vente, développer le chiffre d'affaires et acquérir de nouveaux clients. Cela peut nécessiter une bonne gestion du stress et une capacité à travailler sous pression.

    Pourquoi une reconversion de VRP ?

    Il existe plusieurs raisons pour lesquelles quelqu'un pourrait envisager de se reconvertir en VRP. Voici quelques motivations courantes :

    • Rémunération attractive : En tant que commercial, votre rémunération est souvent liée aux résultats que vous obtenez. Si vous êtes capable de développer un portefeuille de clients solide et de réaliser des ventes, cela peut se traduire par des gains financiers importants. La commission sur les ventes peut offrir un potentiel de revenus attractif.

    • Possibilité de travailler dans divers secteurs : L'activité peut vous permettre de travailler dans différents secteurs d'activité. Vous pouvez représenter des entreprises opérant dans des domaines variés, ce qui peut offrir une diversité d'expériences et d'opportunités.

    • Défis et stimulation : ce rôle implique souvent des défis stimulants tels que la prospection de nouveaux clients, la négociation de contrats, la gestion des relations commerciales, etc. Si vous êtes motivé par les défis et que vous aimez relever de nouveaux défis régulièrement, la reconversion en agent commercial peut être enrichissante.

    • Interaction avec les clients : En tant que commercial, vous avez l'occasion d'interagir directement avec les clients. Si vous appréciez les relations humaines, le contact avec les autres et que vous êtes doué pour établir des liens, cela peut être une motivation pour vous reconvertir en agent commercial.

    Formations de VRP

    Même si pour devenir un bon VRP, aucun diplôme n'est obligatoire, les recruteurs favorisent tout de même les candidats avec un bagage minimum.

    Niveau BAC

    • bac professionnel option vente, prospection et suivi de clientèle 

    • bac professionnel commerce 

    • bac sciences et techniques tertiaires (STT)

    Niveau BAC +2

    • BTS Conseil et commercialisation de solutions techniques (ex BTS technico-commercial)

    • BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client (ex BTS négociation et relation client)

    • DUT techniques de commercialisation

    Niveau BAC +3

    • Licence professionnelle commerce et distribution

    • Licence professionnelle commercialisation de produits et services

    • Licence professionnelle technico-commercial

    Dans le cadre d’une reconversion, de nombreux Titre RNCP dans le domaine du commerce et de la vente sont également accessibles.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Enaco
    BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client
    Proposé par Enaco
    2 ans ou 2300h
    À distance
    3 501,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Titre Professionnel Négociateur technico-commercial
    Proposé par Enaco
    9 mois ou 1170 h
    À distance
    3 231,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    Formation Qualifiante Négociateur Commercial
    Proposé par Enaco
    6 mois ou 600 h
    À distance
    1 791,00 €
    Voir la formation
    Formations vrp
    Trouvez les formations vrp adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Financer sa formation de VRP

    Vous envisagez de changer de métier ou d’évoluer professionnellement et pour cela, vous prévoyez de suivre une formation mais son coût vous effraie.

    Vous avez de la chance car en France, nous disposons de nombreux dispositifs qui permettent de financer en tout ou partie un projet de formation.

    Envie d’en savoir plus sur ces dispositifs de financement ? Consultez notre guide du Financement de sa reconversion professionnelle.

    Compétences nécessaires pour devenir VRP

    Pour devenir VRP, il est important de développer certaines compétences clés. Voici quelques compétences nécessaires pour exercer ce métier :

    • Excellentes compétences en communication : il doit être capable de communiquer de manière claire, persuasive et adaptée à différents interlocuteurs. Il doit être à l'aise à l'oral et à l'écrit, et être capable de présenter efficacement les produits ou services de l'entreprise mandante.

    • Aptitude à la négociation : La capacité à négocier est essentielle pour un VRP. Il doit être capable d'identifier les besoins des clients, de proposer des solutions adaptées, de négocier les termes des contrats et de conclure des accords bénéfiques pour toutes les parties.

    • Sens du relationnel : Un bon commercial sait développer et entretenir des relations solides avec les clients. Il doit être à l'écoute, faire preuve d'empathie, et être capable de comprendre les attentes et les besoins des clients pour y répondre de manière efficace.

    • Persévérance et orientation vers les résultats : Le métier peut être exigeant, avec des cycles de vente parfois longs et des refus fréquents. Il est donc important d'avoir une grande persévérance et une forte orientation vers les résultats. L'agent commercial doit être motivé par les défis et être capable de rebondir face aux obstacles.

    • Capacité d'organisation : le professionnel doit être capable de gérer efficacement son temps, ses priorités et ses déplacements. Une bonne organisation lui permettra d'être productif et de répondre aux demandes des clients de manière efficace.

    • Connaissance du marché et veille concurrentielle : Un VRP efficace doit avoir une bonne connaissance du marché dans lequel il évolue. Il doit se tenir informé des évolutions du secteur, des tendances, des concurrents et des opportunités. Une veille concurrentielle régulière est essentielle pour rester compétitif.

    • Capacité à travailler en équipe : il est souvent en lien avec les équipes commerciales de l'entreprise mandante. La capacité à collaborer, à partager des informations et à travailler en équipe est donc importante pour assurer une bonne coordination des efforts.

    Évolutions possibles du VRP

    • Responsable commercial : Le VRP peut occuper un poste de responsable commercial où il sera chargé de superviser une équipe de commerciaux, de définir les stratégies de vente, de développer de nouveaux marchés et de gérer les relations avec les clients clés.

    • Chef de secteur : Le VRP peut évoluer vers un rôle de chef de secteur, responsable d'une zone géographique donnée. Il supervisera les VRP et les commerciaux travaillant dans cette zone, coordonnera les activités de vente, établira des objectifs et veillera à l'atteinte des résultats.

    • Key Account Manager : Le VRP peut se spécialiser dans la gestion des grands comptes en devenant Key Account Manager. Dans ce rôle, il sera responsable de la gestion des relations avec les clients stratégiques de l'entreprise, de la négociation des contrats, de la satisfaction client et du développement des ventes.

    • Consultant en vente : Le VRP peut mettre à profit son expertise commerciale et son expérience en devenant consultant en vente. Il pourra aider d'autres entreprises à développer leurs stratégies de vente, à former leurs équipes commerciales et à améliorer leurs performances commerciales.

    • Responsable de développement commercial : Le VRP peut évoluer vers un poste de responsable de développement commercial, où il sera chargé d'identifier de nouvelles opportunités d'affaires, de développer de nouveaux marchés, de conclure des partenariats stratégiques et de mettre en place des actions pour stimuler la croissance de l'entreprise.

    • Formateur commercial : Le VRP peut se spécialiser dans la formation commerciale en devenant formateur. Il pourra partager son expertise en matière de vente, de négociation, de techniques de présentation et d'autres compétences commerciales avec d'autres professionnels.

    • Responsable des ventes en ligne : Avec la croissance du commerce électronique, le VRP peut se tourner vers les ventes en ligne et occuper un poste de responsable des ventes en ligne. Il sera responsable de la gestion des canaux de vente en ligne, de la stratégie de marketing numérique et de la maximisation des ventes en ligne de l'entreprise.

    Ces exemples ne sont pas exhaustifs, et les possibilités d'évolution professionnelle dépendront des compétences, des intérêts et des aspirations individuelles du VRP, ainsi que des opportunités présentes sur le marché du travail. Une reconversion peut également être l'occasion d'explorer de nouveaux secteurs d'activité ou de se lancer dans l'entrepreneuriat.

    Salaire du VRP

    Le salaire d'un VRP peut varier en fonction de plusieurs facteurs tels que l'expérience, le secteur d'activité, la région, la taille de l'entreprise, la performance individuelle, et le type de rémunération (fixe, commission, etc.).

    Cependant, pour vous donner une indication approximative, le salaire de base moyen d'un VRP en France se situe généralement entre 25 000 et 40 000 euros bruts par an. Les commissions et primes peuvent représenter une part significative de la rémunération totale, et leur montant dépendra des performances individuelles et des objectifs de vente atteints.

     

    Il convient de souligner que ces chiffres sont indicatifs et peuvent varier considérablement en fonction des situations individuelles. Il est toujours recommandé de se référer aux conventions collectives, aux accords d'entreprise et aux contrats de travail spécifiques pour obtenir des informations précises sur la rémunération d'un VRP dans une entreprise donnée.

     

    Article mis à jour le 04/08/2023
    Formations VRP

    Trouvez les formations VRP adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.

    • Moins d'une minute
    • Sans engagement
    • Plus de 280 centres de formation
    Les métiers du secteur Vente et négociation
    Formations VRP
    Trouvez les formations VRP adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation