Animateur Petite Enfance | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Animateur Petite Enfance ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Animateur Petite Enfance.

Animateur Petite Enfance
Sommaire

    Métier d’Animateur Petite Enfance

    On le rencontre le matin avant l'école, à la pause déjeuner, après l'école, pendant les vacances scolaires... l’animateur petite enfance est un professionnel incontournable pour les parents. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un Animateur Petite Enfance ? 

    Parmi les professions de la petite enfance les plus sollicitées, nous retrouvons l’Animateur Petite Enfance. 

    En effet, présent pendant le temps périscolaire mais également pour animer des goûters d'anniversaire, un espace garderie en centre commercial ou encore pour occuper les enfants pendant une soirée de mariage, l’animateur est responsable à la fois de la sécurité et du développement des enfants. 

    Par ses activités, il contribue à l’éducation des enfants, les aide à acquérir leur autonomie et participe à leur développement affectif et intellectuel.

    Missions de l’Animateur Petite Enfance 

    Sous la responsabilité d’un animateur socioculturel diplômé ou du directeur de la structure, l’animateur doit imaginer des activités créatives, ludiques et/ou sportives mêlant jeu et enseignement tout en veillant à leur sécurité. 

    Il peut également proposer la création de spectacles, animer des goûters d’anniversaires, organiser la vie quotidienne des enfants lors de séjours.

    Enfin, il assure également la liaison avec les parents afin de leur transmettre les éventuelles difficultés rencontrées mais aussi les progrès fait par leurs enfants.

    Où exerce l’Animateur Petite Enfance ?

    L’animateur Petite Enfance peut travailler dans diverses structures publiques ou privées : 

    • en crèche ou en halte-garderie, 
    • en école maternelle, primaire 
    • en centre de loisirs
    • en centre de vacances 
    • dans des associations
    • maisons des jeunes et de la culture (MJC)
    • hôpitaux, établissements spécialisés pour les enfants handicapés, CMPP (centres médico-psycho-pédagogiques)
    • entreprise d’évènementiel

     

    Les jeunes animateurs sont recrutés majoritairement par la fonction publique (+ de 50%).  

    Certains décident également de se mettre à leur propre compte.

    Qualités requises pour devenir animateur pour enfants

    Loin d'être de tout repos, cet emploi demande énormément de compétences et de qualités pour être réalisé convenablement.

    Aimer les enfants

    Même si cela peut sembler évident, pour travailler auprès de cette population, il est indispensable d’aimer être au contact des enfants. 

    Patience

    Exercer auprès des plus petits demande patience, attention et compréhension car il n’est pas toujours aisé de faire face aux pleurs ou aux colères de certains. Il doit donc être d’une grande douceur. Enfin, l’empathie et le sens du contact est utile pour  instaurer un climat de confiance avec les parents

    Dynamisme

    Comme son nom l’indique, ce professionnel est un expert de l’animation. Les enfants ne doivent donc pas s’ennuyer. Il faut donc en permanence les stimuler et leur proposer des activités intéressantes.

    Rigueur et prudence

    En tant que responsable des enfants, l’animateur doit avoir la sécurité de l'enfant comme priorité. Les qualités prioritaires à posséder sont donc : la rigueur et la prudence.  

    Formations pour devenir animateur enfants

    Pour devenir animateur enfants, 2 possibilités s’offrent à vous :

    Diplômes non-professionnels

    • BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur)
    • BASE (brevet d'aptitude à l'animation socio-éducative)
    • BEATEP (brevet d'état d'animateur technicien de l'éducation populaire)
    • DEFA (diplôme d'État relatif aux fonctions d'animation)

    Diplômes professionnels

    • CPJEPS AAVQ (certificat professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport mention animateur d’activités et de vie quotidienne)
    • DUT CS (carrières sociales), option : animation sociale et socioculturelle
    • CQP Animateur périscolaire
    • Diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport spécialité animation socio-éducative ou culturelle (DEJEPS)
    • CAP Accompagnement éducatif petite enfance (AEPE)

    Évolutions possibles de l’animateur

    Au bout de quelques années, l’animateur peut passer le concours d’entrée en école d’Auxiliaire de puériculture et d’Aides soignants, le concours d’entrée en école d’Éducateur de jeunes enfants ou encore le concours d’ATSEM.

    S’il n’est pas encore en possession du BAFA, le passer lui permettra d’accéder aux concours d’adjoint d’animation des activités périscolaires ou au concours d’adjoint d’animation territorial.

    Salaire d’un animateur pour enfants

    L’animateur pour enfant est souvent employé à mi-temps, au SMIC horaire en début de carrière. Avec le temps, sa rémunération peut atteindre une moyenne de 2000€ mensuels.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti