Educateur spécialisé | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un Éducateur spécialisé ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’un Éducateur spécialisé.

Educateur spécialisé
Sommaire

    Le métier d’éducateur spécialisé au quotidien

    L’éducateur spécialisé ne connaît pas la routine. En tant que travailleur social, l’éducateur spécialisé accompagne au quotidien tous publics présentant un handicap physique ou mental, des difficultés familiales ou d’insertion professionnelle. Enfants handicapés, enfants ou adultes en difficulté sociale, toxicomanes ou détenus, son objectif est de les aider à retrouver leur autonomie ou à s'insérer au sein de la société.

    Pour y parvenir, il élabore des projets personnalisés des personnes dont il a la charge tout en respectant les directives de l'établissement dont il dépend : discussion, sorties, ateliers, soutien scolaire, théâtre, sport, informatique, etc. 

    L’éducateur spécialisé travaille en symbiose avec une équipe pluridisciplinaire de l’action éducative et sociale (médecins, psychologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, enseignants...). 

    Ses lieux d’exercice sont assez divers puisqu’il peut travailler dans le privé ou le public : associations, collectivités locales, hôpitaux ou structures médico-sociales.

    Qualités requises pour devenir éducateur spécialisé

    Evidemment, la qualité première de ce professionnel est de vouloir aider les autres. L'éducateur doit être naturellement capable d'empathie, mais il doit aussi travailler cette qualité pour ne pas calquer chaque situation sur la précédente.

    L’éducateur spécialisé peut rencontrer des individus et/ou des situations personnelles et familiales difficiles. Une excellente résistance au stress, un moral d’acier et un bon équilibre psychologique est donc indispensable. 

    Il possède un sens de l’observation développé pour repérer d’éventuels problèmes et sait faire preuve d’imagination et de créativité afin de mettre en place des activités diversifiées et adaptées. 

    Les formations pour devenir éducateur spécialisé

    Formation initiale

    Un seul diplôme permet d'exercer le métier : le diplôme d'état d’éducateur spécialisé (DEES). Accessible uniquement après un bac ou un titre équivalent ou un diplôme, certificat ou titre inscrit au RNCP au moins de niveau bac, ce diplôme est reconnu bac +3. L’admission se fait sur dossier et entretien via Parcoursup.

    Formation continue

    Le diplôme d'état d’éducateur spécialisé (DEES) est accessible par la voie de la formation professionnelle continue des adultes ou de I’accompagnement VAE.

    Salaire d’un éducateur spécialisé

    Suivant que l’éducateur soit Éducateur spécialisé ou Éducateur spécialisé principal, la grille de rémunération sera différente. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. En moyenne, le premier touche entre 1500 et 2400€, le second entre 1700 et 2600€.

    Débouchés et évolutions

    La plupart des éducateurs spécialisés sont recrutés par des établissements d'éducation spécialisée. 

    Ils peuvent également travailler par la fonction publique (mairies, départements ou régions) pour exercer dans les foyers de jeunes travailleurs, les centres d'hébergement et de réinsertion ou encore comme éducateurs de rue dans des quartiers sensibles.

    Pour devenir directeur d’un établissement social privé, délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial, un éducateur spécialisé peut reprendre ses études pour préparer le DEIS (diplôme d’État en ingénierie sociale), le Cafdes (certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social) et le Caferuis (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale).