Educateur spécialisé | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un Éducateur spécialisé ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’un Éducateur spécialisé.

Educateur spécialisé
Sommaire

    Métier d’éducateur spécialisé 

    Aider et accompagner des personnes en situation de handicap ou en difficulté sur la voie de l’insertion sociale et de l’autonomie, voici la mission de l'éducateur spécialisé.

    Découvrez la profession en détail : mission, salaire, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un éducateur spécialisé ?

    L’éducateur spécialisé ne connaît pas la routine. En tant que travailleur social, l’éducateur spécialisé (ou l’éducatrice spécialisée) accompagne au quotidien tous publics présentant un handicap physique ou mental, des difficultés familiales ou d’insertion professionnelle. Enfants handicapés, enfants ou adultes en difficulté sociale, toxicomanes ou détenus, son objectif est de les aider à retrouver leur autonomie ou à s'insérer au sein de la société.

    Pour y parvenir, il élabore des projets personnalisés des personnes dont il a la charge tout en respectant les directives de l'établissement dont il dépend : discussion, sorties, ateliers, soutien scolaire, théâtre, sport, informatique, etc. 

    L’éducateur spécialisé travaille en symbiose avec une équipe pluridisciplinaire de l’action éducative et sociale (médecins, psychologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, enseignants...). 

    Missions d’un éducateur spécialisé

    Pour résumer, les missions d’un éducateur spécialisé ou d’une éducatrice spécialisée sont les suivantes :

    • participer aux actions éducatives de protection, de prévention, d’insertion sociale et professionnelle (ateliers, sorties, soutien scolaire…)
    • aider au développement et à l’épanouissement des personnes en difficulté
    • favoriser leur insertion sociale
    • participer à l’animation de leur vie quotidienne
    • informer et sensibiliser la personne ou le groupe à différents thèmes (violence, toxicomanie, sexualité, illettrisme…) 
    • réaliser les démarches socio-éducatives avec ou pour la personne auprès d’employeurs, d'organismes sociaux ou médicaux…
    • proposer des solutions d'hébergement d'urgence ou d'orientation vers des services spécialisés aux personnes en situation d'urgence sociale
    • mettre en œuvre des actions collectives et de médiations sociales

    Où exerce l’éducateur spécialisé ?

    Ses lieux d’exercice sont assez divers puisqu’il peut travailler dans le privé ou le public : associations, collectivités locales, hôpitaux ou structures médico-sociales.

    Qualités requises pour devenir éducateur spécialisé

    Évidemment, la qualité première de ce professionnel est de vouloir aider les autres. L'éducateur doit être naturellement capable d'empathie, mais il doit aussi travailler cette qualité pour ne pas calquer chaque situation sur la précédente.

    L’éducateur spécialisé peut rencontrer des individus et/ou des situations personnelles et familiales difficiles. Une excellente résistance au stress, un moral d’acier et un bon équilibre psychologique est donc indispensable. 

    Il possède un sens de l’observation développé pour repérer d’éventuels problèmes et sait faire preuve d’imagination et de créativité afin de mettre en place des activités diversifiées et adaptées. 

    Formations éducateur spécialisé

    Concours d’éducateur spécialisé

    Un seul diplôme permet d'exercer le métier : le diplôme d'état d’éducateur spécialisé (DEES). Accessible avec le baccalauréat ou un titre équivalent ou un diplôme, certificat ou titre inscrit au RNCP au moins de niveau bac, ce diplôme est reconnu bac +3. Il est aussi possible de s’inscrire avec un Certificat d’aptitude aux Fonctions d’Aide-Médico Psychologique et cinq ans d’expérience professionnelle dans ce domaine.

    Le concours d’éducateur est très sélectif et nécessite donc une très bonne préparation. Il comprend une épreuve écrite d’admissibilité et des épreuves orales d’admission. Pour environ 20 000 candidats chaque année, le nombre de places s'établit à environ 7 500.

    80 instituts permettent de se former.

    L’inscription au concours se fait sur Parcoursup et comprend une présélection sur dossier via cette plateforme et une épreuve orale.

    VAE éducateur spécialisé

    Pour obtenir le diplôme d’éducateur spécialisé (ES ou DEES), il est possible de passer par une VAE ou Validation des Acquis de l’Expérience. Celle-ci permet au candidat d’obtenir une certification officielle sans passer par les formations diplômantes initiales. Elle  s’adresse aux professionnels qui exercent ou qui ont exercé une activité en lien direct avec le métier d’éducateur spécialisé.

    Salaire éducateur spécialisé

    Suivant que l’éducateur soit Éducateur spécialisé ou Éducateur spécialisé principal, la grille de rémunération sera différente. À cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. En moyenne, le premier touche entre 1500 et 2400€, le second entre 1700 et 2600€.

    Débouchés et évolutions d’un éducateur spécialisé

    La plupart des éducateurs spécialisés sont recrutés par des établissements d'éducation spécialisée. 

    Ils peuvent également travailler par la fonction publique (mairies, départements ou régions) pour exercer dans les foyers de jeunes travailleurs, les centres d'hébergement et de réinsertion ou encore comme éducateurs de rue dans des quartiers sensibles.

    Pour devenir directeur d’un établissement social privé, délégué à la tutelle ou conseiller conjugal et familial, un éducateur spécialisé peut reprendre ses études pour préparer le DEIS (diplôme d’État en ingénierie sociale), le Cafdes (certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social) et le Caferuis (certificat d'aptitude aux fonctions d'encadrement et de responsable d'unité d'intervention sociale).

    Envie d’une reconversion d'éducateur spécialisé ?

    Avantages du métier 

    • La variété des missions qui sont confiées permet d’éviter toute monotonie dans votre quotidien professionnel et d’apprendre chaque jour de nouvelles choses
    • Comme de nombreux métiers sociaux, vous vous sentirez utile  en influençant positivement la vie d’une personne ce qui apportera une grande satisfaction personnelle.  

    Inconvénients du métier 

    • Le rythme de travail est assez soutenu et l’éducateur spécialisé travaille souvent les week-ends, les soirées, les jours fériés, les vacances scolaires.
    • La souffrance des personnes qu’ils encadrent peut parfois être lourde à gérer.
    • Certaines situations peuvent être difficiles à gérer et le professionnel peut être confronté à la violence.

    Compétences de base indispensables

    Savoir

    • Économie sociale
    • Ergonomie
    • Pathologies psychiatriques
    • Identification de signes d'addiction
    • Techniques d'écoute et de la relation à la personne
    • Techniques de prévention et de gestion de conflits
    • Gestion des stocks et des approvisionnements
    • Gestes d'urgence et de secours
    • Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement (QHSE)
    • Législation sociale
    • Règlement Général européen sur la Protection des Données (RGPD)
    • Technologies de l'information et de la communication (TIC)
    • Veille informationnelle
    • Outils bureautiques

    Savoir-faire

    • Accompagner des personnes en apprentissage
    • Évaluer des acquis d'apprentissage
    • Organiser le transfert et la livraison des produits aux clients
    • Planifier les étapes d'une production
    • Améliorer l'aménagement des postes de travail
    • Contrôler le déroulement des étapes de production et le rythme de travail
    • Informer le client sur l'état d'avancement de sa commande
    • Réaliser le suivi professionnel de la personne en situation de travail et lui proposer des axes d'évolution ou d'orientation
    • Tenir informés ses équipes et ses partenaires sur l'insertion des personnes
    • Préparer les commandes
    • Suivre l'état des stocks
    • Définir des besoins en approvisionnement

    (Source: ROME agent immobilier)

    Par où commencer sa reconversion ?

    Changer de métier au profit de celui d’éducateur spécialisé n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

    Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

    La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant qu’éducateur spécialisé mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

    Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

    Comment financer votre reconversion ?

    Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

    Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Plan de développement des compétences 
    • promotion par alternance Pro-A

    Demandeur d’emploi

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
    • Contrat de professionnalisation

    Intérimaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Contrat de professionnalisation
    • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

    Indépendant

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • FAF (fonds d’assurance formation)
    • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

    Fonctionnaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Congé de formation professionnelle (CFP)
    Perdu(e) dans votre vie professionnelle ?
    En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
    Faites le test