Auxiliaire parentale | Fiche métier

Quelles sont les missions d'une auxiliaire parentale ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d'auxiliaire parentale.

Auxiliaire parentale
Sommaire

    Métier d’auxiliaire parentale

    De plus en plus de personnes en reconversion notamment des mamans se lancent dans la garde d’enfant au domicile des parents en exerçant le métier d’auxiliaire parentale.

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’une auxiliaire parentale ?

    Egalement appelée nounou ou nourrice à domicile, l’auxiliaire parentale garde des enfants au domicile de son ou de ses employeurs contrairement à l’assistante maternelle qui s’occupe des enfants chez elle.

    L’auxiliaire parentale peut s’occuper d’un ou de plusieurs enfants âgés de 3 mois à 10 ans d’un même foyer ou exercer pour le compte de deux familles (lors d’une garde partagée par exemple).

    Elle seconde les parents lorsqu’ils sont présents et/ou les remplace pendant leur absence. Pour cela, elle suit l’emploi du temps de la journée de l’enfant, entre activités, repas et éventuels déplacements.

    L’auxiliaire parentale est une salariée à domicile, c’est à dire une salariée de service à la personne (SAP).

    Elle n’a pas besoin d’un agrément de la PMI. Par contre, elle peut collaborer avec des associations de placement d'auxiliaires parentales.

    Missions de l'auxiliaire parentale

    • Garder un ou plusieurs enfants au domicile des parents
    • Participer à leur épanouissement, à leur éducation et à l’éveil des tout-petits (par des activités, des jeux et des promenades)
    • Veiller à leur sécurité
    • Préparer et donner les repas
    • S’assurer de la propreté des enfants
    • Assurer les soins comme le change
    • Aller les chercher à la sortie des classes 
    • Les accompagner pour les activités extra-scolaires
    • Aider à leurs devoirs
    • Assurer les travaux ménagers des lieux liés aux enfants : chambres, salon et cuisine

    Où exerce l’auxiliaire parentale ?

    Une auxiliaire parentale exerce au domicile de ses employeurs.

    Tendance de la profession

    Ce métier est une chance pour toutes les personnes étrangères dont le diplôme n’est pas reconnu en France ou celles qui ont quitté le système éducatif relativement jeunes.

    Par contre, la concurrence est présente.

    Qualités requises pour devenir auxiliaire parentale

    Compte tenu que les parents sont de plus en plus exigeants, plusieurs qualités sont indispensables pour devenir auxiliaire parentale :

    • Ponctualité
    • Autonomie
    • Sens des responsabilités
    • Dynamisme
    • Patience
    • Douceur
    • Organisation
    • Pédagogie
    • Sens du contact
    • Souplesse
    • Discrétion

    Bien entendu, ce métier implique d'aimer être en permanence avec des enfants de tout âge.

    Formations pour devenir auxiliaire parentale

    Beaucoup d’auxiliaires parentales exercent sans diplôme. 

    Néanmoins, il est intéressant de se former pour rassurer les parents et pour négocier sa rémunération.

    Pour devenir auxiliaire parentale à titre professionnel, de nombreuses formations sont possibles.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP accompagnant éducatif petite enfance (ex. CAP petite enfance) 
    • BEP Accompagnement, soins et services à la personne

    Niveau Bac

    • Bac pro ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne) option A : à domicile
    • Bac pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires)


    Il est également possible d'exercer avec le concours d’Auxiliaire de puériculture ou l'agrément d'assistante maternelle délivré par les services départementaux de la Protection maternelle et infantile (PMI).

    Formation continue

    Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de préparer le certificat de qualification professionnelle (CQP) garde d'enfant à domicile ou le titre professionnel Assistant(e) de vie aux familles.

    Un contrat de travail et une déclaration auprès de l'URSSAF de la part des parents employeurs sont également nécessaires pour exercer cette activité.

    Évolutions possibles de l’auxiliaire parentale 

    Une auxiliaire parentale peut choisir de garder des enfants à son domicile et devenir assistante maternelle. Pour exercer ce métier, quelques conditions sont à respecter : avoir déjà soi-même des enfants, disposer d’un logement apte à accueillir des enfants, suivre une formation de 60h et posséder un agrément officiel.

    Elle peut également occuper un emploi dans une structure d’accueil collectif.

    Une auxiliaire parentale peut aussi passer le concours d’ATSEM à condition d’être titulaire du CAP accompagnant éducatif petite enfance. 

    Salaire d’une auxiliaire parentale 

    Le salaire d’une nourrice à domicile avoisine le SMIC.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti