Audioprothésiste | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Audioprothésiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Audioprothésiste.

Devenir Audioprothésiste : découvrez les coulisses du métier
Sommaire

    Métier d’Audioprothésiste

    Métier paramédical à la fois technique et relationnel, l’audioprothésiste est le spécialiste de la correction des problèmes d’audition et connaît un véritable engouement ces dernières années.

    Qu’est-ce qu’un audioprothésiste ? 

    L'audioprothésiste est un technicien paramédical spécialisé dans les  corrections de l'audition grâce à des prothèses auditives adaptées aux besoins de ses patients. En effet, ces appareils sont réalisés sur-mesure afin d’offrir des correctifs auditifs adaptés permettant une réelle amélioration de l’audition.

    On vient le voir après avoir été consulté un médecin ORL (Oto-Rhino-Laryngologiste) et que ce dernier a prescrit un appareillage pour palier à une déficience de l’ouïe.

    Pour réaliser la prothèse, ce professionnel de santé procède préalablement à des tests afin de mesurer le seuil auditif du patient. 

    Une fois l'audiogramme obtenu, il présente les différents types de prothèses existantes à la personne et lui expose les caractéristiques, le prix et les conditions de prise en charge. Une fois le choix effectué par le client, l'audioprothésiste adapte la solution au conduit auditif de la personne en faisant une empreinte.

    Il est responsable du suivi technique (réglages, contrôles, test) et il est le garant de l’efficacité de la prothèse auditive. 

    Si la majorité des audioprothésistes exercent dans des cabinets d’appareillages auditifs (souvent intégrés à des réseaux d’enseignes d’optiques ou d’enseignes spécialisées) ou des centres de correction auditive, quelques-uns exercent dans le secteur hospitalier.

    Les missions de l’audioprothésiste 

    • Appareiller les patients souffrant de défaillances de l'ouïe
    • Prendre l'empreinte de l'oreille du patient
    • L'aider à choisir l'appareil le plus satisfaisant en matière de confort et d'écoute. 
    • Fabriquer la prothèse
    • Accompagner le patient dans la prise en main de l'appareil
    • Régler et accompagner l'évolution de l'audition du client
    • Vendre son matériel

    Qualités requises pour devenir Audioprothésiste

    Etre à l’écoute et psychologue

    Un bon audioprothésiste sait écouter et comprendre ses patients pour établir une vraie relation de confiance et les mettre à l’aise. Il doit posséder un excellent relationnel. Cela sera d'autant plus important que l’audioprothésiste côtoient des patients handicapés par leur ouïe. 

    Patience et minutie

    L’audioprothésiste est un technicien minutieux, très précis dans ses gestes et dans le maniement des appareils qu'il pose sur ses patients. 

    Veille technologique et curiosité

    Les technologies évoluant rapidement, ce professionnel doit être doté d’une grande curiosité pour se former régulièrement et rester à la pointe de la modernité.

    Formations pour devenir Audioprothésiste

    L'exercice du métier d’Audioprothésiste nécessite l'obtention du diplôme d'État d'audioprothésiste.

    Formation initiale

    Se préparant en 3 ans dans l'un des 9 établissements habilités à délivrer ce diplôme en France, l’accès à la formation se fait sur concours d’entrée très sélectif. Pour s’y inscrire, il faut obligatoirement être titulaire du baccalauréat (un bac S étant recommandé). Le programme des études est orienté vers les mathématiques et les sciences physiques mais aussi l’anatomie, l’audiométrie, les pathologies de l’audition et l’épidémiologie de la surdité.

    Les candidats doivent s'inscrire sur Parcoursup. 

    A compter de la rentrée 2021, les derniers concours auront disparu au profit d'une sélection sur dossier et entretien.

    Formation continue

    Les professionnels déjà en activité ont l’obligation de se former tout au long de leur vie et ont la possibilité de suivre des spécialisations et des perfectionnements dans le cadre de la formation continue. 

    Évolutions possibles de l’audioprothésiste

    L’évolution la plus courante est la constitution de son propre cabinet, ce qui exige un investissement de départ non négligeable. 

    S’installer en association avec d’autres professionnels de santé est alors une solution intéressante.

    Où exercer en tant qu’audioprothésiste

    Après obtention du diplôme, ce professionnel peut choisir d’exercer soit en qualité de salarié ou soit en libéral. 

    Les débouchés pour exercer comme audioprothésiste sont très favorables. En effet, d’après l’UNSAF, 6% des français souffrent de déficience auditive et seulement 1% des personnes concernées seraient appareillées. 

    Avec le vieillissement de la population et la modernisation des prothèses, de moins en moins de personnes sont réticentes à porter un tel appareillage. Avec un secteur qui se porte au mieux, les candidats n’auront aucune difficulté à se faire embaucher.

    Salaire d’un audioprothésiste

    Une fois diplômé, le jeune audioprothésiste gagne entre 1500 et 2000 € par mois. En fin de carrière, selon son évolution, le salaire audioprothésiste peut attendre 2200 € brut. Cela dépend de la structure dans laquelle il exerce et de sa localisation.

    S’il choisit de poursuivre ses formations, il pourra augmenter de manière significative ses revenus et encore plus s’il décide de travailler pour des structures privées (laboratoires ou instituts de rééducation).