Psychomotricien / Psychomotricienne - Fiche métier

Quelles sont les missions du Psychomotricien ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Psychomotricien.

Psychomotricien / Psychomotricienne - Fiche métier
Sommaire

    Métier de psychomotricien

    Spécialiste des troubles psychomoteurs, le psychomotricien sait coordonner le corps et l'esprit pour dépasser les difficultés. Découvrez le métier de psychomotricien : mission, formation, salaire, débouchés 

    Qu’est-ce qu’un psychomotricien ?

    Le psychomotricien est un grand spécialiste des troubles du comportement. Tics, troubles de la concentration, bégaiements, autant de difficultés qu’il tente de faire disparaître au quotidien de chez ses patients. Il agit sur prescription médicale et contrôle médical.

    Le psychomotricien est donc un professionnel du paramédical spécialisé dans les troubles psychomoteurs. Sa mission est d’évaluer les capacités psychomotrices de son patient pour rechercher l'origine de ses problèmes, les rééduquer grâce à une thérapie corporelle et leur permettre au minimum à retrouver un bien-être.

    Pour traiter les problèmes, le psychomotricien procède tout d’abord à un bilan psychomoteur. Il doit donc connaître sur le bout des doigts le fonctionnement du corps humain. 

    Le psychomotricien travaille beaucoup avec des enfants ou des personnes âgées mais aussi avec des adultes handicapés.

    Son travail se déroule beaucoup sous forme d’exercices et d’ateliers de rééducation. Travail de mémorisation, de relaxation, d’équilibre… 

    Chaque séance est totalement adaptée au profil du patient, à son âge, ainsi qu’aux problèmes qu’il rencontre.

    Missions du psychomotricien

    Le psychomotricien travaille sur prescription médicale et pratique diverses missions :

    • Réaliser un bilan psychomoteur
    • Elaborer une prise en charge fondée sur le mouvement, l’action, la communication verbale et non verbale et les émotions
    • Évaluer les capacités psychomotrices de son patient (du bébé à la personne âgée) 
    • Rechercher l'origine des problèmes
    • Rééduquer grâce à une thérapie corporelle

    Où exerce le psychomotricien ?

    Cette profession s’exerce aussi bien en tant que salarié, fonctionnaire ou indépendant.

    En ce qui concerne les lieux d’exercice, le psychomotricien travaille  dans des hôpitaux, cliniques publics et privés, ainsi que dans différents autres établissements de santé comme les Centres d’Aide par le Travail, les Centres Médico-Psychologique, les Maisons de retraite, les Centres de rééducation…

    Tendances de la profession

    Métier relativement peu connu du grand public, ce spécialiste  est pourtant de plus en plus recherché.

    Personnes âgées ou en situation de handicap, jeunes enfants souffrant de difficultés motrices… Les publics qui recourent aux pratiques de la psychomotricité sont de plus en plus nombreux.

    Qualités requises pour devenir psychomotricien

    Devenir psychomotricien implique d’être doté d’un grand sens relationnel, d’empathie, de patience et de compréhension, mais surtout, d’écoute. 

    Le professionnel doit également être pédagogue et diplomate pour que les messages soient transmis efficacement et nouer une vraie relation de confiance. 

    Un bon psychomotricien possède également un sens aigu de l’observation afin d’établir les origines d’une pathologie avec exactitude. 

    Formation psychomotricien / psychomotricienne

    Pour accéder à cette profession, une seule voie est possible : le Diplôme d’État en Psychomotricité accessible tant en formation initiale qu’en formation continue permettant aux personnes souhaitant de se réorienter dans cette voie de le faire dans le cadre d’une reconversion. 

    Celui-ci se  prépare en 3 ans en institut de formation. Il est possible d’accéder à cette formation sur concours, directement après le bac (S étant le plus conseillé) ou après une première année de formation universitaire aux études de santé, en sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ou en Sciences de la vie.

    Cette formation se fait dans un établissement spécialisé (il en existe 8 en France). Pour la scolarité en institut de formation, un coût de 1000 € à l'université à 7 700 € en école privée est à prévoir. Un numerus clausus limite le nombre de places au concours.

    La formation de psychomotricien permet de bifurquer vers d’autres professions comme les métiers de kinésithérapeute ou d’ergothérapeute.

    Quel est le salaire d’un psychomotricien ? 

    En hôpital, le salaire dépend du grade et de l’échelon. La rémunération progresse avec l'ancienneté et à celle-ci s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction du lieu d'exercice. La moyenne de rémunération est de 1800€.

    Dans le privé, les rémunérations sont plus élevées et dépendent de la clientèle. Les honoraires d’un psychomotricien sont libres, et dépendent de la région. 

    Évolutions possibles du psychomotricien

    Après 3 ans d'expérience, un psychomotricien peut suivre en formation continue un enseignement complémentaire pour accéder à un poste à responsabilité dans un établissement ou un centre hospitalier ou médico-psychopédagogique.

    Il peut également devenir formateur en école ou assurer des fonctions de gestion et de responsable de service. 

    Enfin, un psychomotricien peut devenir chef de rééducation psychomotrice dans un hôpital ou un centre spécialisé.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti