Psychologue | Fiche métier

Quelles sont les missions du psychologue ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de psychologue.

Psychologue

Métier de psychologue

Vous envisagez de changer de métier et explorer les comportements humains vous tente ? Pourquoi ne pas devenir psychologue ? Vous profiterez d’un métier passionnant aux multiples facettes.

Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un psychologue ?

La mission première d’un psychologue consiste, au travers de l’écoute, à accompagner ses patients dans l'accomplissement d'un travail introspectif visant à résoudre des difficultés d'ordre moral, relatives au psychisme et à l'esprit. Il peut aussi participer à la prévention de troubles scolaires ou aux politiques de recrutement dans les entreprises. Le psychologue dresse en somme un profil de l’individu et l’aide à trouver la voie à suivre pour être en phase avec lui-même et avec les autres.

Il peut travailler avec différents types de clientèle tels que des enfants, des handicapés, des prisonniers, des adultes, des victimes d’accident… dans différentes institutions (Education nationale, entreprises privées ou encore administrations). 

Même lorsqu’il travaille seul, notamment lorsqu’il exerce en indépendant, il est rare que le psychologue ne communique pas avec d’autres services et personnes (psychiatres, médecins, psychomotriciens, orthophonistes, travailleurs sociaux...).

Missions du psychologue

  • réaliser des évaluations psychologiques et poser des diagnostics ;
  • accompagner les personnes présentant des troubles du comportement et de la personnalité ;
  • mettre en place des thérapies individuelles ou collectives adaptées à ses patients ;
  • accompagner, sensibiliser et informer les professionnels médicaux, sociaux et éducatifs sur l'aspect psychologique ;
  • contribuer à faire évoluer les connaissances en psychologie en participant à des colloques et des conférences ;
  • mettre en place des activités de recherche et d'enseignement.

Types de psychologues

  • Psychologue clinicien qui intervient auprès des enfants (crèches, PMI, services d'aide sociale à l'enfance, centre médico-psycho-pédagogiques), à l'hôpital dans les services de psychiatrie ou services spécialisés (gérontologie, pédiatrie…) ou auprès de la justice, pour les expertises, la protection judiciaire de la jeunesse.
  • Psychologue du travail qui a pour missions le recrutement et la sélection du personnel, l'organisation de la production et des services commerciaux, le suivi de carrières et de la formation professionnelle, la gestion du stress et des conflits, l'accompagnement social des restructurations…
  • Psychologue formateur spécialiste de la formation professionnelle d'adultes
  • Psychologue libéral 
  • Psychologue scolaire qui s’occupe des difficultés dès l'école maternelle.
  • Conseiller d'orientation-psychologue qui informe les collégiens, lycéens et étudiants sur les métiers et les formations en liaison avec les goûts ou aptitudes du consultant.

Où exerce le psychologue ?

En fonction de son champ d'intervention, les lieux d’exercice du psychologue sont différents.

Il peut travailler dans une crèche, un centre de PMI (protection maternelle et infantile), un service d’ASE (aide sociale à l'enfance), un CMP (centre médico-psychologique) ou à l'hôpital… (dans ce cas il est psychologue clinicien).

Le psychologue du travail exerce principalement en entreprise, mais il peut aussi exercer dans un institut de sondage, un cabinet de recrutement, une société d'études marketing, une structure en charge de l'orientation et de l'insertion.  

En tant que psychologue de l’Éducation Nationale, il peut exercer dans le 1er degré à savoir dans les écoles maternelles et primaires (il est psychologue scolaire) ou intervenir dans le 2ème degré à savoir dans les collèges et lycées (il est conseiller d’orientation-psychologue).

Dans la fonction publique d’Etat, il peut aussi travailler pour la protection judiciaire de la jeunesse.

Un psychologue peut également exercer à son compte et ouvrir son propre cabinet. 

Tendance de la profession

Actuellement, les débouchés de cette profession sont faibles mais devraient connaître un bel essor d’ici quelques années grâce à de nombreux départs à la retraite et à une forte demande. Il faut savoir aussi que ce métier subit une forte disparité géographique puisque dans certaines régions des emplois de psychologue ne sont pas pourvus.

Dans les années à venir, ce métier aura plus de débouchés dans les maisons de retraite, dans des associations, des collectivités locales…

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Qualités requises pour devenir psychologue

Le métier de psychologue est une profession humaine avant tout en contact avec un public souvent en proie à des difficultés morales ou psychiques. Le sens de l’écoute, l’envie d’aider et l’empathie sont primordiaux pour exercer cette profession.

Son rôle est de faire parler le plus possible ses patients et pour cela, le sens de l'observation est une qualité indispensable. 

Le psychologue doit garder sa neutralité et son objectivité en toutes circonstances. 

Enfin, face à des situations complexes ou des traumatismes importants, il faut savoir garder la tête froide.

Formations pour devenir psychologue

Pour accéder au titre de psychologue, un niveau bac + 5 est requis.

Formation initiale

Les études de psychologie s’effectuent principalement à l’université.

Le titre est accordé aux personnes titulaires : 

  • d’un master (bac + 5) en psychologie ;
  • d’un diplôme d’Etat de psychologue scolaire ;
  • d’un diplôme d’Etat de conseiller d’orientation-psychologue ;
  • d’un diplôme de l’Ecole de psychologues praticiens (EPP) ;
  • d’un diplôme de psychologue du travail délivré par le CNAM.

Les masters dans ce domaine sont très variés selon la spécialité qui vous intéresse :

  • psychologie de l'enfant et de l'adolescent,
  • psychologie du travail,
  • neuropsychologie,
  • psychologie sociale,
  • psychologie cognitive…

Formation continue

Il est également possible de se reconvertir en tant que psychologue en préparant le diplôme qui confère ce titre (master psychologie, diplôme de l’EPP ou diplôme d’Etat). Le CNAM propose également un master de psychologie parcours psychologie de l'orientation et du conseil, ainsi qu’un master de psychologie parcours psychologie du travail et des transitions.

Salaire d’un psychologue

Le salaire d’un psychologue dépend de plusieurs facteurs tels que le type d’employeur (public ou privé), le régime du psychologue (libéral ou employé), l’ancienneté ou les caractéristiques spécifiques de l’emploi. 

Salaire d’un psychologue dans le secteur public

Le secteur public hospitalier dispose de 2 conventions. Le salaire de base se mesure sur la base de la rémunération des personnels civils et militaires de l'État dans les établissements publics d’hospitalisation. 

A partir de là, les caractéristiques de l’emploi, l’âge de l’employé, l’ancienneté... permettent de modifier notablement la rémunération en passant hors classe. 

Salaire d’un psychologue dans le secteur privé

Le secteur privé dispose également de 2 conventions mais la deuxième tend à disparaître. En début de carrière, un psychologue sera rémunéré au minimum aux alentours de 2300 € brut par mois. Ce salaire évolue tous les ans en fonction de l’ancienneté. 

Évolution des psychologues

En termes d'évolution, le psychologue peut choisir de s'installer en libéral, devenir formateur ou bien expert auprès des tribunaux.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Envie d’une reconversion en tant que psychologue ?

Avantages d’une reconversion en tant que psychologue

  • Psychologue est un métier relationnel par excellence.
  • Soutenir les personnes en difficulté est valorisant.
  • Résoudre leurs difficultés et les accompagner à être en phase avec elles-mêmes et avec les autres procure un réel sentiment d’accomplissement.
  • La rémunération est relativement attractive.

Inconvénients d'une telle reconversion 

  • Les débouchés sont assez faibles sauf pour les psychologues en gérontologie.
  • Le métier de psychologue est difficile d’accès puisqu’il nécessite 5 ans d’études après le baccalauréat.
  • Être psychologue exige une réelle disponibilité.
  • Entendre et conseiller des gens dans des états dépressifs ou ayant des troubles psychologiques peut impacter le moral.

Compétences de base indispensables pour se lancer

Savoir

  • Neurophysiologie
  • Pathologies du vieillissement
  • Psychopédagogie
  • Techniques de communication
  • Techniques d'écoute et de la relation à la personne
  • Normes rédactionnelles
  • Théories psychanalytiques
  • Caractéristiques socio-culturelles des publics
  • Interprétation de production écrite (dessin, conte, ...)
  • Techniques de relaxation

Savoir-faire

  • Informer sur les possibilités d'interventions psychologiques et les démarches associées
  • Analyser la situation et les besoins de la personne
  • Cerner l'environnement familial, social de la personne et identifier la nature des difficultés (troubles fonctionnels, de la personnalité, de l'apprentissage)
  • Déterminer le besoin en accompagnement psychologique, arrêter les modalités avec la personne ou l'orienter vers un médecin, service social, personnel paramédical
  • Accompagner la personne, suivre l'avancement du travail psychologique (points de vigilance, axes de progrès) et proposer des ajustements
  • Actualiser la documentation professionnelle et réglementaire
  • Participer à des groupes de travail
  • Représenter une structure lors d'évènements (salons professionnels, ...)

 

(Source: ROME)

Par où commencer sa reconversion de psychologue ?

Changer de métier au profit de celui de psychologue n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

Vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de psychologue, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que psychologue mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

Comment financer votre reconversion ?

Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Plan de développement des compétences 
  • promotion par alternance Pro-A

Demandeur d’emploi

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
  • Contrat de professionnalisation

Intérimaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • CPF de transition professionnelle  
  • Contrat de professionnalisation
  • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

Indépendant

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • FAF (fonds d’assurance formation)
  • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

Fonctionnaire

  • Compte personnel de formation (CPF)
  • Congé de formation professionnelle (CFP)
Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test