Quelles sont les missions de l’Oculariste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Oculariste.

Sommaire

    Oculariste : présentation du métier

    Les professions de prothésiste et d'orthésiste sont sollicitées par les candidats à la reconversion et parmi celles-ci, laissez-nous vous en présenter une peu connue : celle d’oculariste qui consiste à concevoir, fabriquer et adapter des appareillages du globe oculaire.

    Qu’est-ce qu’un oculariste ?

    Un oculariste est un professionnel formé à la fabrication et à l'adaptation de prothèses oculaires, également appelées yeux artificiels. Le métier d'oculariste remonte au début des années 1800, et aujourd'hui ils sont moins d’une centaine en France à exercer.

    Les ocularistes utilisent leurs connaissances de l'anatomie, de la physiologie et de la théorie des couleurs pour créer des prothèses sur mesure qui ont l'air aussi naturelles que possible. L'objectif de l'oculariste est de restaurer l'apparence du patient ainsi que sa confiance en lui. Les ocularistes travaillent avec des patients de tous âges, des nourrissons aux personnes âgées et quelle que soit la raison pour laquelle ils ont perdu un œil (cancer, traumatisme ou autres).

    Les ocularistes sont des artisans hautement qualifiés qui suivent une formation rigoureuse. Il s'agit d'un métier hautement spécialisé qui exige beaucoup d'art et de précision.

    Activités de l’oculariste

    Les missions de l'oculariste sont triples : 

    • restaurer l'apparence de l'œil le plus fidèlement possible, 
    • rétablir les mouvements fonctionnels de l'œil, 
    • et apporter soutien et conseils au patient tout au long du processus.

    Profession totalement artisanale, l'oculariste travaille en étroite collaboration avec le patient pour déterminer les possibilités d’appareillage au cas par cas en fonction des contraintes et des pathologies avant de créer une prothèse aussi réaliste que possible, en tenant compte de la couleur de la peau, des cheveux et des yeux du patient.

    Il procédera donc à la prise de mesure, d’empreinte et de moulage de l’œil. Les matériaux utilisés sont du verre ou du polyméthacrylate de méthyle. 

    En plus de créer la prothèse, l'oculariste l'adapte et l'ajuste, en veillant à ce qu'elle soit confortable et sûre. 

    De la qualité de la prothèse dépend souvent l’intégration (ou réintégration) sociale des personnes concernées.

    Où travaille l’oculariste ?

    Profession majoritairement libérale, l’oculariste débute souvent sa carrière dans des laboratoires de prothèses privés ou au sein du service ophtalmologique d'un hôpital avant de se mettre en indépendant. Si vous souhaitez voyager, vous pourrez également intervenir auprès d’associations humanitaires qui interviennent auprès des populations lors des guerres ou des catastrophes.

    Conditions de travail

    L'installateur travaille souvent dans des bâtiments occupés, et doit donc planifier et organiser son travail en fonction des  personnes présentes (enfants, employés).

    Le monteur câbleur raccordeur fibre optique travaille majoritairement sur des chantiers de proximité durant le jour et possède des horaires classiques.

    En termes de risques, ces derniers se limitent aux travaux en hauteur, à ceux dus à la présence de réseaux électriques basse ou haute tension dans l'environnement du chantier et à la présence de tension sur les réseaux de télécommunications.

    Pourquoi se reconvertir en oculariste ?

    Avec seulement une poignée de professionnels sur le terrain, voilà une profession pour laquelle vous ne rencontrerez aucune concurrence.

    C'est un métier extrêmement gratifiant car il permet de redonner le sourire à des personnes qui ont souvent perdu toute confiance en elles.

    Formations d’oculariste

    La faible proportion de professionnels sur le marché fait qu’il n’existe actuellement aucune école ou université proposant de formation d’oculariste bien que le métier soit assimilé aux auxiliaires de santé.

    Les rouages de la profession s’acquièrent donc exclusivement par compagnonnage. Les stages, échanges d'expérience et partage permettent d’apprendre toutes les techniques.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Institut Supérieur d’Optique
    BTS Opticien-Lunetier en Temps Plein
    Proposé par Institut Supérieur d’Optique
    2 ans
    À distance ou en centre
    8 500,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Institut Supérieur d’Optique
    Prépa Optique en Temps Plein
    Proposé par Institut Supérieur d’Optique
    1 an
    À distance ou en centre
    7 500,00 €
    Voir la formation
    Formations oculariste
    Trouvez les formations oculariste adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir oculariste

    Précision et minutie

    Afin de donner l’illusion du naturel, l’oculariste doit concevoir une prothèse parfaitement adaptée et confortable pour la personne.

    Capacités artistiques

    L’étude des volumes et des teintes, le choix des produits sont primordiaux pour réaliser une prothèse esthétique, la plus proche possible du naturel.

    Sens de l’écoute et compassion

    D’un point de vue psychologique, les traumatismes impactant le visage sont les plus difficiles à accepter. L’oculariste doit savoir faire preuve d’empathie, se montrer à l’écoute et les conseiller au mieux.

    Évolutions possibles de l’oculariste

    L’évolution la plus classique est de se lancer en tant que travailleur indépendant.

    Salaire d’un oculariste

    Le salaire d’un oculariste débutant tourne autour de 1 500 € brut/mois.

    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Paramédical
    Trouvez votre formation