Podo-orthésiste | Fiche métier

Quelles sont les missions du Podo-orthésiste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Podo-orthésiste.

Podo-orthésiste
Sommaire

    Métier de podo-orthésiste

    Appelé également bottier orthopédiste, ce professionnel conçoit chaussures et semelles orthopédiques. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un podo-orthésiste ? 

    Spécialiste des personnes temporairement ou définitivement handicapées du pied, le podo-orthésiste réalise des orthèses (semelles et chaussures orthopédiques) et autres dispositifs médicaux sur prescription médicale destinées à corriger la déficience et rendre la vie plus agréable à la personne.

    Ces appareils sont réalisés dans des matériaux variés : cuir, plastique, matières de synthèse...

    Missions du podo-orthésiste

    Dans un premier temps, ce professionnel du paramédical reçoit son patient et prend connaissance de la prescription du médecin. Il évalue alors l’état de la personne et prend connaissance de son mode de vie avant de prendre mesures, empreintes et moulages. 

    Il peut alors procéder lui-même à la fabrication des orthèses et des prothèses ou les commander. 

    Le podo-orthésiste est souvent amené à coordonner les opérations de fabrication effectuées par un ouvrier qualifié.

    Après l'assemblage de l’appareillage, il procède à l'essayage et aux rectifications éventuelles pour que le patient ne ressente aucune gêne.

    Où exerce le podo-orthésiste ?

    La majorité des podo-orthésistes travaille pour des entreprises artisanales d’appareillage mais il peuvent également exercer auprès de grosses sociétés de matériel médical en tout genre.

    Quelques places peuvent également être accessibles au sein des cliniques et services hospitaliers de traumatologie et de rééducation ou des centres de rééducation.

    Quelques-uns sont à leur compte.

    Tendances de la profession

    Les progrès de la médecine et de la chirurgie réparatrice ont eu un impact sur le développement de la profession mais la France compte tout de même quelques centaines de professionnels répartis dans les entreprises de fabrication d'appareillage, les centres spécialisés, certains services hospitaliers.

    Qualités requises pour devenir podo-orthésiste

    Etre à l’écoute et psychologue

    Un bon podo-orthésiste sait écouter et comprendre ses patients pour établir une vraie relation de confiance, les mettre à l’aise et leur permettre d’établir une relation de confiance. Il doit posséder un excellent relationnel. Cela sera d'autant plus important que le podo-orthésiste côtoient des patients parfois très handicapés. 

    Patience et minutie

    Le podo-orthésiste est un technicien minutieux, expert de la morphologie et du fonctionnement humains, extrêmement habile de ses dix doigts. 

    Veille technologique et curiosité

    Les technologies évoluant rapidement, ce professionnel doit être doté d’une grande curiosité pour se former régulièrement et rester à la pointe de la modernité.

    Formations pour devenir podo-orthésiste

    Plusieurs diplômes peuvent mener au métier de podo-orthésiste que ce soit en formation continue ou initiale offrant la possibilité de se reconvertir aisément dans cette profession.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP podo-orthésiste qui se prépare en deux ans après la classe de troisième.
    • CAP orthoprothésiste qui se prépare en deux ans après la classe de troisième.

    Niveau Bac

    Bac pro TAO – technicien en appareillage orthopédique. Ce bac pro se prépare en trois ans après la classe de troisième. Les élèves titulaires de CAP du même secteur peuvent également le préparer en 2 ans sous certaines conditions.

    Niveau Bac+2

    • BTS prothésiste-orthésiste. Accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac S, bac STI2D, bac ST2S, bac pro technicien en appareillage orthopédique... il se déroule en 3 ans et non 2.
    • Certificat de technicien supérieur orthopédiste-orthésiste. Accessible avec un Bac général, ou un diplôme de prothésiste-orthésiste ou après une expérience professionnelle de 3 ans dans le domaine médical ou paramédical, il se prépare en 1 an.

    Formation continue

    Vous envisagez une reconversion professionnelle en tant que podo-orthésiste ? Sachez que ce métier est accessible par la voie de la formation continue des adultes en préparant le CAP podo-orthésiste, le bac professionnel technicien en appareillage orthopédique spécialité podo-orthèse, ou le  BTS podo-orthésiste mais également le titre professionnel (TP) agent technique prothésiste et orthésiste..

    Ces certifications sont également accessibles dans le cadre de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

    Évolutions possibles du podo-orthésiste

    Après plusieurs années d’expériences, un podo-orthésiste peut occuper des fonctions d’encadrement, voire de direction.

    Pour les titulaires du BTS qui dispose d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans, il est possible de se mettre à son compte.

    Salaire d’un podo-orthésiste

    Le podo-orthésiste touche en moyenne 1700€ bruts mensuels mais cette rémunération évolue dans une fourchette de 1400 à 2000€ brut.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti