10 métiers du social qui recrutent

Quand on envisage une reconversion professionnelle, la quête de plus de sens au quotidien fait partie des priorités courantes. Quoi de mieux alors que d’exercer une profession entièrement tournée vers les autres tout en vous assurant un recrutement rapide ?

Une carrière sociale est certainement ce qui vous conviendra le mieux dans ce cas. 

En effet, entre le vieillissement de la population, la volonté d’intégrer au mieux les personnes handicapées ou encore des naissances toujours plus nombreuses, les besoins en professionnels qualifiés ne risquent pas de faiblir dans les prochaines années.

Les métiers du social qui recrutent sans diplôme

AMP ou Aide médico-psychologique

AMPAppelé également accompagnant éducatif et social, l’AMP travaille auprès de personnes handicapées ou dépendantes de tout âge. Accompagnement dans les actes du quotidien, les activités d'éveil ou encore l’animation de la vie sociale pour rompre l’isolement, ses missions sont aussi variées que les personnes qu’il côtoie au quotidien. L’Aide médico-psychologique travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire et est souvent encadré par un infirmier ou par un travailleur social. Il peut travailler dans une institution spécialisée (EHPAD, MAS, hôpital, ...) ou directement au domicile des patients.

Formations : Aucun diplôme n'est nécessaire pour postuler au concours d’entrée du DEAES (Diplôme d'État d'Accompagnant éducatif et social) qui est également accessible via la VAE.

Salaire : Le salaire brut mensuel d'un AMP débutant dans le secteur public est autour du SMIC. Dans le privé, il peut atteindre aux alentours des 1 900 € en fin de carrière.

Découvrez le métier d’Aide médico-psychologique

Animateur socioculturel

Animateur socioculturelL’animateur socioculturel encadre des groupes de personnes et leur organise des activités dans un objectif : favoriser l'épanouissement et la créativité. Il intervient auprès des jeunes, des seniors, des personnes en difficulté sociale ou en situation de handicap, afin de favoriser leurs échanges et faciliter leur expression, leur créativité et leur socialisation.

Formations : Aucun diplôme n'est nécessaire pour postuler mais il faut juste être titulaire au minimum du Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT) option loisirs du jeune et de l'enfant. 

Salaire : Suivant la structure qui l’emploie, la rémunération sera différente. L’animateur débutant dans une structure associative touchera environ 1 500 € bruts par mois.

Découvrez le métier d’animateur socioculturel

AVS ou Auxiliaire de Vie Sociale

Auxiliaire de vie socialeMétier de vocation passionnant de par sa forte dimension humaine, auxiliaires de vie est un métier qui recrute énormément en raison du vieillissement de la population. Par ses actions, l’AVS contribue non seulement à la sauvegarde de l’autonomie et au maintien à domicile mais également à la lutte contre l’exclusion sociale au travers de sortie notamment. 

Véritable épaule sur laquelle se reposer, l’Auxiliaire de vie sait devenir une confidente, un soutien moral et un véritable réconfort pour ces personnes en difficulté.

Formations : Devenir AVS est encore accessible sans diplôme si vous avez de l’expérience dans le domaine mais la profession se développant, elle tend à se professionnaliser.

Salaire : Le salaire mensuel moyen net d’un AVS salarié est d’environ 1460 € pour un homme et 1400€ pour une femme (environ 175000 salariés en France).

Découvrez le métier d’Auxiliaire de Vie Sociale

Moniteur-éducateur

Moniteur educateurLe moniteur-éducateur aide enfants, ados, adultes ou personnes âgées en situation de dépendance ou de précarité, isolés ou ayant des troubles comportementaux, familiaux ou sociaux, à retrouver leur autonomie et à s’épanouir. Il s’assure ainsi de leur réinsertion dans la société. 

Il exerce dans des centres de soins, des établissements sociaux, des instituts médico-pédagogiques, des associations, des centres d’aide par le travail, des foyers d’enfants.

Formations : Aucun diplôme n'est nécessaire pour postuler au concours d’entrée du diplôme d'État de moniteur éducateur (DEME).

Salaire : En moyenne, le salaire évolue entre 1600 et 2600€.

Découvrez le métier de moniteur-éducateur

Accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Accompagnateur de personnes à mobilité réduiteÉgalement nommé chauffeur ou conducteur accompagnateur de personne à mobilité réduite, ce professionnel permet aux personnes qui souffrent d’un handicap (permanent ou temporaire) qu’il soit physique, mental, sensoriel ou intellectuel ou d’une dépendance qui ne leur permet plus de pouvoir se déplacer sans un accompagnement, de poursuivre autant que faire se peut les activités quotidiennes.

Formations : Pour devenir accompagnateur de personne à mobilité réduite, aucun diplôme n’est requis, hormis le permis de conduire B.

Salaire : L’accompagnateur touche un salaire qui tourne autour du SMIC dans la plus grande majorité des cas.

Découvrez le métier d’Accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test

Les métiers du social qui recrutent avec le bac au minimum

Assistante sociale

Assistante socialeL'assistante sociale ou assistante de service social apporte son aide à des personnes ayant des problèmes professionnels, familiaux ou encore financiers : chômage, alcoolisme, recherche de logement, surendettement, divorce, violence… Elle mène ses actions auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes ou de personnes âgées. Elle peut aussi prendre part à des projets pour le développement social de quartiers défavorisés.

Formations : Accessible en 3 ans après le bac en préparant le Diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS)

Salaire : Le salaire d’une assistante sociale varie entre 1 500 et 2 000 euros brut par mois.

Découvrez le métier d’Assistante Sociale

Conseiller en économie sociale et familiale ou CESF

Conseiller en économie sociale et familialeMain dans la main avec d’autres travailleurs sociaux tels que les assistantes sociales et les éducateurs, le conseiller en économie sociale familiale (CESF) soutient des personnes ou des familles qui ne parviennent plus à se débrouiller seules et les aides à retrouver une autonomie et un équilibre de vie. Ainsi, il limite les risques d’exclusion sociale, les brises de leur isolement et améliore leurs conditions de vie.

Formations : Accessible uniquement après un BTS économie sociale familiale ( à partir de 2020), le diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale DECESF est reconnu bac +3.

Salaire : Dans le public, le CESF gagne environ 1 500 euros bruts par mois en début de carrière et jusqu’à près de 2 000 € dans les caisses d’allocations familiales. Dans le secteur associatif, il peut gagner 1 700 € bruts mensuels en début de carrière et près de 2 900 € en fin de carrière.

Découvrez le métier de CESF

Éducateur spécialisé

Éducateur spécialiséEnfants handicapés, enfants ou adultes en difficulté sociale, toxicomanes ou détenus, son objectif est de les aider à retrouver leur autonomie ou à s'insérer au sein de la société.

Pour y parvenir, il élabore des projets personnalisés des personnes dont il a la charge tout en respectant les directives de l'établissement dont il dépend : discussion, sorties, ateliers, soutien scolaire, théâtre, sport, informatique, etc.

Formations : Un seul diplôme permet d'exercer le métier : le diplôme d'état d’éducateur spécialisé (DEES). Accessible avec le baccalauréat ou un titre équivalent ou un diplôme, certificat ou titre inscrit au RNCP au moins de niveau bac, ce diplôme est reconnu bac +3.

Salaire : En moyenne, le premier touche entre 1500 et 2400€, le second entre 1700 et 2600€.

Découvrez le métier d’éducateur spécialisé

Conseiller en Insertion Professionnelle

Conseiller en Insertion ProfessionnelleInformer, conseiller et aider des personnes à résoudre des problèmes à finalité professionnelle et à prendre des décisions adaptées, voici le quotidien de ce professionnel. Le conseiller en insertion professionnelle est l'interlocuteur qui permet de se repérer dans le monde complexe de la formation et du marché de l’emploi pour construire et s'approprier un parcours d'accès à l'emploi et surmonter les freins rencontrés.

Formations : diplôme de niveau Bac+3 minimum comme licence de sociologie, licence de psychologie, master Intervention et développement social...

Salaire : Le salaire dépend de beaucoup de la structure qui emploie le professionnel mais le salaire minimum moyen d’un conseiller ou d’une conseillère en insertion sociale et professionnelle est d’environ 1 700 € par mois.

Découvrez le métier de Conseiller en Insertion Professionnelle

Accompagnant d’élève en situation de handicap

Accompagnant d’élève en situation de handicapL’AESH facilite, favorise et participe à l’autonomie des enfants, adolescents et jeunes adultes en situation de handicap dans leurs activités d’apprentissage, leurs activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs.

Formations : Pour devenir AESH, il faut être titulaire du diplôme d'Etat d'accompagnement éducatif et social (DEAES) option inclusion accessible avec le bac au minimum.

Salaire : Les AEHS sont rémunérés au SMIC lorsqu’ils travaillent à temps complet. Avec l’expérience, leur rémunération évolue pour atteindre 1700€ bruts max.

Découvrez le métier d’AESH

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test