Moniteur-éducateur | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un Moniteur-éducateur ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier  Moniteur-éducateur.

Moniteur-éducateur
Sommaire

    Le métier de Moniteur-éducateur au quotidien

    Main dans la main avec les médecins traitants, psychologues, psychomotriciens, le moniteur-éducateur aide enfants, ados, adultes ou personnes âgées en situation de dépendance ou de précarité, isolés ou ayant des troubles comportementaux, familiaux ou sociaux, à retrouver leur autonomie et à s’épanouir. Il s’assure ainsi de leur réinsertion dans la société. 

    Il exerce dans des centres de soins, des établissements sociaux, des instituts médico-pédagogiques, des associations, des centres d’aide par le travail, des foyers d’enfants.

    Ses missions sont diverses : 

    • activités éducatives, 
    • séances d’initiation spécialisée, 
    • animations et loisirs 
    • accompagnement au quotidien : repas, bain, soins du corps, procédures administratives

     

    Ses objectifs consistent à pousser les personnes à mieux s’exprimer, à partager leurs émotions, leur histoire et à s’ouvrir afin de les aider à surmonter leurs problèmes. 

    Un éducateur spécialisé supervise le moniteur éducateur dans l’exercice de son métier.

    Qualités requises pour devenir moniteur-éducateur

    Le métier de moniteur-éducateur n’est pas de tout repos. Entre les permanences de nuit ou du week-end, les rythmes irréguliers dans les internats, ce professionnel doit savoir s’adapter et faire preuve d’un fort investissement personnel.

    Le moniteur-éducateur s’adresse à des personnes en difficulté et parfois en situation de grande détresse. Il doit donc savoir les mettre en confiance, les écouter et les rassurer.

    Le moniteur-éducateur intervient à la fois pour les repas, la toilette, dans l'organisation de la vie quotidienne et les démarches administratives. Il doit par conséquent avoir une grande capacité d’organisation. 

    Les formations pour devenir moniteur-éducateur

    Un seul diplôme permet d'exercer le métier : diplôme d'État de moniteur éducateur (DEME). Accessible sur concours sans condition de diplôme, ce diplôme est reconnu niveau bac. Pour les titulaire du bac ou d'un diplôme équivalent, une dispense de l'épreuve écrite est accordée.

    Salaire d’un moniteur-éducateur

    Suivant que l’éducateur soit Moniteur-éducateur et intervenant familial ou Moniteur-éducateur et intervenant familial principal, la grille de rémunération sera différente. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. En moyenne, le premier touche entre 1600 et 2400€, le second entre 1700 et 2600€.

    Débouchés et évolutions

    Les moniteurs peuvent travailler dans le secteur privé, comme les associations, ou dans la fonction publique :

    • Centres de soins
    • Centres de rééducation
    • Foyers de jeunes
    • Instituts médicaux pédagogiques
    • Internats
    • Centres hospitaliers
    • Maisons de retraite
    • etc.

    Ce secteur recrute beaucoup de jeunes diplômés. Le métier de moniteur-éducateur est une étape vers le métier d’éducateur spécialisé, d'éducateur technique spécialisé, éducateur de jeunes enfants, technicien de l'intervention sociale et familiale avec des formations complémentaires. Après 5 années d’expérience et l'obtention du certificat d'aptitude à la direction d'établissement, il peut encadrer un service social ou diriger un établissement éducatif.

    Démarrez votre reconversion