Technicien de l'intervention sociale et familiale | Fiche métier

Quelles sont les missions d’un Technicien de l'intervention sociale et familiale ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier Technicien de l'intervent

Technicien de l'intervention sociale et familiale
Sommaire

    Le métier de Technicien de l'intervention sociale et familiale 

    Appelé également travailleur familial, le technicien de l'intervention sociale et familiale opère auprès de personnes et de familles qui requièrent de l’aide dans le cas de difficultés particulières et passagères (décès d’un proche, situation de handicap, hospitalisation, etc.) en leur apportant une aide matérielle à domicile. Ses périodes d’intervention peuvent être courtes, après un accident par exemple ou  longues, notamment pour la prise en charge d'une personne âgée.

    En soutenant ces personnes, le TISF favorise le maintien à domicile.

    Les missions du technicien sont diverses :

    • décharger les familles d'une partie des tâches quotidiennes : ménage, lessive, préparation des repas, courses, toilette des enfants, etc. 
    • conseiller sur la gestion du budget familial et guider les démarches administratives.

    Qualités requises pour devenir technicien de l'intervention sociale et familiale

    Le technicien de l'intervention sociale et familiale s’adresse à des personnes en difficulté et parfois en situation de grande détresse. Il doit donc savoir les mettre en confiance, les écouter et les rassurer.

    Le technicien de l'intervention sociale et familiale intervient à la fois pour les repas, la toilette, dans l'organisation de la vie quotidienne et les démarches administratives. Il doit par conséquent avoir une grande capacité d’organisation. 

    Il s'agit d'un métier qui nécessite du tact, un fort intérêt pour la relation d'aide, et se savoir conserver sa neutralité. 

    Les formations pour devenir technicien de l'intervention sociale et familiale

    Formation initiale

    Un seul diplôme permet d'exercer le métier : diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale (TISF). Accessible sur concours sans condition de diplôme, ce diplôme est reconnu niveau bac. Pour les titulaire du bac ou d'un diplôme équivalent, une dispense de l'épreuve écrite est accordée.

    Formation continue

    Il est possible de devenir TISF par la formation continue, l'alternance et/ou la Validation d'Acquis de l'Expérience (VAE).

    Salaire d’un TISF

    Suivant le grade ou l’échelon, la grille de rémunération sera différente. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. En moyenne, le salaire est compris entre 1700 et 2300€.

    Débouchés et évolutions

    Le TISF est recruté par les associations d'aide à domicile en milieu urbain ou rural, les collectivités locales, les organismes sociaux comme la Sécurité sociale, la CAF (caisse d'allocations familiales) ou les mutuelles.

    S’il est âgé de trente ans au moins et a un minimum de 5 ans d’ancienneté professionnelle, le technicien peut obtenir un certificat national de compétence de déléguée à la tutelle aux prestations sociales en effectuant un stage de promotion professionnelle.

    Le diplôme d’Etat de technicien de l’intervention sociale et familiale permet de se présenter aux épreuves d’admission dans les écoles de moniteur-éducateur, d’éducateur de jeunes enfants, d'éducateur spécialisé et de bénéficier d’allègements ou de dispense de formation dans certaines conditions.

    Par le biais de formations, le TISF peut se tourner vers l'encadrement de jeunes enfants ou vers un poste de moniteur éducateur. Prendre la direction d'un centre social est également une possibilité, de même que le poste de conseiller conjugal et familial.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti