Médiateur familial | Fiche métier

Quelles sont les missions du médiateur familial ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de médiateur familial.

Médiateur familial
Sommaire

    Métier de médiateur familial

    Spécialiste de la médiation, ce professionnel est indispensable pour aider à la gestion et à la résolution des conflits au sein d'une famille.

    Découvrez en détail cette profession : mission, salaire, formations possibles, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un médiateur familial ?

    Intervenant dans les situations de conflits familiaux (divorce ou mauvaises relations au sein d’un couple, difficultés de succession…) et quand le dialogue est rompu, le médiateur familial tente d’apporter des solutions adaptées et répondant aux besoins de chacune des personnes impliquées.

    Suivant les situations, ce professionnel de la médiation peut suivre les familles sur plusieurs mois.  Si le problème dépasse son champ d'intervention, il peut être amené à orienter ses clients vers un autre professionnel (psychologue, juriste...). 

    Ce métier est le plus souvent exercé par des professionnels déjà confirmés dans le champ du social, de la psychologie ou de l’accompagnement familial et ne s’exerce pas à plein temps.

    Le médiateur familial intervient parfois à la demande du juge des affaires familiales mais la démarche demeure toujours volontaire et le facteur humain, prédominant, engrange toujours une grande part d'incertitude.

    Les missions d’un médiateur familial

    • Identification du motif de consultation d'une personne
    • Analyse du contexte de vie d'une personne
    • Vérification du consentement des participants et de leur motivation lors de la mise en place de la médiation 
    • Information sur les modalités d'intervention
    • Elaboration du contrat de médiation avec le couple ou la famille
    • Organisation des réunions entre individus ou au sein d'un groupe
    • Information sur les prestations sociales, sur les droits et les obligations du bénéficiaire
    • Proposition d’un accompagnement à la personne
    • Suivi du couple ou de la famille 
    • Accompagnement à la formalisation du projet d'entente conjugal ou familial
    • Orientation de ses clients vers un autre professionnel (psychologue, juriste...) lorsque le problème dépasse son champ d'intervention
    • Développement d’un réseau de partenaires

    Qualités requises pour devenir médiateur familial

    Le médiateur familiale s’adresse à des personnes en difficulté pour la plupart. Pour exercer le métier, il est donc essentiel d’avoir de l’empathie, le sens du contact et de l’écoute pour établir une vraie relation de confiance. 

    Le métier exige également une grande discrétion, une absence de préjugés mais aussi de la lucidité.

    Il doit faire preuve d'humilité et poser la distance nécessaire pour ne pas se laisser envahir par des problèmes qui ne sont pas les siens.

    Comment devenir médiateur familial ?

    Formation initiale

    L'accès au métier de médiateur familial nécessite obligatoirement d’être titulaire du diplôme d'État médiateur familial. Pour suivre cette formation, un diplôme de travail social ou paramédical préalable est nécessaire ou un diplôme de niveau bac + 3 dans les disciplines juridiques, psychologiques ou sociologiques.

    Le diplôme d'Etat médiateur familial se prépare dans 10 établissements de formation en France, tous hors Ile-de-France.

    Formation continue

    Le diplôme d'Etat médiateur familial est également accessible par la voie de la formation continue. 

    Salaire d’un médiateur familial

    Un médiateur familial débutant gagne quelque 2 000 euros bruts mensuels, 2 700 euros environ en fin de carrière.

    Débouchés et évolutions du médiateur familial

    Peu de postes de médiateur sont créés chaque année en France. Il est toutefois possible de déboucher sur ce poste après avoir exercé des fonctions dans le domaine de la psychologie, de l'accompagnement ou du social. Ce métier est donc plutôt une fonction vers laquelle on évolue.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti