Animateur socioculturel | Fiche métier

Quelles sont les missions de l'Animateur socioculturel ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d'Animateur socioculturel.

Animateur socioculturel
Sommaire

    Métier d'Animateur socioculturel 

    L’animateur socioculturel intervient auprès des jeunes, des seniors, des personnes en difficulté sociale ou en situation de handicap, afin de favoriser leurs échanges et faciliter leur expression, leur créativité et leur socialisation.

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un animateur socioculturel ? 

    L’animateur socioculturel s’épanouit pleinement dans le sport, les loisirs et la culture où il encadre des groupes de personnes et leur organise des activités dans un objectif : favoriser l'épanouissement et la créativité. En tant qu’animateur de quartier, il peut également intervenir dans des actions d'alphabétisation, des campagnes d'information, des sorties culturelles, des séances de ciné-club ou des expositions.

    Enfants, adolescents ou personnes âgées, l’animateur socioculturel s’adresse à tous. 

    Il travaille souvent au sein d'une petite équipe encadrée par un responsable d'animation ou un coordonnateur de quartier.

    L’animateur socioculturel est aussi en relation avec divers partenaires : associations, services municipaux, missions locales d'insertion, caisses d'allocations familiales…

    Missions d’un animateur socioculturel

    Entouré des autres animateurs et du personnel encadrant, ses missions consistent à :

    • Ecouter pour établir une relation de confiance 
    • Repérer les besoins 
    • Identifier les difficultés (de communication, d’expression, d’insertion, de motricité, de compréhension, de tensions…) 
    • Identifier le degré d'autonomie, physique et intellectuelle, de chacun d’entre eux et proposer des activités adéquates 
    • Distraire quotidiennement les individus 
    • Créer un lien social où chacun est libre de s'épanouir pleinement.

    Où exerce l’animateur socioculturel ?

    L’animateur socioculturel peut exercer 

    • au sein d’associations : MJC (maisons des jeunes et de la culture), maisons pour tous, clubs du troisième âge, associations rurales, centres culturels…
    • au sein d'établissements sociaux et médico-sociaux : maisons de retraite, foyers de travailleurs, centres d'accueil, autres centres spécialisés dédiées à la petite enfance, aux personnes âgées ou aux personnes handicapées
    • dans la fonction territoriale : la moitié des animateurs socioculturels travaillent dans des structures dépendant de collectivités territoriales ou dans des services municipaux.

    Qualités requises pour devenir Animateur socioculturel

    Pour être animateur socioculturel, bien évidemment, il faut avoir de grandes qualités relationnelles et avoir un sens du contact très développé. L’humain est le cœur de ses missions.

    Pédagogie, patience et diplomatie sont également des qualités requises pour toucher chacun de ses publics.

    L’animateur se doit d’être plein de motivation et de dynamisme afin de transmettre son énergie au groupe et de lui donner envie de participer aux activités. Le sens des responsabilités est bien sur indispensable pour exercer ce métier.

    Les formations pour devenir Animateur socioculturel

    Formation initiale

    Sans diplôme, niveau 3ème

    • Brevet d'aptitude professionnelle d'assistant animateur technicien (BAPAAT) option loisirs du jeune et de l'enfant en 1 an. Ce diplôme permet d'encadrer, d'animer ou d'accompagner des activités physiques, sportives et socioculturelles. 

    Avec le brevet ou le BAPAAT

    • Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (BPJEPS) spécialité animateur en 18 mois et permet d’obtenir un diplôme de niveau bac.

    Avec le BAC

    • DEUST animation et gestion des activités physiques et sportives ou culturelles en 2 ans 
    • DUT carrières sociales option animation sociale et socioculturelle 

    Avec un BAC +2

    • Diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité animation socio-éducative ou culturelle 

    Avec un BAC+3

    Diplôme d'État supérieur de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DESJEPS) spécialité animation socio-éducative ou culturelle 

    Master professionnel sciences humaines et sociales mention intervention et développement social (bac + 5) 

    A noter :  dans le domaine de l'animation, vous avez également accès à des diplômes non professionnels (BAFA, BASE, BAFD) qui tout en vous apportant une première expérience vous permettent de travailler pendant les vacances.

    Formation continue

    Le métier d’animateur socioculturel vous est également accessible par la voie de la formation professionnelle des adultes du BAPAAT au master professionnel. En plus de ces formations, il existe celle de CQP animateur périscolaire.

    Ces différentes certifications peuvent faire l’objet d’une VAE.

    Salaire d’un Animateur socioculturel

    Suivant la structure qui l’emploie, la rémunération sera différente. L’animateur débutant dans une structure associative touchera environ 1 500 € brut par mois.

    Au sein d’une collectivité territoriale, celle-ci passera de 1 500 € à 2 600 € brut par mois selon l'ancienneté dans la profession.

    Dans la fonction publique, le salaire évoluera entre 1 400 € et 2 200 € brut par mois + primes.

    Évolutions de l’animateur socioculturel

    Un animateur de la fonction publique territoriale (FPT) progressera de grade en grade et pourra préparer le DEIS (diplôme d'État en ingénierie sociale) après 5 ans d'ancienneté.

    Un animateur associatif évoluera vers des fonctions d'encadrement ou de direction de projet.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti