Hacker éthique | Fiche métier

Quelles sont les missions du hacker éthique ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de hacker éthique.

Hacker éthique | Fiche métier

Métier de hacker éthique

D'après le dernier baromètre de la cybersécurité des entreprises du CESIN, le taux d'entreprises françaises ayant déclaré des cyberattaques au cours des douze derniers mois est de 65 % (en janvier 2020). Près de 60% des attaques ont des conséquences néfastes sur les activités des entreprises et pour un quart d’entre elles, la perte productive et financière est tellement significative qu’elle peut aller jusqu’à la faillite.

Pour arrêter les cyberattaques et les tentatives de piratage sur des sites Web, de plus en plus d'entreprises font appel à un hacker éthique.

Même si ce métier de l’informatique est relativement récent, il est actuellement en plein essor. Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

Qu’est-ce qu’un hacker éthique ?

Egalement appelé hacker white hat ou pirate au chapeau blanc ou pirate bienvaillant, le hacker éthique est un « gentil » hacker. 

Expert de la sécurité informatique, le hacker éthique est un professionnel de plus en plus recherché par les sociétés. 

La raison ? Les attaques de piratage sont en constante évolution.

Par conséquent, les entreprises de tous les secteurs (banque, informatique, administration, grande distribution, automobile, e-commerce…) ont besoin de ce professionnel pour protéger leur système de sécurité informatique de la cyberdélinquance. 

Le rôle d’un hacker éthique est d'évaluer la sécurité d'un système d'information ou d'un parc informatique.

Pour réussir sa mission, ce spécialiste de sécurité informatique doit penser et agir comme un pirate du web pour mieux les bloquer. 

Mandaté par son entreprise ou son client, il effectue des tests d’intrusion en contournant les règles de sécurité afin de détecter et corriger les failles du système d’information (informatique, voitures connectées, caisses enregistreuses de supermarché, centrales hydroélectriques….). 

Féru d'informatique, le hacker éthique ne compte pas ses heures pour trouver et résoudre des failles découvertes dans les systèmes d'information.

Missions du hacker éthique

Les missions d’un hacker éthique sont les suivantes :

  • Audit d’un système de sécurité informatique
  • Veille technologique
  • Simulation d’intrusion
  • Préparation d’un système de défense pour repousser les attaques
  • Paramétrage et sécurisation de chaque poste de travail

L’évolution du métier va suivre logiquement l’évolution des techniques de hacking. 

Où exerce le hacker éthique ?

Le hacker éthique exerce la plupart du temps dans une grande entreprise dans une industrie de pointe ou dans une société de services informatiques.

Il peut également travailler dans une administration, dans un établissement financier (banque, établissement de crédits et indice boursier) ou dans une société du numérique.

Tendance de la profession

3,5 millions de postes seraient à pourvoir dans le monde, dans le secteur de la cybersécurité, d’ici fin 2021 (selon une étude « Global Digital Trust Insights 2021 » publiée en novembre 2020). 

Tout comme le secteur, le métier de hacker éthique a de belles perspectives d’avenir.

Qualités requises pour devenir hacker éthique

Pour devenir hacker éthique, plusieurs qualités et compétences sont indispensables :

  • passion et connaissances en sécurité informatique
  • connaissance du droit et des lois sur l’informatique 
  • rester éthique et légal
  • curiosité
  • dynamisme
  • réactivité
  • créativité
  • disponibilité
  • sens de la confidentialité
  • aimer le travail en équipe
  • goût du défi

Formations pour devenir hacker éthique

Il n’existe pas encore de diplôme entièrement dédié pour les hackers éthiques.

Néanmoins, quelques formations supérieures universitaires ou d’école d’ingénieurs forment aux techniques de piratage.

  • la formation POEC Développement informatique et Cybersécurité, École Cyberfull, Clermont-Ferrand 
  • le TP Concepteur(trice) / Développeur(se) d’applications, École Cyberfull, Clermont-Ferrand 
  • la licence professionnelle CDAISI (Cyber-défense, anti-intrusion des systèmes d'information), IUT de Valenciennes
  • le Master Networks & Security Manager, Efrei Paris
  • le MSc Cybersécurité et management, Paris School of Business
  • ... 

Certaines formations sont accessibles aux candidats en reconversion ou en évolution professionnelle.

Il existe également quelques certifications :

  • la certification OCSP : Offensive Security Certified Professional
  • la certification CEH : Certified Ethical Hacker (très souvent exigée par les entreprises)
  • ...

Évolutions possibles du hacker éthique 

Avec l’expérience, un hacker éthique peut devenir responsable de sécurité informatique d’une entreprise ou d’une institution ou bien travailler comme indépendant en tant que consultant.

Salaire d’un hacker éthique 

La rémunération d’un hacker éthique varie en fonction de la taille de l’entreprise qui l’emploie et de son expérience.

Mais en moyenne, un hacker éthique débutant touche 4 000€ par mois contre 7 500€ pour un profil sénior.

De plus en plus de professionnels sont rémunérés sous forme de récompenses à la résolution d'un bug grâce aux plateformes de bug bounty.

Perdu(e) dans votre vie professionnelle
En moins de 2 min., découvrez comment donner un second souffle à votre carrière
Faites le test