Quelle sont les missions d’un Community manager ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Community manager.

Sommaire

    Vous êtes plutôt créatif, aimez communiquer et possédez une forte appétence pour le numérique. Pourquoi ne pas vous orienter vers le métier de community manager ?

    Vous aurez tout loisir de créer et fédérer une communauté d’internautes pour promouvoir une marque et gérer sa réputation sur les réseaux sociaux. 

    Cette fiche métier community manager vous aidera à trouver la formation à suivre et tout savoir de cette profession passionnante.

    Community manager : présentation du métier

    Qu’est-ce qu’un community manager ?

    Le community manager est un professionnel du web dont le rôle est apparu avec l'avènement des réseaux sociaux. Son importance a considérablement augmenté, en particulier auprès des nouvelles générations, et il est devenu un acteur indispensable pour les entreprises cherchant à développer leur présence en ligne.

    La principale mission du community manager est de dynamiser et d'animer une communauté d'internautes à travers les médias sociaux, en mettant en avant des centres d'intérêts communs liés à une marque, une entreprise ou une institution. En agissant comme ambassadeur, il représente ces entités auprès des utilisateurs en dialoguant avec eux et en surveillant les discussions et les retours sur la toile. Cette interaction constante est cruciale pour fidéliser le public existant et attirer de nouveaux adeptes.

    La gestion des contenus occupe également une place centrale dans les responsabilités du community manager. Il doit créer et administrer des contenus variés et attrayants, alignés avec la stratégie de communication de l'entreprise, afin de maintenir un intérêt constant au sein de la communauté. Cela peut inclure la rédaction d'articles, la création de visuels, la réalisation de vidéos, et d'autres formes de contenus adaptées aux différentes plateformes sociales.

    Le community manager occupe ainsi une position centrale dans la stratégie de communication digitale, en veillant à ce que la marque soit bien perçue en ligne, que la communauté soit engagée, et que les objectifs de notoriété et de fidélisation soient atteints.

    Quelles sont les missions du community manager ?

    Les missions du community manager sont diverses et variées, mais elles convergent toutes vers la gestion et le développement de la présence en ligne d'une marque, d'une entreprise ou d'une institution à travers les médias sociaux.

    Veille et gestion de l'e-réputation

    • Surveiller les conversations en ligne pour comprendre ce qui se dit sur la marque.
    • Répondre aux commentaires positifs et négatifs de manière professionnelle.
    • Gérer les crises de réputation en ligne et élaborer des stratégies de réponse appropriées.

    Animation de la communauté

    • Créer et entretenir une atmosphère engageante au sein des plateformes sociales.
    • Stimuler les discussions et encourager la participation des membres de la communauté.
    • Organiser des événements en ligne, des concours ou des sondages pour impliquer la communauté.

    Création de contenu

    •  Produire du contenu varié et attrayant, en accord avec la stratégie de communication.
    • Rédiger des articles, créer des visuels, concevoir des infographies, produire des vidéos, etc.
    • Adapter le ton et le style en fonction de la plateforme et du public cible.

    Gestion des plateformes sociales

    • Administrer les comptes sur différentes plateformes sociales (Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, etc.).
    • Planifier et publier régulièrement du contenu, en respectant les meilleures heures de diffusion.
    • Utiliser des outils d'analyse pour évaluer les performances et ajuster la stratégie en conséquence.

    Interaction et relation client

    • Répondre aux questions et préoccupations des utilisateurs de manière rapide et efficace.
    • Faciliter la communication entre la communauté et l'entreprise.
    • Personnaliser les interactions pour renforcer la relation client.

    Collaboration avec les autres départements

    • Travailler en étroite collaboration avec le service marketing pour assurer la cohérence de la stratégie.
    • Collaborer avec le service client pour résoudre les problèmes remontés par la communauté.
    • Participer à la définition des objectifs et des KPIs (indicateurs clés de performance) liés à la présence en ligne.

    Analyse des performances

    • Utiliser des outils d'analyse pour mesurer l'efficacité des campagnes et des activités en ligne.
    • Rapporter régulièrement sur les résultats et recommander des ajustements stratégiques si nécessaire.

    Quelles seront vos conditions de travail ?

    Les horaires de travail d'un community manager suivent généralement un cadre classique en journée, mais ce métier ne se limite pas à des plages horaires fixes. 

    En réalité, les community managers sont souvent enclins à travailler au-delà des heures conventionnelles, car leur rôle exige une vigilance continue et une disponibilité en temps réel sur les médias sociaux.

    Le stress peut faire partie intégrante du quotidien d'un community manager en raison des relations parfois conflictuelles avec les membres de la communauté et de la charge de travail qui peut être particulièrement importante à certains moments.

    Enfin, il exerce son activité principalement au sein d'un bureau, passant la majeure partie de son temps de travail en environnement clos ou en open space. 

    Qui recrute des community managers ?

    Le community manager exerce habituellement ses fonctions au sein d'une agence spécialisée, mais il peut également occuper un poste en interne pour une entreprise, un annonceur, un site web, ou choisir d'opérer en tant que freelance. Sa polyvalence et sa compréhension aiguisée des dynamiques des réseaux sociaux font de lui un élément central dans la stratégie de communication digitale des entreprises.

    Tendances de la profession

    Comme nous l’avons précisé en introduction, les métiers du web sont en perpétuelles évolutions offrant de magnifiques opportunités de recrutement. 

    Ce secteur ne connaît donc pas la crise et vouloir s’y lancer vous donne toutes les chances de réussir votre projet de reconversion professionnelle.

    Pourquoi une reconversion en tant que community manager ?

    • rémunération attractive
    • nombreuses voies d’accès accessible à tout niveau 
    • possibilité de télétravail ou de freelancing ;
    • diversité des missions ;
    • multiples évolutions professionnelles possibles.

    Quelle formation pour devenir community manager ? 

    Si ce métier est accessible sans diplôme, les recruteurs ont tout de même tendance à se tourner vers des candidats issus du  journalisme ou des différents secteurs de l’écriture et la rédaction, ou encore de la communication et du marketing. 

    Le métier de community manager n’est à l’heure actuelle pas encore l’objet de beaucoup de formations spécifiques mais de plus en plus d’écoles commencent à proposer des cursus spécifiques.

    Accessible avec un niveau bac +2, les recruteurs demandent de plus en plus des niveaux bac +3  et bac + 5 avec une spécialisation dans la communication digitale.

    Formation initiale

    Bac +2 : 

    Bac +3

    • BUT MMI - métiers du multimédia et de l'internet parcours : stratégie de communication numérique et design d'expérience
    • Licence pro E-commerce et marketing numérique. Différents parcours.
    • Licence pro métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation.
    • Différents parcours : Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Animation de Réseaux et de Communautés (TIC ARC) à la IUT Nantes, animation des communautés et réseaux sociaux numériques
    • Licence pro métiers de la communication : chargé de communication.
    • Différents parcours : chargé de communication off-line et on-line (Lille 3)
    • diplôme Ina documentaliste multimédias - gestionnaire de médias et de données,

    Bac +5 

    • diplôme d'école de commerce
    • diplôme d'IEP 
    • MBA en marketing digital
    • diplôme d'écoles de communication, de marketing, de relations publiques ou de journalisme :

    Formation continue

    Pour les professionnels déjà diplômés, quelques perfectionnements comme le certificat de community manager délivré par le CFPJ sont accessibles en formation continue. 

    Pour ceux qui souhaitent se réorienter vers ce métier, il convient de suivre au minimum une formation aux réseaux sociaux. 

    Ces formations pourraient vous intéresser

    Nextformation
    Conseiller numérique
    Proposé par Nextformation
    6 mois : 4 mois de formation et 2 mois de stage
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    RM Formation
    Réussir sa présence en ligne grâce au webmarketing
    Proposé par RM Formation
    35 heures
    À distance
    1 500,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Enaco
    BTS Communication
    Proposé par Enaco
    2 ans ou 2506h
    À distance
    3 501,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    STUDI la grande école 100% en ligne
    Bachelor Communication digitale
    Proposé par STUDI la grande école 100% en ligne
    450h : 10 mois
    À distance
    4 390,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    ESGCI
    Bachelor Communication Evénementielle et Digitale
    Proposé par ESGCI
    1, 2 ou 3 ans selon l’année d’admission
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations community manager
    Trouvez les formations community manager adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités pour devenir un bon community manager

    Curiosité

    Surfer, fouiner, dénicher des infos intéressantes pouvant servir l’entreprise. Le communiy manager doit prêter attention à tout ce qui se dit sur la toile à propos de l’organisation pour laquelle il travaille.

    Bonnes qualités rédactionnelles

    Le community manager rédige de nombreux messages au quotidien sur les réseaux sociaux, des articles pour des blogs ou encore des réponses aux internautes. La maîtrise parfaite de la langue française, voire d’une seconde, est primordial tout comme l’esprit de synthèse.

    Créativité

    Pour convaincre facilement ses auditeurs, le community manager doit être capable d’améliorer les outils de communication et d’en créer de nouveaux. 

    Réactif

    Quand on gère la réputation d’une organisation, il faut savoir répondre rapidement. La réactivité de ce professionnel est donc indispensable. 

    Savoir gérer les conflits

    Quand on travaille au contact d’un public d’internautes, il faut s’attendre à devoir faire face à des conflits et les dénouer. Le CM donc alors être ouvert au dialogue et savoir rester poli et amical. 

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Conception et analyse d'enquête
    • Logiciel de gestion clients
    • Logiciels d'édition multimédia
    • Logiciels de gestion de base de données
    • Outils de web analyse - web analytics
    • Search Engine Marketing (SEM)
    • Approvisionnement en ligne / E achat
    • E-commerce
    • Webmarketing
    • Règlement Général européen sur la Protection des Données (RGPD)
    • Réglementation des jeux et loteries
    • Réglementation du commerce électronique
    • Référencement naturel (SEO)
    • Référencement web

    Savoir-faire

    • Concevoir des supports de communication et d'image
    • Concevoir un site web
    • Rédiger du contenu web
    • Réaliser des enquêtes et des sondages en ligne
    • Réaliser la mise à jour d'un site web
    • Accueillir, orienter, informer une personne
    • Identifier, traiter une demande client
    • Améliorer le positionnement d'un site web
    • Maîtriser la e-réputation d'une entreprise
    • Mettre en place une solution de web Analytics
    • Négocier des partenariats
    • Analyser le trafic d'un site web
    • Créer des documents numériques
    • Appliquer les règles de diffusion de l'information et de la communication
    • Analyser des échanges communautaires en ligne
    • Évaluer l'e-réputation d'un site web

    (Source : Pôle Emploi) 

    Évolutions possibles du community manager

    Avec le temps, le community manager peut choisir de se spécialiser dans la publicité, la gestion de médias sociaux ou encore l’e-commerce. 

    Il peut aussi devenir chef de projet numérique, gestionnaire de contenus éditoriaux ou encore consultant social média.

    Salaire du community manager 

    En 2023, le salaire moyen des community managers salariés s’établit à 30 000 euros bruts annuels environ, soit 2 500 €/mois.

    Des disparités importantes sont constatées entre un junior qui touchera plutôt aux alentours de 27 000 € et un senior qui dépassera les 31  000 €. Idem en fonction de la zone géographique avec un salaire pouvant monter  à 35 000 € à Paris contre 27 000 euros dans les autres régions françaises.

    Article mis à jour le 29/04/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Web Informatique