Community Manager | Fiche métier

Quelle sont les missions d’un Community manager ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Community manager.

Community Manager
Sommaire

    Métier de Community Manager

    Créer et fédérer une communauté d’internautes pour promouvoir une marque et gérer sa réputation. Voilà comment nous pourrions résumer le quotidien d’un community manager. Découvrez en détail cette profession moderne.

    Qu’est-ce qu’un Community Manager ? 

    Né avec l’émergence des réseaux sociaux, le community manager fait partie des métiers du web très populaire auprès des nouvelles générations et indispensable pour les entreprises. 

    Il a en charge l’animation d’une communauté d’internautes via les médias sociaux autour de pôles d’intérêts communs, au service d’une marque, d’une entreprise ou d’une institution.

    Ambassadeur de ces dernières auprès des internautes, cet expert des réseaux a pour mission de parler en leur nom et de prêter attention à tout ce qui se dit sur la toile à propos d’elles. Ce dialogue avec les internautes est primordial pour les fidéliser et acquérir de nouveaux "habitués". 

    Il a également pour tâche de créer et de gérer les contenus lui permettant d’animer au quotidien les communautés autour des produits dont il fait la promotion.

    Devenu central dans une entreprise, le community manager travaille principalement en agence, mais aussi pour un annonceur, une entreprise, un site web ou en freelance.

    Les missions du Community Manager 

    • Scruter au quotidien les avis des internautes et analyser l’e-réputation de la marque;
    • Consulter les médias sociaux, les forums et les sites en relation avec l’activité de l’entreprise;
    • Gérer la réputation en ligne de l’entreprise et défendre la marque;
    • Gérer les crises et les bad buzz;
    • Organiser des événements pour rassembler la communauté et  les amener à participer comme des concours ou des défis divers;
    • Créer et gérer les contenus autour des produits et services  dont il fait la promotion.

    Qualités requises pour devenir Community Manager

    Curiosité

    Surfer, fouiner, dénicher des infos intéressantes pouvant servir l’entreprise. Le communiy manager doit prêter attention à tout ce qui se dit sur la toile à propos de l’organisation pour laquelle il travaille.

    Bonnes qualités rédactionnelles

    Le community manager rédige de nombreux messages au quotidien sur les réseaux sociaux, des articles pour des blogs ou encore des réponses aux internautes. La maîtrise parfaite de la langue française, voire d’une seconde, est primordial tout comme l’esprit de synthèse.

    Créativité

    Pour convaincre facilement ses auditeurs, le community manager doit être capable d’améliorer les outils de communication et d’en créer de nouveaux. 

    Réactif

    Quand on gère la réputation d’une organisation, il faut savoir répondre rapidement. La réactivité de ce professionnel est donc indispensable. 

    Savoir gérer les conflits

    Quand on travaille au contact d’un public d’internautes, il faut s’attendre à devoir faire face à des conflits et les dénouer. Le CM donc alors être ouvert au dialogue et savoir rester poli et amical. 

    Les formations pour devenir Community Manager

    Si ce métier est accessible sans diplôme, les recruteurs ont tout de même tendance à se tourner vers des candidats issus du  journalisme ou des différents secteurs de l’écriture et la rédaction, ou encore de la communication et du marketing. 

    Le métier de community manager n’est à l’heure actuelle pas encore l’objet de beaucoup de formations spécifiques mais de plus en plus d’écoles commencent à proposer des cursus spécifiques.

    Accessible avec un niveau bac +2, les recruteurs demandent de plus en plus des niveaux bac +3  et bac + 5 avec une spécialisation dans la communication digitale.

    Formation initiale

    Bac +2 : 

    • BTS Communication,
    • BTS MOC - management commercial opérationnel,
    • BTS TC - technico-commercial,
    • DUT MMI - métiers du multimédia et de l'internet 

    Bac +3

    • licence pro E-commerce et marketing numérique. Différents parcours.
    • Licence pro métiers du numérique : conception, rédaction et réalisation.
    • Différents parcours : Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Animation de Réseaux et de Communautés (TIC ARC) à la IUT Nantes, animation des communautés et réseaux sociaux numériques
    • Licence pro métiers de la communication : chargé de communication.
    • Différents parcours : chargé de communication off-line et on-line (Lille 3)
    • diplôme Ina documentaliste multimédias - gestionnaire de médias et de données,

    Bac +5 

    • diplôme d'école de commerce
    • diplôme d'IEP 
    • MBA en marketing digital
    • diplôme d'écoles de communication, de marketing, de relations publiques ou de journalisme :

    Formation continue

    Pour les professionnels déjà diplômés, quelques perfectionnements comme le certificat de community manager délivré par le CFPJ sont accessibles en formation continue. 

    Pour ceux qui souhaitent se réorienter vers ce métier, il convient de suivre au minimum une formation aux réseaux sociaux. 

    Évolutions possibles du Community Manager

    Avec le temps, le community manager peut choisir de se spécialiser dans la publicité, la gestion de médias sociaux ou encore l’e-commerce. 

    Il peut aussi devenir chef de projet numérique, gestionnaire de contenus éditoriaux ou encore consultant social média.

    Salaire d’un Community Manager

    Le salaire d’un Community Manager dépend de l’entreprise qui l’emploie et de son expérience dans le métier.

    Un Community Manager débutant gagne environ 20 à 25 000€ brut par an. Avec le temps, cette rémunération peut s’élever jusqu’à 40000€ brut/an.  

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti