Chiropracteur | Fiche métier

Quelles sont les missions de Chiropracteur ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de Chiropracteur.

Chiropracteur | Fiche métier
Sommaire

    Métier de Chiropracteur

    Parfois confondu avec l’ostéopathe, découvrez le métier de chiropracteur : mission, salaire, formations possibles, reconversion. 

    Qu’est-ce qu’un Chiropracteur ?

    Tout comme son confrère ostéopathe, le chiropracteur soigne avec ses mains, par des manipulations du corps, en se concentrant sur les systèmes nerveux et musculo-squelettique en particulier sur la colonne vertébrale et ses douleurs spécifiques : torticolis, lumbago, douleurs du coccyx, vertiges… Mais il intervient également sur les douleurs à la tête (migraines, douleurs oculaires...) ou aux articulations des membres (tendinites, articulations douloureuses...). 

    Avant tout médecine douce, le chiropracteur met un point d’honneur à éviter tout médicament ou chirurgie. Le soulagement se fait avant tout avec des pressions ponctuelles et non traumatisantes.

    Le travail du chiropracteur débutera toujours par l'interrogatoire et l’examen du patient avant d'effectuer une radio pour localiser les troubles. Son objectif est de détecter les déplacements de structures osseuses qui peuvent entraîner des dysfonctionnements au sein des muscles, des tissus sensoriels et des organes et donc un déséquilibre postural pouvant avoir un impact sur différents points du squelette.

    Pour obtenir des résultats, il peut avoir recours à divers appareils : table de flexion-distraction, instruments à impulsion… et utiliser des techniques de physiothérapie.

    Le chiropracteur a également un rôle de prévention.

    Qualités pour devenir Chiropracteur

    Le métier de chiropracteur requiert plusieurs qualités humaines. Si vous les réunissez, vous avez d’ores et déjà tous les atouts pour devenir un bon professionnel.

    Etre à l’écoute

    Un bon chiropracteur sait écouter et comprendre ses patients pour établir une vraie relation de confiance, les mettre à l’aise et leur permettre de se détendre lors des différentes manipulations. 

    Être en excellente condition physique

    Pour manipuler des patients de n’importe quelle corpulence, un bon chiropracteur doit être résistant et posséder une certaine force physique. Il doit pouvoir les manipuler aisément. De plus, le professionnel est amené à rester debout une bonne partie de la journée afin de réaliser les différentes manipulations.

    Respecter les règles de déontologie

    A l’instar de tous les professionnels de santé, le chiropracteur doit respecter les règles de déontologie inhérentes à sa profession et, bien entendu, faire preuve de discrétion.

    Formations pour devenir chiropracteur

    Pour exercer, le chiropracteur doit obligatoirement être détenteur du titre de docteur en chiropraxie qui est un diplôme international permettant d’exercer dans tous les pays du monde. En France, seul l'IFEC (institut franco-européen de chiropraxie), établissement privé, est habilité à délivrer ce diplôme.

    Accessible à partir du niveau Bac, l'accès à la formation d’une durée de 5 à 6 ans. 

    Alliant cours (pratiques et théoriques) et stages en milieu hospitalier dès la 3ème année, la formation se termine par un stage clinique de 15 mois en 5ème année dans un des centres de chiropraxie de l'IFEC.

    Salaire d’un chiropracteur 

    Généralement installés en libéral, leurs revenus dépendent grandement de leur notoriété et de l'importance de leur patientèle. Les honoraires sont libres et généralement compris entre 40 et 70 € selon les régions. Le salaire d’un chiropracteur varie entre 2 000 et 3 000 euros brut par mois..

    Débouchés et évolutions du chiropracteur   

    Seulement un millier de praticiens exercent actuellement dans l’Hexagone, ce qui ne couvre pas tous les besoins. Pratique en plein essor, la chiropraxie offrent de nombreux débouchés au sein de cabinets individuels ou groupés. Les jeunes professionnels débutent généralement en effectuant des remplacements, avant d'être recrutés en cabinet. Ils peuvent, à terme, ouvrir leur propre structure de soins.