Fiche métier Nutritionniste

Quelles sont les missions du nutritionniste ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de nutritionniste.

Fiche métier Nutritionniste
Sommaire

    Métier de nutritionniste

    Spécialiste de l’alimentation et de la rééducation alimentaire, le nutritionniste est un médecin qui aide ses clients à adopter une bonne hygiène de vie. 

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un nutritionniste ?

    Parfois confondu avec le diététicien, le nutritionniste fait, contrairement au premier, partie du corps médical qui a pour mission de prendre en charge les maladies de la nutrition comme le diabète, l’obésité, les intolérances alimentaires, l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie ou l’anorexie. Il accompagne également les patients atteints de maladies qui ont des conséquences sur la nutrition, telles que les maladies cardio-vasculaires ou le cholestérol. Le nutritionniste peut administrer des médicaments, mais aussi prescrire des examens et autres analyses médicales une fois le constat établi.

    Pour pouvoir proposer un traitement adapté, le nutritionniste effectue d’abord une consultation. Celle-ci lui permet de connaître le mode de vie du patient et ses difficultés. 

    Il propose et met en place des programmes nutritionnels adaptés aux besoins de ses patients. Le patient est ensuite suivi pendant des mois ou des années suivant l’évolution de son état.

    Le rôle du nutritionniste est donc autant préventif que curatif.

    Missions du nutritionniste

    • Prévenir, dépister et traiter les maladies de la nutrition : obésité, surpoids, intolérances alimentaires, diabète, troubles digestifs...
    • Prendre en charge les troubles alimentaires : boulimie, anorexie, phobie alimentaire…
    • Effectuer une enquête alimentaire pour chaque patient
    • Déterminer les causes d'un trouble alimentaire
    • Etablir des programmes alimentaires adaptés aux besoins des patients
    • Détecter les erreurs alimentaires commises par le patient pour les corriger
    • Conseiller les patients sur les bonnes pratiques alimentaires
    • Déterminer le poids idéal du patient et la perte de poids envisagée
    • Prescrire des médicaments si besoin
    • Préconiser la réalisation d'examens médicaux complémentaires
    • Surveiller la perte de poids du patient au cours de consultations ultérieures
    • Favoriser la stabilisation du poids après un amaigrissement
    • Accompagner le patient à trouver un nouvel équilibre alimentaire
    • ...

    Où exerce le nutritionniste ?

    Le métier de nutritionniste offre de nombreux débouchés. 

    Tout d’abord, il a la possibilité de travailler au sein d’un établissement hospitalier, d’une clinique privée, d’un cabinet médical ou pour un organisme particulier (centre sportif, groupe scolaire, centres de thalassothérapie ou balnéothérapie…). 

    L’industrie agroalimentaire fait appel régulièrement aux nutritionnistes  pour vérifier que leurs produits soient conformes aux besoins nutritionnels. 

    Enfin, il peut s’établir à son propre compte, en ouvrant son cabinet de consultation privé. 

    Tendance de la profession

    Avec toutes les conséquences que notre mode de vie de moins en moins sain provoquent sur notre santé, la part de particuliers dans la clientèle d’un nutritionniste à tendance à augmenter ces derniers temps. Le métier de nutritionniste a donc de beaux jours devant lui.

    Qualités requises pour devenir nutritionniste

    Devenir nutritionniste impose de faire des études de médecine donc d’avoir une réelle passion pour ce domaine compte tenu du nombre d’années d’études prévues.

    Comme tout métier médical, il faut être doté d’un grand sens relationnel, faire preuve d’empathie, de patience et de compréhension, mais surtout, d’écoute. Le professionnel doit également être pédagogue et diplomate pour que les messages soient transmis efficacement et nouer une vraie relation de confiance. Le nutritionniste est un fin psychologue.

    Un bon nutritionniste possède également un sens aigu de l’observation afin d’établir les origines d’une pathologie nutritionnelle avec exactitude. 

    Pour fidéliser sa clientèle, l’organisation et la rigueur sont de mise.

    Formation pour devenir nutritionniste

    Pour exercer le métier de nutritionniste (ou médecin nutritionniste), il est obligatoire de suivre un cursus de médecine. La voie privilégiée pour exercer ce métier reste la faculté de médecine. 

    Après ses 6 premières années d’études, le futur nutritionniste doit ensuite se spécialiser en suivant l’une des 2 formations suivantes :

    • DES Endocrinologie, Diabète et Nutrition
    • Doctorat d'université en nutrition (davantage tourné vers la recherche)

     

    Au final, 11 à 12 ans d’études après le bac seront nécessaires.

    Évolutions possibles du nutritionniste

    À l’hôpital, le nutritionniste évolue d’échelon en échelon grâce à son ancienneté. Cette évolution est avant tout une question de salaire.

    Pour faire évoluer ses missions, il peut choisir d’intégrer le pôle de recherche ou d’enseigner au sein d’un centre hospitalier universitaire (CHU).

    En libéral, l’évolution peut se faire par le développement d’activités complémentaires : l’organisation d’ateliers ou l’animation de conférences sur la nutrition, l’écriture d’articles pour des magazines de santé...

    Salaire d’un nutritionniste 

    Le salaire du nutritionniste varie selon son lieu de travail. Quand il évolue dans le milieu hospitalier il touche un salaire net de 1400€ à  1800€ par mois en début de carrière.  

    En fin de carrière, sa rémunération tourne autour des 5000€ nets. 

    Un nutritionniste à son compte prétendra à bien plus.