Infirmier / Infirmière : tout savoir du métier

Accessible dès le bac, le métier d’infirmier fait partie des professions les plus choisies en terme de reconversion professionnelle. Découvrez en détail celle-ci.

Sommaire
Infirmier / Infirmière

Zoom sur le métier d’Infirmier/Infirmière

Métier polyvalent exigeant, tant physiquement que psychologiquement, la profession d’infirmier ou d’infirmière puisque les femmes sont majoritaires est réservé aux personnes possédant une motivation sans faille. 

Maillon important de l’équipe médicale, le rôle de l'infirmier est vaste puisqu’il effectue des soins de nature préventive, curative ou palliative afin d'améliorer, maintenir et restaurer la santé. Servant de lien entre le malade et le milieu hospitalier, il se doit d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un accompagnement et un suivi psychologique.

L'infirmier assure également des tâches administratives comme le suivi des dossiers médicaux.

Qualités requises pour devenir infirmier

Exercer le métier d’infirmier requiert de nombreuses qualités.

Pour accomplir ses missions efficacement, l’infirmière se doit d’être attentive, rigoureuse et capable d’exercer des actes techniques.

Intervenant auprès de personnes en situation plus ou moins difficile, le professionnel doit faire preuve d’empathie tout en sachant garder des distances avec les patients.

Métier qui peut se pratiquer dans l’urgence, il doit savoir faire preuve de sang-froid, de réactivité et de vigilance tout en sachant rassurer et réconforter les patients.

Enfin, avec un rythme de travail soutenu, une bonne résistance physique et mentale est primordiale.

Quelles formations sont nécessaires ? 

Pour devenir infirmier, un diplôme d’État est obligatoire, diplôme reconnu depuis la réforme des études en 2009 comme licence et valable dans toute l’Union Européenne. 

Il s’agit d’une formation en trois ans au sein de l’un des 350 Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), alternant cours théoriques et stages pratiques en établissement de soins.

Pour passer le concours, il faut être titulaire du bac (le baccalauréat scientifique offre les bases les plus solides).

Il est tout autant possible de poursuivre ses études et de valider un master en sciences cliniques infirmières qui s’obtient auprès de l’École des hautes études en santé publique de Rennes.

Les infirmiers de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur doivent en sus passer un concours d'entrée pour intégrer la fonction publique d'Etat.

Salaire infirmier : combien gagne un infirmier ? 

Le salaire minimal d’un infirmier est le Smic. Pour les infirmières recrutées dans les hôpitaux publics ou les cliniques privées, il monte à 1 700 euros brut mensuels. En libéral, le montant est variable et dépasse généralement les 2 500 euros.

Le salaire dépend aussi souvent des degrés de spécialisation, des possibilités de mobilité et de la volonté des infirmières de poursuivre leur formation pour exercer notamment à titre libéral.

Débouchés et évolutions professionnelle ?

Les infirmiers peuvent se spécialiser pour devenir :

  • puéricultrice,
  • infirmier de bloc opératoire,
  • infirmier anesthésiste

 

Ils peuvent également décider de se lancer en libéral.

Après une expérience de cinq ans, l’infirmier peut préparer un diplôme de cadre de santé ou cadre supérieur, directeur des soins dans un établissement de santé, directeur d’un centre de formation. Les perspectives d'emploi sont très positives car la recherche de ce professionnel de santé est bien présente.

Enfin, l’infirmier peut devenir infirmier en pratique avancée en passant le DEIPA (diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée). Ce dernier suit un patient confié par un médecin pour des tâches comme le renouvellement d'ordonnance, la prescription d'examens. Cette formation est de niveau bac + 5 et accessible en formation initiale et continue aux titulaires du DE infirmier ou d'une équivalence européenne et ayant 3 ans d'expérience.

A la une