Fiche métier Aide soignante / Aide soignant

Quelles sont les missions de l’Aide soignante ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Aide soignante.

Sommaire
Aide soignante

Vous envisagez de changer de métier pour devenir Aide-Soignante ? Découvrez notre fiche métier.

Métier d’Aide Soignante

Qu’est-ce qu’une aide-soignante ?

Au côté  des infirmiers, l’aide-soignant(e) est une figure emblématique du personnel soignant spécialiste du confort et l'hygiène des patients. Profession à dominante féminine (plus de 93% des professionnels), l’aide soignante intervient au quotidien sous la responsabilité des infirmiers et infirmières pour accompagner les personnes hospitalisées. 

L'aide-soignant travaille principalement dans les hôpitaux et les cliniques, mais des débouchés existent également dans les maisons de retraite ou à domicile, pour prendre soin des personnes dépendantes ou malades.

Missions de l’aide-soignante

La profession d’aide-soignante n’est pas de tout repos et demande une attention constante à l’égard des patients. Ses interventions sont : 

Accompagnement 

  • accueil des malades et installation
  • vérification de l’état de la chambre 
  • préparation des chariots-repas
  • aide à la toilette et à l'habillage
  • aide aux déplacements, 
  • prise de repas et collation
  • tâches ménagères (ne pas confondre avec l’auxiliaire de vie sociale
  • soutien psychologique et moral

Soins et surveillance médicale :

  • surveillance de l'état de santé des patients afin de prévenir au plus vite le référent médical
  • contrôle des paramètres vitaux du patient comme la prise de pouls ou de température
  • vérification du bon fonctionnement des appareils médicaux, 
  • Changement des pansements 
  • Distribution des médicaments

Qualités requises pour devenir Aide-Soignant

Bonnes conditions physiques

Le métier d’aide-soignant demande une bonne condition physique. En effet, il faut d’une part pouvoir déplacer les patients qui peuvent parfois être corpulents mais également faire preuve d’une grande disponibilité. C’est un métier qui laisse peu de temps mort et impose un travail souvent en décalé : nuit, week-end, jours fériés…

Force morale

Une force mentale est indispensable à l’aide-soignante pour supporter la fatigue physique, mais également morale. Il est également important de détenir une bonne résistance au stress et à la pression pour pouvoir exercer ce type de métier. En effet, les aides-soignants sont souvent confrontés à des situations très stressantes durant leurs missions. 

Rigueur

La santé et le confort des patients dépend en partie du travail méthodique et rigoureux de l’aide-soignant : ranger les chambres, refaire les lits, maintenir un horaire régulier pour les repas, donner les bons médicaments, s’assurer des fonctions vitales…

Être rassurant

Personne n’apprécie d’être hospitalisé et cela peut engendrer de grand moments de stress auprès des patients. L’aide-soignant doit savoir y répondre et apporter une épaule rassurante pour que le séjour se passe au mieux. Devenir aide-soignante demande un sens aigu de l’écoute en plus d’une grande disponibilité et d’une grande empathie. 

Formations pour devenir aide-soignante 

Pour devenir aide-soignante, le diplôme d'État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire. 

Formation initiale

L’admission dans les écoles a lieu sur concours sans condition de diplôme.

Les écoles qui y préparent sont payantes et il faut avoir 17 ans minimum pour y prétendre. La formation dure ensuite 10 mois.

Le concours se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité et d’une épreuve orale d’admission.

Certains candidats sont dispensés de l’épreuve écrite :

  • les candidats titulaires du bac ou d’un diplôme reconnu équivalent ;
  • les candidats titulaires d’un titre ou d’un diplôme du secteur sanitaire ou social reconnu au niveau CAP délivré en formation initiale ou continue ;
  • les candidats ayant suivi une 1e année d’études d’infirmier et n’ayant pas été admis en 2e année ;
  • les candidats titulaires d’un diplôme étranger permettant l’accès aux études universitaires de ce pays.

Formation continue

Pour une reconversion, l’admission dans les écoles peut se faire par le biais de la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Salaire d’une Aide-Soignante 

La majorité des aides-soignants exercent comme salarié. Plus de 70 % travaillent en clinique ou en hôpital et leur salaire varie entre 1400€ et 1950€ (net). A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes.

Où travaille une aide-soignante

Les nouveaux aides-soignants peuvent exercer dans plusieurs endroits : hôpitaux, cliniques, centres de rééducation, maisons de retraite, de convalescence, centres d’accueil pour handicapés, services d’hospitalisation ou de maintien à domicile des personnes âgées.

Il peut s’agir soit d’établissements privés, soit d’établissements dépendant de l’État ou des collectivités territoriales.

Evolution possibles de l’aide-soignant

Après 3 années d'exercice professionnel, un aide-soignant titulaire du DEAS, peut se présenter au concours d'infirmier en IFSI. Il peut aussi se spécialiser dans certaines activités : agent de stérilisation, hémodialyse, assistant gérontologique ou se diriger vers d’autres métiers sociaux ou paramédicaux : assistant dentaire, aide médico-psychologique, moniteur éducateur, laborantin d’analyses médicales, auxiliaire de puériculture, … 

Tendances de la profession

Chaque année, 18 000 diplômes d’aide-soignant sont délivrés et pourtant, la profession est toujours en pénurie de candidats. Avec des besoins en termes d’accompagnement des personnes âgées qui continuent de progresser, le métier d’aide-soignant ne connaît pas le chômage. La formation d'aide-soignant favorise un accès rapide à un premier emploi. Depuis ces dernières années, ce métier représente une opportunité d'insertion professionnelle non négligeable...