Infirmier de bloc opératoire | Fiche métier

Quelles sont les missions de l’Infirmier de bloc opératoire ? Quelles formations suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier d’Infirmier de bloc opératoire.

Infirmier de bloc opératoire
Sommaire

    Métier d’Infirmier de bloc opératoire

    L’infirmier de bloc opératoire (IBODE) est le bras droit du chirurgien. Présent lors des interventions chirurgicales, il est chargé de l’entretien et de la stérilisation du matériel opératoire mais également du suivi des patients.

    Qu’est-ce qu’un infirmier de bloc opératoire ?

    Le métier d’infirmier de bloc opératoire est une profession spécialisée, polyvalente exigeante, tant physiquement que psychologiquement et est réservé aux personnes possédant une motivation sans faille. 

    Véritable bras droit du chirurgien, l’infirmier/infirmière de bloc opératoire s’occupe des patients dès leur arrivée en salle d’opération et ce, jusqu’à la fin de l’intervention en salle de réveil. Tout au long de l’opération, il apporte son aide technique au chirurgien tout en respectant les règles d’hygiène et de sécurité, et en procédant à  l'enregistrement de la traçabilité de tous les produits, matériels et actes dispensés pendant l'opération.

    Après l’opération, l’infirmier/infirmière de bloc opératoire achemine les pièces anatomiques au laboratoire, évacue le linge souillé et veille au nettoyage du bloc selon le protocole : son rôle est important dans la prévention des infections nosocomiales.

    L'infirmier de bloc opératoire exerce au sein d'une équipe dans les blocs opératoires des hôpitaux ou des cliniques.

    Missions d’un infirmier de bloc opératoire

    • Préparer le malade, le matériel pour l’intervention ;
    • Assurer l’entretien du matériel ;
    • Participer à l’intervention et aider le chirurgien ;
    • Coordonner les soins infirmiers ;
    • Participer au contrôle des procédures de désinfection et de stérilisation du bloc opératoire.

    Qualités requises pour devenir infirmier de bloc opératoire

    Bonnes conditions physiques

    Le métier d’infirmier de bloc opératoire demande une bonne condition physique. En effet, il faut d’une part pouvoir déplacer les patients qui peuvent parfois être corpulents mais également faire preuve d’une grande disponibilité. C’est un métier qui laisse peu de temps mort et impose un travail souvent en décalé : nuit, week-end, jours fériés…

    Force morale

    Une force mentale est indispensable à l’infirmière de bloc opératoire pour supporter la fatigue physique, mais également morale. Il est également important de détenir une bonne résistance au stress et à la pression pour pouvoir exercer ce type de métier. En effet, les infirmiers de bloc opératoire sont souvent confrontés à des situations très stressantes durant leurs missions. 

    Rigueur

    La santé et le confort des patients dépend en partie du travail méthodique et rigoureux de l’infirmière de bloc opératoire : déplacer les patients dans les meilleures conditions possibles, les rassurer, prendre connaissance de leur dossier…

    Être rassurant

    Personne n’apprécie d’être hospitalisé et cela peut engendrer de grand moments de stress auprès des patients. L’infirmier de bloc opératoire doit savoir y répondre et apporter une épaule rassurante pour que le séjour se passe au mieux. Devenir infirmier de bloc opératoire demande un sens aigu de l’écoute en plus d’une grande disponibilité et d’une grande empathie.

    Formations pour devenir infirmière de bloc opératoire

    Pour devenir infirmier de bloc opératoire, le suivi d’une formation diplômante est obligatoire. Plusieurs solutions s’offrent à vous, accessibles tant dans le cadre de la formation initiale que dans celui de la formation continue permettant aisément une reconversion professionnelle en tant qu’infirmier dans un premier temps.

    Formation initiale

    Pour devenir infirmier de bloc opératoire, un diplôme d’État est obligatoire, diplôme reconnu depuis la réforme des études en 2009 comme licence et valable dans toute l’Union Européenne. 

    Il s’agit d’une formation en trois ans au sein de l’un des 350 Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), alternant cours théoriques et stages pratiques en établissement de soins.

    Pour passer le concours, il faut être titulaire du bac (le baccalauréat scientifique offre les bases les plus solides).

    La demande d’inscription se fait sur Parcoursup et la sélection se fait sur dossier.

    Les auxiliaires de puériculture et les aides-soignants justifiant de 3 ans d'expérience peuvent se présenter à un examen d'admission spécifique et bénéficier d'une dispense de certaines unités de formation. De même, les titulaires d’un diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, d’ergothérapeute, de pédicure-podologue, de manipulateur en électroradiologie médicale, ainsi que les étudiants en médecine admis en 2ème année du 2ème cycle des études médicales et les étudiants sages-femmes (1ère année validée) bénéficient d’une dispense de la 1ère année d’études d'infirmier sous réserve d’avoir passé avec succès une épreuve écrite.

    La spécialisation en bloc opératoire est accessible aux infirmiers diplômés d’État et aux sages-femmes grâce à une formation de dix-huit mois proposée par des écoles agréées, débouchant sur la qualification IBODE (Infirmier Bloc Opératoire Diplômé d’État).

    Formation continue

    Dans le cadre d’une évolution professionnelle, il est donc possible de devenir Infirmier de bloc opératoire par la voie de la formation continue.

    Pour ceux qui envisagent une reconversion en tant qu’infirmier de bloc opératoire, des financements sont possibles pour passer le diplôme d’État d’infirmier. 

    Salaire infirmier : combien gagne un infirmier ? 

    Le salaire mensuel moyen net d’un infirmier de bloc opératoire salarié est d’environ 2000 € pour un homme ou une femme (environ 400000 salariés en France).

    (Source : statistiques Insee).

    Le salaire dépend des degrés de spécialisation et des possibilités de mobilité.

    Débouchés et évolutions professionnelles 

    Les infirmiers de bloc opératoire peuvent évoluer vers divers postes : directeur des soins, moniteur/monitrice au sein des écoles de cadres infirmiers ou occuper des postes d’encadrement hospitalier.

    Envie de
    changer de métier ?
    c'est parti