Quelles sont les missions d’un barista ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de barista.

Sommaire

    Métier de barista

    Vous êtes amateur de café, alors pourquoi ne pas devenir barista ?

    Découvrez la profession en détail : mission, formation, recrutement, reconversion.

    Qu’est-ce qu’un barista ?

    En italien, barista veut dire barman. Mais contrairement au barman, le barista est spécialisé dans la préparation de l'espresso et des boissons à base de café, comme les lattes et les cappuccinos.

    Certains le nomment également "sommelier de café" ou "cafelier".

    Spécialiste de la préparation du café, le barista a acquis une forte connaissance du produit et des différentes variétés de café.

    Selon les origines et la torréfaction du grain de café, il cherche à proposer la meilleure extraction pour révéler au plus juste tous les arômes du café sélectionné.

    Missions du barista

    Les missions du barista sont nombreuses et variées : 

    • Accueillir les clients
    • Conseiller les clients et expliquer la composition du menu des boissons à base de café
    • Informer les clients en leur expliquant les particularités de chaque café : variétés, origines, terroirs et torréfaction…
    • Préparer le café et faire fonctionner différents types d’équipement nécessaires à sa préparation : machines, moulins et pressoirs, automatiques ou manuels
    • Maintenir l’équipement propre et en bon état de fonctionnement ; s’occuper des pannes et savoir les résoudre si elles sont légères
    • Faire la démonstration des équipements nécessaires à la préparation du café pour conseiller les clients
    • Prendre le paiement des clients
    • S'occuper du rayonnage et de la disponibilité des produits en vente (boissons en bouteille, collations…)
    • Tenir propre le comptoir, les tables et les chaises
    • Former les nouveaux employés
    • ...

    Où exerce le barista ?

    Le barista exerce essentiellement dans un coffee shop. Mais, il peut aussi travailler dans un salon de thé, un bar, un hôtel ou un restaurant proposant un service barista like.

    Enfin, il peut également ouvrir son propre coffee shop.

    Tendance de la profession

    Ces dernières années, l’explosion des coffee shops et l'arrivée du café de spécialité dans les restaurants, les hôtels et les bars à cocktails a entraîné un réel besoin de former et recruter des baristas.

    A l’avenir, les besoins en baristas vont donc probablement augmenter dans le secteur de l'hôtellerie-restauration et du tourisme.

    Formations pour devenir barista

    Pour devenir barista, il n’y a pas de diplôme spécifique.

    Il est possible de passer par un diplôme du secteur de la restauration (CAP Commercialisation et services hôtel-café-restaurant, MC Employé barman, BAC PRO Commercialisation et services en restauration, BP Barman, BTS Management en hôtellerie-restauration…) afin d’acquérir les techniques, compétences et soft skills indispensables aux professions de serveur et barman. 

    Mais comme ces diplômes ne forment pas directement au métier de barista, il convient ensuite de suivre une formation spécifique pour apprendre à utiliser les appareils nécessaires à la préparation des boissons (moulins à café, machines à café…), à élaborer des cafés et cappuccinos, à maîtriser l’art du café latte…

    Depuis quelques années, les importateurs de grains et certaines marques de café proposent des formations de barista. Elles s’adressent à des passionnés de cafés principalement en reconversion professionnelle.

    Ces formations permettent d’apprendre le métier de barista ou de se perfectionner dans son métier.

    Citons par exemple, 

    • les formations barista de BBS (Barista Bartender Solutions) Formation à Aix en Provence et Paris
    • les formations barista-torréfacteur(trice) de La Caféothèque de Paris
    • la formation barista en ligne de Baristas & associés
    • les formations barista de l’école Lomi à Paris
    • la formation barista de l’école MaxiCoffee près de Bordeaux et de Marseille
    • la formation barista de Mokast à Paris et en ligne

    Certaines formations de barista peuvent être financées par le CPF (Compte Personnel de Formation), par Pôle Emploi ou par un OPCO.

    Un point important est de regarder si la formation pour devenir barista est certifiante. Il existe plusieurs types de certifications professionnelles reconnues dans le monde du café, la plus courante étant la certification SCA et la plus élitiste, le Q-Grader.

    Il est également possible d’apprendre le métier auprès d’un barista.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    MASSÉNA Formations
    Cuisine
    Proposé par MASSÉNA Formations
    80 heures sur 8 à 12 semaines
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    CIFCA
    Certificat de Spécialisation Sommellerie MC4
    Proposé par CIFCA
    9 mois
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    L'atelier des Chefs
    CAP Pâtissier - A distance
    Proposé par L'atelier des Chefs
    890 h
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Walter Learning
    Ouvrir un restaurant
    Proposé par Walter Learning
    25h
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    L'atelier des Chefs
    CAP Cuisine - A distance
    Proposé par L'atelier des Chefs
    400h
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    Formations métiers de la restauration
    Trouvez les formations métiers de la restauration adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir barista

    Pour être barista, il faut avoir de solides connaissances sur les particularités de chaque café proposé (variétés, origines, terroirs et torréfaction…).

    En plus de connaître parfaitement le café, le barista doit maîtriser les techniques d’extraction du café selon leurs grains, la torréfaction et le réglage des machines à café, des moulins à café, des pressoirs et percolateurs automatiques et manuels…

    ​​Il doit être capable de les réparer en cas de panne et également savoir entretenir et nettoyer les pistons de ses machines.

    En tant que passionné et maître du "Latte Art", il connaît toutes les techniques et les qualités de lait et multiplie les figures et les préparations.

    Il est capable de servir tous les types de préparations à base de café : espresso, latte, cappuccino…

    Il doit être précis dans ses dosages, rigoureux sur les temps d'extractions, régulier dans ses préparations et habile pour travailler rapidement et proprement.

    Métier de contact et de passion, le barista est aussi serveur, il doit posséder des qualités humaines pour effectuer le service à ses clients et transmettre son enthousiasme. Pour cela, il doit être dynamique, être capable de conseiller la clientèle, avoir le sens de l’écoute, du service et de l'hospitalité…

    Évolutions possibles du barista

    Le métier de barista constitue déjà une évolution professionnelle compte tenu qu’il est généralement le fruit d’une reconversion. 

    Par conséquent, les évolutions sont assez limitées.

    Néanmoins, il est possible d’évoluer vers le métier de chef barista pour la restauration de luxe ou bien de rejoindre de célèbres enseignes de coffee shop comme Starbucks ou Columbus Café.

    De plus, avec une formation complémentaire, il est possible de devenir torréfacteur après une carrière de barista (et vice-versa).

    Salaire d’un barista

    La rémunération d'un barista varie en fonction de son expérience professionnelle, du lieu où il travaille mais également de l’entreprise qui l’emploie. 

    En France, le salaire médian d'un barista est de 1 670€ brut par mois. 

    En fonction de l’enseigne où il exerce, il peut aller jusqu’à 2 930€. 

    À cela, viennent s'ajouter les primes annuelles (souvent liées à des objectifs de vente) et les pourboires laissés par les clients.

    Envie d’une reconversion en tant que barista ?

    Avantages d’une reconversion en tant que barista

    • Barista est un métier passion qui allie technique et créativité. Il convient parfaitement aux amoureux de café qui souhaitent créer de nouvelles recettes.
    • Profession accessible sans diplôme, une formation courte suffit.

    Inconvénients d'une telle reconversion 

    • Si le barista travaille dans un restaurant ou un hôtel, le travail est monnaie courante le week-end et le soir.

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Législation des vins et spiritueux
    • Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
    • Techniques de port de plateaux/plats
    • Techniques de comptage
    • Procédures d'encaissement
    • Utilisation de matériel de bar
    • Caractéristiques des alcools
    • Techniques de mémorisation

    Savoir-faire

    • Prendre la commande des clients
    • Accueillir le client et l'installer
    • Préparer des boissons chaudes ou froides
    • Réaliser un service en salle
    • Réaliser un service au bar
    • Encaisser le montant d'une vente
    • Débarrasser une table
    • Nettoyer une salle de réception
    • Essuyer et ranger la vaisselle, la verrerie, les ustensiles de cuisine
    • Entretenir des locaux
    • Réaliser la mise en place de la salle et de l'office
    • Traiter une commande
    • Saisir une commande sur informatique

    (Source: ROME G1801 - Café, bar brasserie)

    Par où commencer sa reconversion de barista ?

    Changer de métier au profit de celui de barista n'est pas assimilable à une opportunité que vous pouvez saisir au "bon moment". C'est un projet, comme tout autre, que vous devez anticiper en prenant le temps nécessaire. Comme le disait Arthur Ashe, "une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation"…

    Même si le métier de ​​barista peut s’exercer sans aucun diplôme, vouloir se former, en prélude à votre reconversion professionnelle de barista, peut être une décision salutaire surtout si vous n’avez aucune des formations initiales précédemment listées ou des compétences indiquées ci-avant.

    La formation peut en effet être, dans une certaine mesure, la clé d’une reconversion professionnelle en tant que barista mais pas forcément car une chose est sûre : se reconvertir ne rime pas toujours avec se former. 

    Le mieux est de prendre le temps de préparer votre reconversion professionnelle en faisant le point sur votre situation et vos compétences actuelles. Pour cela, faire appel à un expert en évolution professionnelle pourra être un excellent préalable. Cela mettra à nu vos forces et faiblesses en matière de connaissances et d’aptitudes, et, conséquemment, vos besoins réels en formation (personnalisée), y compris l’organisme de formation qui répondra le plus précisément possible à ces besoins.

    Comment financer votre reconversion ?

    Il existe différents dispositifs pour financer en tout ou partie votre reconversion.

    Salariés en CDI, en CDD ou en intérim

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Plan de développement des compétences 
    • promotion par alternance Pro-A

    Demandeur d’emploi

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Aide Individuelle à la Formation (AIF) 
    • Contrat de professionnalisation

    Intérimaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • CPF de transition professionnelle  
    • Contrat de professionnalisation
    • FAFTT (Fonds d’assurance Formation du Travail Temporaire)

    Indépendant

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • FAF (fonds d’assurance formation)
    • Crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise

    Fonctionnaire

    • Compte personnel de formation (CPF)
    • Congé de formation professionnelle (CFP)
    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Restauration