Quelles sont les missions du mixologue ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier de mixologue.

Sommaire

    Mixologue : présentation du métier

    Qu’est-ce qu’un mixologue ?

    Encore peu connu en France, le métier de mixologue provient d’Angleterre où la création de cocktails est une véritable science. Pour cette raison, dans l’hexagone, il est souvent confondu avec le barman. Pourtant, une différence existe réellement, notamment au niveau de la pratique.

    Si pour le barman, servir des cocktails est une activité quotidienne, la composition de cocktails se révèle une véritable science pour le mixologue qui vise l’excellence dans ses créations.

    La mixologie étant une science qui s’apprend avec la pratique, on peut dire qu’un mixologue est un barman qui a poussé plus loin l’apprentissage de son métier. On pourrait faire le parallèle avec le chef cuisinier et le cuisinier.

    Son expérience lui permet de connaître toutes les combinaisons possibles pour révéler les arômes d’un alcool ou d’un jus tout en jouant avec les matières. Enfin, il maîtrise à la perfection les techniques et le matériel pour réaliser des cocktails aussi beaux que bon. 

    Activités du mixologue 

    • Imaginer de nouveau cocktails

    • Nettoyer ses outils de travail : percolateurs, réfrigérateurs...

    • Assurer la plonge des verres avant, durant et après son service

    • Accueillir les clients, prendre leur commande et se charger de l'encaissement

    • Conseiller la clientèle

    • Préparer les boissons et élaborer des cocktails

    • Faire la caisse et arrêter les comptes en fin de journée

    • Gérer le stock de bouteilles en passant les commandes auprès des fournisseurs et en s'occupant de leur réception et de leur rangement 

    • Créer des animations et une atmosphère autour du bar

    • Diriger les garçons de comptoir ou assurer lui-même le service lorsqu'il n'est pas secondé par des serveurs

    Où travaille le mixologue ?

    Le mixologue peut exercer dans des brasseries, des restaurants, des hôtels de luxe, des établissements de nuit, des clubs, des casinos.

    Il peut également intervenir lors d’événements privés comme pour des cérémonies, des manifestations d’entreprise ou des teams building.

    Conditions de travail

    Le mixologue doit être disponible et prêt à travailler en soirée et pendant les week-ends, comme tous les métiers de la restauration.

    Pourquoi se reconvertir en mixologue ?

    Il existe plusieurs raisons pour lesquelles quelqu'un pourrait envisager de se reconvertir en tant que mixologue. Voici quelques motivations courantes :

    • Défis et stimulation : le métier de mixologue implique de créer en permanence de nouveaux cocktails toujours plus bons. Ces défis sont extrêmement stimulants. Si vous êtes motivé par les défis et que vous aimez en relever de nouveaux régulièrement, la reconversion en mixologue peut être enrichissante.

    • Possibilité de travailler dans divers secteurs : le mixologue peut travailler dans différents secteurs d'activité, ce qui peut offrir une diversité d'expériences et d'opportunités.

    • Interaction avec les clients : vous avez l'occasion d'interagir directement avec les clients. Si vous appréciez les relations humaines, le contact avec les autres et que vous êtes doué pour établir des liens, cela peut être une motivation pour vous reconvertir en mixologue.

    Formations mixologue

    Même s’il est encore possible de devenir mixologue sans diplôme, les recruteurs deviennent plus exigeants et les titulaires d'un diplôme ont plus de chance d'être recrutés. Les diplômes permettant de devenir barman, ce métier est donc typiquement un métier qui s’apprend avec la pratique. Toutefois, bien que les compétences d’un mixologue s’acquièrent sur le tas, de plus en plus d’écoles de bartenders proposent des cours de mixologie.

    Formation initiale

    Pour intégrer ce métier, il est possible de préparer :

    • CAP Commercialisation et services hôtel-café-restaurant ; en 2 ans après la classe de 3e

    • Mention Complémentaire sommellerie ; en 1 an après un CAP

    • Mention Complémentaire Employé Barman ; en 1 an après un CAP

    • Bac professionnel commercialisation et services en restauration ; en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après un CAP du secteur

    • Brevet Professionnel Barman pour s’installer à votre compte ou évoluer vers des postes à responsabilité ; en 2 ans

    Formation continue

    Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est possible de devenir mixologue par la voie de la formation continue en préparant les diplômes cités ci-dessus.

    Les professionnels déjà diplômés peuvent préparer le CQP serveur en restauration spécialisation sommellerie ou le CQP barman du monde de la nuit ou bien suivre une formation de barman international.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    YouSchool
    CAP Cuisine à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    YouSchool
    CAP Pâtissier à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    CIFCA
    Certificat de Spécialisation Sommellerie MC4
    Proposé par CIFCA
    9 mois
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    L'atelier des Chefs
    CAP Cuisine - A distance
    Proposé par L'atelier des Chefs
    400h
    À distance
    1 990,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    CIFCA
    Certificat de Spécialisation vendeur-conseil en alimentation l Parcours Barista Torréfaction
    Proposé par CIFCA
    9 mois
    En centre
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations métiers de la restauration
    Trouvez les formations métiers de la restauration adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Financer sa formation de mixologue

    Vous envisagez de changer de métier ou d’évoluer professionnellement et pour cela, vous prévoyez de suivre une formation mais son coût vous effraie.

    Vous avez de la chance car en France, nous disposons de nombreux dispositifs qui permettent de financer en tout ou partie un projet de formation.

    Envie d’en savoir plus sur ces dispositifs de financement ? Consultez notre guide du Financement de sa reconversion professionnelle.

    Compétences nécessaires pour devenir mixologue

    Pour devenir mixologue, il est important de développer certaines compétences clés. Voici quelques compétences nécessaires pour exercer ce métier :

    • Connaissance des boissons : Un mixologue doit avoir une connaissance approfondie des différents types de spiritueux tels que la vodka, le gin, le rhum, le whisky, etc. Il doit également connaître les différents types de vin, de bière et d'autres boissons non alcoolisées.

    • Créativité : La création de cocktails est un art, et un mixologue doit être créatif pour inventer de nouvelles recettes et expérimenter avec les saveurs. La capacité de mélanger les ingrédients de manière innovante et de créer des présentations attrayantes est essentielle.

    • Connaissance des ingrédients : Un mixologue doit avoir une connaissance approfondie des différents ingrédients utilisés dans la mixologie, tels que les sirops, les jus de fruits, les herbes, les épices, les bitters, etc. Il doit savoir comment les combiner harmonieusement pour créer des saveurs équilibrées.

    • Techniques de bar : Un mixologue doit maîtriser les techniques de base du bar, telles que le mélange, le shake, la mesure précise des ingrédients, le service des boissons, etc. Il doit également être capable de manipuler les outils de bar tels que le shaker, la cuillère de bar, le pilon, etc.

    • Connaissance des verres : Un mixologue doit connaître les différents types de verres utilisés pour servir différents types de cocktails. Il doit savoir quel verre convient le mieux à chaque boisson et comment le présenter de manière attrayante.

    • Service à la clientèle : Un bon mixologue doit avoir de bonnes compétences en service à la clientèle. Il doit être attentif aux besoins des clients, être capable de recommander des boissons en fonction de leurs préférences et de créer une expérience agréable autour du bar.

    • Connaissance des tendances : Un mixologue doit être au courant des dernières tendances en matière de cocktails, des nouveaux ingrédients et des techniques émergentes. Il est important de rester informé et de continuer à apprendre et à se développer dans le domaine de la mixologie.

    • Sens de l'organisation : La mixologie implique souvent la préparation de multiples commandes de boissons en même temps. Un mixologue doit être organisé, capable de gérer son temps efficacement et de maintenir un bar propre et bien approvisionné.

    • Éthique professionnelle : Comme pour tout métier lié à l'alcool, un mixologue doit faire preuve de responsabilité et d'éthique professionnelle. Il doit connaître les lois et réglementations en matière d'alcool et veiller à ne pas servir de l'alcool à des clients mineurs ou en état d'ébriété.

    Évolutions possibles de l’agent commercial

    Avec les années et l'expérience, un mixologue peut évoluer vers : 

    • Chef barman : Un mixologue expérimenté et talentueux peut évoluer vers le poste de chef barman. Dans ce rôle, il est responsable de la gestion de l'équipe de bar, du développement du menu de cocktails, de la création de nouvelles recettes, de la gestion des stocks et de la supervision générale du bar.

    • Consultant en cocktails : Certains mixologues développent une expertise spécifique dans la création de cocktails et deviennent des consultants en cocktails. Ils peuvent être engagés par des bars, des restaurants, des hôtels ou des marques de spiritueux pour développer des menus de cocktails, former le personnel, organiser des événements spéciaux et apporter leur expertise en matière de mixologie.

    • Formateur : Les mixologues passionnés par le partage de connaissances peuvent évoluer vers des rôles de formateurs ou d'éducateurs. Ils peuvent donner des cours de mixologie, animer des ateliers, participer à des conférences ou écrire des livres sur le sujet. Ils peuvent également travailler avec des écoles de barman ou des institutions pour former de futurs mixologues.

    Salaire du mixologue

    Les revenus sont extrêmement variables selon la catégorie et le lieu d'exercice mais en moyenne le salaire d’un mixologue débutant tourne autour du SMIC. Un mixologue réputé et expérimenté peut avoir un salaire allant jusqu’à 3 000 euros bruts.

    Article mis à jour le 15/03/2024
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Restauration
    Trouvez votre formation