Cuisinier | Fiche métier

Quelles sont les missions du Cuisinier ? Quelle formation suivre pour exercer ce métier ? Quels sont ses débouchés et son salaire ? Les réponses vous sont apportées par cette fiche métier du Cuisinier.

Cuisinier
Sommaire

    Zoom sur le métier de Cuisinier

    La multiplication des émissions TV dédiées à la cuisine ont eu pour impact d’attirer de nombreux actifs en voie de reconversion. Si vous faites partie de ces personnes, suivez le guide.

    Qu’est-ce qu’un Cuisinier ? 

    Figure emblématique de la restauration, le cuisinier met en application ses techniques et ses connaissances pour préparer et réaliser tous types de plats, de l’entrée au dessert, tout en observant un strict respect des règles d’hygiène et de sécurité.

    Qu’il exerce dans un grand restaurant ou pour une collectivité, le cuisinier est le professionnel qui prépare les repas.

    Les missions du Cuisinier 

    La cuisine est une profession dure dont les missions sont extrêmement variées et ont pour objectif de sublimer les plats ou d’en créer de nouveaux. Le cuisiner intervient à toutes les étapes de préparation.

    Tout d’abord, il élabore ses recettes et choisit les ingrédients à utiliser en s’assurant de leur qualité. Durant cette étape, le cuisinier peut exercer son talent de négociateur pour optimiser ses coûts d’achat.  

    Ensuite, vient le moment de passer derrière les fourneaux seul ou en supervisant son équipe. Afin de rendre les plats plus appétissants, il doit être en mesure de bien dresser les assiettes.

    Enfin, vient la dernière étape : le nettoyage des ustensiles et de la  cuisine.

    Qualités requises pour devenir Cuisinier

    Créativité

    Le cuisinier doit faire preuve d’originalité et d’imagination pour régaler l’œil autant que les papilles. Métier minutieux et rigoureux, le succès d'un cuisinier est souvent lié à sa créativité, à ses inventions et à son sens de la présentation.

    Résistance physique

    Le métier de cuisinier est physique et exigeant. Il demande une bonne résistance aux rythmes soutenus et aux horaires décalés. Il faut pouvoir s’adapter à la demande et aux commandes, sans se lasser de réaliser de nombreuses fois les mêmes gestes.

    Commerçant

    Le sens de la communication est essentiel et permet la commercialisation de ses produits et la fidéliser sa clientèle. Des connaissances en gestion et en comptabilité sont également nécessaires pour gérer l’entreprise. 

    Formations pour devenir cuisinier

    Le métier de cuisinier est accessible dès la troisième à travers plusieurs formations et débouche sur des diplômes très spécialisés.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP cuisine,
    • CAP APR - agent polyvalent de restauration,
    • MC cuisinier en desserts de restaurant,
    • MC art de la cuisine allégée,
    • CS restauration collective.

    Niveau bac 

    • Bac professionnel cuisine,
    • Bac techno STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration),
    • BP arts de la cuisine

    Niveau bac +2 et +3

    • BTS management en hôtellerie-restauration option B management d'unité de production culinaire
    • Brevet Professionnel de Cuisinier
    • Licence pro Hôtellerie-Restauration
    • Bachelor Restauration

    Niveau bac +5 et +6

    • Master en management de l’Hôtellerie-Restauration
    • MBA Management hôtellerie-restauration

    Formation continue

    Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, de plus de formation pour adultes dans le domaine de la cuisine voient le jour. 

    Pour ceux qui souhaitent se réorienter vers le métier de cuisinier, il est possible de passer le CQP cuisinier, un CQP commis de cuisine, ou encore un titre professionnel cuisinier. Il est aussi possible de préparer  le CAP cuisine, le bac pro cuisine, le BP arts de la cuisine en formation continue. 

    Pour les professionnels déjà diplômés, la formation continue leur permet de se perfectionner.  

    Évolutions possibles du cuisinier

    Comme dans beaucoup de métiers liés à la restauration, les perspectives de recrutement sont élevées et l’évolution professionnelle repose avant tout sur l’expérience.  

    Un chef cuisinier peut décider de s’installer à son propre compte,  d’évoluer au poste de gérant de restaurant ou d’évoluer à travers des restaurants de plus grand standing et de plus grande taille. Compte tenu de la réputation de la gastronomie française à l’étranger, l'expatriation est également une solution courante. 

    Il peut aussi choisir de changer de profession pour en occuper une voisine parmi tous les métiers de la restauration et des métiers de l’hôtellerie, tels que pâtissier, voire chef pâtissier… 

    Salaire d’un cuisinier

    Comme dans de nombreux métiers de bouche, la rémunération du cuisinier est fonction de son statut, son lieu d’exercice et sa réputation. En tant que salarié débutant, il gagnera entre 1250 et 1900 euros brut par mois. Un cuisinier avec quelques années d'expérience peut toucher jusqu'à 2600 euros par mois.