Prêt pour une nouvelle aventure professionnelle ? Explorez notre fiche métier dédiée à la reconversion en tant que traiteur. Apprenez comment transformer votre passion en métier.

Sommaire

    Mariage, anniversaire, meeting, réceptions… sont autant d’évènements où nous faisons appel à un traiteur. Si le métier de traiteur vous intéresse et que vous hésitez à vous lancer, cette fiche métier devrait vous apporter quelques points d’éclaircissement sur sa mission, sa formation ou encore son recrutement pour réussir votre reconversion.

    Traiteur : présentation du métier

    Traiteur : qu’est-ce que c’est ?

    Le traiteur est un professionnel des métiers de bouche qui joue un rôle essentiel dans l'industrie de la restauration commerciale. Il peut avoir des antécédents en tant que cuisinier ou charcutier, mais son expertise s'étend bien au-delà de la simple préparation des aliments. Le marché des traiteurs est l'un des segments majeurs de la restauration commerciale, aux côtés de la restauration traditionnelle, de la restauration rapide, des cafétérias et des débits de boissons.

    Il existe deux principaux types de traiteurs : le traiteur commerçant et le traiteur événementiel.

    • Traiteur commerçant : Ce type de traiteur se concentre généralement sur la préparation et la vente de produits alimentaires, tels que plats cuisinés, pâtisseries, gâteaux, apéritifs, etc., directement à sa clientèle. Il peut avoir une boutique ou un établissement où les clients viennent acheter des produits traiteurs pour leur usage personnel.
    • Traiteur événementiel : Le traiteur événementiel se spécialise dans la fourniture de services de restauration pour des événements spéciaux, tels que mariages, réceptions, conférences, fêtes d'entreprise, etc. Ce type de traiteur propose également des prestations pour assurer le succès de l'événement, notamment la mise en place de la vaisselle, du mobilier, de tentes et même du personnel pour servir les invités. Le traiteur événementiel travaille en étroite collaboration avec les clients pour créer un menu sur mesure en fonction des préférences et des besoins de l'événement.

    Le traiteur joue un rôle crucial dans la création d'une expérience culinaire mémorable lors d'événements spéciaux. Sa capacité à allier une cuisine de qualité à des services de gestion d'événements fait de lui un acteur clé de l'industrie de la restauration et de l'événementiel. Il doit être créatif, organisé et capable de s'adapter aux besoins de chaque client pour garantir le succès de chaque occasion.

    Les missions du traiteur 

    Le traiteur est une personne qui effectue toutes sortes de préparations culinaires sur demande d'une personne et dont les missions sont variées :

    • Conseiller le client
    • Réaliser les devis et passer les commandes
    • Réceptionner et stocker les matières et marchandises
    • Réaliser les fabrications traiteurs chaudes et froides (plats cuisinés) 
    • Réaliser le conditionnement et la présentation des produits 
    • Entretenir, nettoyer et désinfecter les équipements et les locaux
    • Contrôler la qualité des produits fabriqués
    • Respecter le planning et les demandes du client
    • Communiquer et travailler en équipe
    • Mettre au point de nouvelles recettes
    • Gérer les relations fournisseurs
    • Respecter les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire.

    Dans le cas où le traiteur fait également de l’évènementiel, ses missions seront plus étendues puisqu’il devra également :

    • trouver le lieu de l’événement
    • penser et exécuter les menus
    • servir les plats
    • décorer les tables et la salle
    • parfois animer la soirée

    Conditions de travail

    Les événements ayant souvent lieu le soir, le week-end ou pendant les jours fériés, les traiteurs (en particulier événementiel) peuvent avoir des horaires de travail irréguliers : tôt le matin ou jusqu’à tard le soir, en décalé, supplémentaires, allongés…

    La satisfaction client étant une priorité pour se faire une clientèle, les traiteurs doivent être capables de travailler efficacement sous pression et de respecter des horaires stricts pour que les repas soient prêts à temps.

    En ce qui concerne les lieux d’exercice, les traiteurs événementiels sont amenés à se déplacer souvent dans différents lieux, tels que des salles de réception, des jardins, des centres de congrès, etc. Cela signifie qu'ils doivent s'adapter à des environnements de travail variés et parfois exigeants.

    Comme toute profession en cuisine, celle de traiteur peut être physiquement exigeante. Elle peut impliquer de soulever des charges lourdes, de rester debout pendant de longues périodes et de travailler dans des conditions parfois chaotiques.

    L'activité des traiteurs peut être saisonnière, avec des périodes de pointe pendant les mois de mariage, les fêtes de fin d'année et d'autres événements saisonniers. 

    Où exerce le traiteur ?

    Suivant qu’il soit traiteur du quotidien ou traiteur évènementiel, les lieux d’exercice peuvent varier mais également les statuts. En effet, vous pouvez aussi bien exercer en tant que salarié chez un traiteur, un hôtel, un grand restaurant, une entreprise de service de l’industrie alimentaire, un boucher-charcutier qui souhaite diversifier ses services, qu’en tant qu’indépendant.   

    Il peut donc tenir une boutique avec pignon sur rue (ce qui se rapproche assez du métier de restaurateur), exercer son métier au domicile de ses clients ou exercer son activité de manière ponctuelle, à la demande.

    Tendance de la profession

    En France, on dénombre plus de 6000 traiteurs employant près de 25 000 personnes. De nombreux professionnels souhaitant développer une offre complémentaire à leur activité de boucherie, charcuterie, crémerie fromagerie ou encore pâtisserie, l’activité traiteur connaît un essor très important auprès des professionnels. Les débouchés sont donc importants pour les candidats à la reconversion désireux de se lancer dans le métier d’autant que cette profession peut s’exercer sans diplôme.

    Pourquoi une reconversion de traiteur ?

    Beaucoup de gens se reconvertissent en tant que traiteur parce qu'ils ont une passion pour la cuisine. Devenir traiteur leur permet donc de faire de leur passion un métier.

    Pour d’autres, c’est l'opportunité de devenir entrepreneur qui les attirent. En effet, vous pouvez choisir de travailler en tant que traiteur indépendant et gérer votre propre entreprise, ce qui peut permettre de concilier travail et vie personnelle de manière plus flexible.

    Quelle formation pour devenir traiteur ?

    L’accès à la profession de traiteur n’étant pas réglementé par l’État, il n’est pas obligatoire de détenir un diplôme particulier pour l’exercer.  Il est donc possible de devenir traiteur à n’importe quel âge en reconversion.

    Toutefois, comme la majorité des métiers de bouche, s’il est possible de devenir traiteur sans diplôme, il ne l’est pas sans expérience. Un minimum de 3 ans d’expérience dans ce domaine sont donc indispensables.

    Si vous ne pouvez justifier de celle-ci, le CAP vous permettra de débuter dans le métier.

    Formation initiale

    Niveau CAP

    • CAP cuisine,
    • CAP charcutier-traiteur,
    • MC employé traiteur.

    Niveau bac 

    • BP Arts de la cuisine
    • BP charcutier-traiteur
    • Bac Pro boucher, charcutier, traiteur
    • Bac technologique série sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR)

    Niveau bac +2 et +3

    • BM traiteur-organisateur de réception
    • BM boucher, charcutier, traiteur
    • BTS Management en hôtellerie-restauration option Management d’unité de production culinaire

    Formation continue

    Face à des reconversions de plus en plus nombreuses, les formations  pour adultes dans le domaine de la cuisine progressent régulièrement. 

    Pour ceux qui souhaitent se réorienter vers le métier de traiteur, de nombreuses formations courtes non certifiantes existent. 

    Il est aussi possible de préparer la plupart des diplômes ci-dessus, en formation pour adultes ou par la voie de la VAE, ou le CTM Boucher charcutier traiteur.

    Le métier de traiteur, lorsque l’on est à son compte, demandant aussi des connaissances en gestion d’entreprise, il pourra être judicieux de suivre une formation dans ce domaine.

    Ces formations pourraient vous intéresser

    MASSÉNA Formations
    Cuisine
    Proposé par MASSÉNA Formations
    80 heures sur 8 à 12 semaines
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    L'Atelier des Chefs
    CAP Cuisine - A distance
    Proposé par L'Atelier des Chefs
    400h
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    MASSÉNA Formations
    Pâtisserie et métiers de bouche
    Proposé par MASSÉNA Formations
    80 heures sur 8 à 12 semaines
    À distance
    950,00 €Finançable CPF
    Voir la formation
    YouSchool
    CAP Pâtissier à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    YouSchool
    CAP Cuisine à distance
    Proposé par YouSchool
    8 à 12 mois
    À distance
    Nous contacterFinançable CPF
    Voir la formation
    Formations traiteur
    Trouvez les formations traiteur adaptées à votre profil et démarrez votre nouvelle carrière.
    Trouvez votre formation
    • Moins d’1 minute
    • Sans engagement
    • Plus de 100 partenaires

    Qualités requises pour devenir traiteur

    Créativité

    Le traiteur doit faire preuve d’originalité et d’imagination pour régaler l’œil autant que les papilles. Métier minutieux et rigoureux, le succès est souvent lié à sa créativité, à ses inventions et à son sens de la présentation.

    Résistance physique

    Comme tout métier de la restauration, devenir traiteur est physique et exigeant. Il demande une bonne résistance aux rythmes soutenus et aux horaires décalés. Il faut pouvoir s’adapter à la demande et aux commandes, sans se lasser de réaliser de nombreuses fois les mêmes gestes.

    Sens du contact

    Commerçant avant tout, le traiteur doit posséder un bon sens du contact, de la diplomatie et une capacité d'écoute développée.

    Rigoureux

    Comme tous les métiers de bouche, le respect des règles d’hygiène est fondamental. Les locaux et les systèmes réfrigérés doivent être nettoyés tous les jours. Les préparateurs et les serveurs doivent  porter une charlotte et des gants.

    Compétences de base indispensables pour se lancer

    Savoir

    • Procédures de conditionnement
    • Règles d'hygiène et de sécurité alimentaire
    • Traçabilité des produits
    • Chaîne du froid
    • Utilisation de matériel de nettoyage
    • Types de produits de charcuterie
    • Techniques d'embossage de viande
    • Découpe de viande
    • Techniques de fabrication de produits de charcuterie traiteur
    • Modes de conservation des produits alimentaires

    Savoir-faire

    • Planifier la production selon les commandes de clients, les produits en stocks et la saisonnalité
    • Éplucher des légumes et des fruits
    • Réaliser la salaison d'une viande
    • Réaliser le fumage d'une viande
    • Conditionner un produit alimentaire
    • Disposer des produits sur le lieu de vente
    • Renseigner un client
    • Prendre la commande des clients
    • Entretenir un poste de travail
    • Nettoyer du matériel ou un équipement
    • Entretenir un espace de vente

    (Source: ROME)

    Évolutions possibles du traiteur

    Plusieurs types d'évolution sont envisageables.

    En poursuivant dans le même métier, le traiteur à son compte pourra faire évoluer la taille, la clientèle et les prestations de son entreprise et le traiteur salarié pourra choisir de travailler au sein d’un autre établissement ou de se mettre à son compte.

    Il sera également possible de se diriger vers un autre métier du même secteur professionnel comme diriger un restaurant.

    Salaire du traiteur

    La rémunération du traiteur dépendra bien évidemment de son statut d’indépendant ou de salarié, ainsi que le  lieu d’exercice, la concurrence, la clientèle... 

    Le salaire d’un traiteur salarié varie entre le SMIC et 2 500 € bruts. 

    Les traiteurs à leur compte peuvent gagner plus de 3 000 € bruts / mois.

    Article mis à jour le 02/10/2023
    Trouver votre formation
    Les métiers du secteur Restauration